Connect with us

Actus

Mes meilleurs moments de l’année 2017

Publié

on

Essai alpine A110

L’année 2017 est encore une très belle année sur Crank.fr, un nom adopté depuis peu et qui succède à SpeedGuerilla, un changement pour encore plus de nouveauté que vous découvrirez très vite en 2018!

Le rêve Américain

L’année 2017 a commencé en beauté avec l’un des plus prestigieux événements auxquels j’ai eu la chance de participer. Michelin avait réuni à Palm Spring à côté de Los Angeles les meilleures supercars du monde afin d’essayer au mieux le nouveau PS4S! A relire ici.

Traversée du Maroc en Audi Q5

Difficile de ne pas s’arrêter tous les 500m lorsqu’on travers les magnifiques paysages du Maroc! Un essai réalisé à bord du nouvel Audi Q5. A relire ici.

Audi Q5 2018

Drift sur un circuit de glace

On connait tous (ou presque) le Trophée Andros. Pouvoir réaliser le même genre de figure au volant d’une Clio RS fut un sacré moment de rigolade! A relire ici.

Le chant du V10

Le pays de Galles au volant d’une supercar découvrable au V10 aimant chanter? Le combo parfait pour un moment magique, surtout lorsque celui ci s’arrête sur le circuit d’Anglesey. A relire ici.

Haute technologie

Être aux premières loges pour le reveal de la nouvelle F1 de Renault, un moment privilégié. A relire ici.

Catapulte à 4 roues

Audi améliore sa RS3 avec désormais 400ch sous le capot et un comportement encore meilleur. A relire ici.

Audi RS3 Sportback 400ch 2017

Voiture de course

Une RS3 c’est bien? Une RS3 LMS, c’est encore mieux! A relire ici.

140ch à l’assaut du Ricard

Encore au Paul Ricard mais cette fois au volant d’une modeste Fiesta de 140ch? Le plus drôle dans tout ça? La horde de voitures tellement plus puissante autour de nous et la Fiesta livrant bataille pour se frayer une place! A relire ici.

Ford Fiesta 1.0L EcoBoost 140ch ST-Line

Démonstration allemande

Passé au salon de Francfort pour admirer les nouveautés. A relire ici.

Weekend Rallycross

Être au cœur d’une écurie de course est toujours un grand moment de découverte, c’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit du team EKS de Mathias Ekstrom qui sévit en WRX! A relire ici.

Voiture de course bis

Le circuit d’Ascari est l’un des plus beaux tracés où j’ai eu la chance de piloter. Après quelques avec la nouvelle Peugeot 308 GTi, je prends le volant de la version course: rien à voir! A relire ici.

Peugeot 308 Racing Cup

Sac de sable

Copilote de Manu Guigou. Attention l’article n’est pas encore publié mais ça ne devrait pas tarder!

Renault Sport Clio R3T

Ce rêve bleu

L’année 2017 se termine en beauté puisqu’elle fut marqué par l’essai de l’Alpine A110. Une si longue attente pour un résultat plus que convaincant! A relire ici.

Essai alpine A110

Actus

McLaren lâche la 600LT dans la nature

Publié

on

McLaren 600LT
Plus légère, plus puissante, plus aérodynamique, la McLaren 600LT est la troisième Long Tail de la marque après la F1 et la 675. C’est aussi la plus sauvage des sports series.

Plus puissante que la 570S, il s’agit de la première Sport Series à recevoir l’appellation LT, pour Long Tail qui fait référence à un arrière allongé pour l’aérodynamique ( Longue queue ). Par rapport à la 570S, elle est donc plus longue de 7,4 cm. On pourra juger les éléments aérodynamiques spécifiques comme les boucliers, bas de caisse, diffuseur, aileron et capot.

Le nombre 600 fait référence à la puissance du V8 3.8L biturbo, une habitude chez McLaren. Le couple est porté à 620 Nm. Le moteur est associé à une boite auto double embrayage à 7 rapports. A noter la ligne d’échappement très courte et la double sortie dirigée vers les cieux. A admirer dans la vidéo… Par contre, McLaren ne donne aucune information concernant les performances, il faudra un peu patienter.

La 600LT a été allégée grâce à l’usage de fibre de carbone pour les nouveaux élèments de carrosserie et le toit. Elle gagne 96 kg sur la balance par rapport à une 570S avec un poids à sec de 1247 kg. La 600LT hérite par ailleurs de la suspension à double triangulation en aluminium forgé et du système de freinage de la 720S. Les jantes sont chaussées de pneus Pirelli P Zero Trofeo R sur-mesure.

Dans l’habitacle, on retrouve les sièges baquets de la P1 en fibre de carbone. Ceux de la Senna, encore plus légers, sont proposés en option. L’habitacle se veut minimaliste et la sellerie est en Alcantara.

McLaren annonce que la production de la 600LT sera limitée et débutera en octobre 2018 pour une durée d’environ 12 mois, sans préciser si un nombre défini d’exemplaires est prévu. La McLaren 600LT est affichée 185.500£ (environ 210.000€) au Royaume-Uni.

Lire la suite

Actus

Aston Martin dévoile la DBS Superleggera

Publié

on

Aston Martin DBS Superleggera
Adieu, Vanquish. Bienvenue, DBS. Voici la nouvelle super GT d’Aston Martin.

Pour tous ceux qui ne peuvent se satisfaire d’une DB11 de « seulement » 600 ch, voici sa méchante sœur jumelle – la nouvelle Aston Martin DBS Superleggera. Elle arrive en remplacement de la Vanquish S. La DBS fait revivre un insigne vu pour la dernière fois sur la voiture de James Bond dans Casino Royale en 2006, puis ajoute le suffixe Superleggera, un clin d’œil aux méthodes de construction légère mises au point par le carrossier italien Touring.

Sous le capot, on trouve un V12 5.2L de 725 ch et 900 Nm de couple associé à une boite auto ZF à 8 rapports. Toute la puissance est envoyée sur le train arrière via une différentiel mécanique à glissement limité. Aston Martin annonce que sa DBS Superleggera est capable de réaliser le 0 à 100 km/h en 3.4 sec, le 0 à 160 en 6.4 sec et une vitesse maxi de 339 km/h.

Coupé 2+2, elle reprend la plateforme en aluminium inaugurée par la DB11. Grâce à des panneaux de carrosserie en fibre de carbone, elle pèse 72 kg de moins que cette dernière avec 1.693 kg à sec. L’appui aérodynamique peut atteindre 180 kg, du jamais-vu sur une Aston Martin de route.

L’Aston Martin DBS Superleggera débutera à environ 255.000€  et les livraisons devraient commencer à partir du troisième trimestre 2018.

Lire la suite

Actus

La BMW Série 8 est enfin là!

Publié

on

BMW Série 8
BMW a profité des 24H du Mans 2018 pour lever le voile sur la nouvelle Série 8. Elle signe le retour d’une grande GT chez le constructeur Allemand.

La toute nouvelle série 8 de BMW est enfin là, et elle cache encore sous son capot un bon vieux V8. Ce grand coupé de luxe sera construit à la même usine de Dingolfing que la Série 7, ce qui n’est pas une surprise puisque les deux partagent la même plate-forme. Deux moteurs seront disponibles à la sortie: un diesel appelé 840d de 3.0L avec 320 ch et 680Nm, et un essence appelé M850i de 4.4L avec tout de même 530 ch et 750 Nm de couple disponible dès 1 800 tr/min. Ces deux motorisations seront couplées à la boîte automatique à 8 rapports signée ZF et de la transmission intégrale xDrive. Il faudra attendre 2019 pour découvrir la version sportive M8.

Les performances seront de tout premier plan comme en atteste le 0 à 100 km/h abattu en 3,8 s pour l’essence (4,9 secondes pour la 840d xDrive).

BMW Série 8 2018
Bien que nous ayons vu beaucoup de teasers et de photos volées, voir la version finale est un véritable plaisir pour les yeux. S’inspirant grandement du concept mais également de la M8 GTE engagée en championnat du monde d’endurance. La face avant fait preuve d’une belle agressivité avec une calandre élargie et des naseaux plus anguleux. Ils sont entourés par des projecteurs effilés disposant d’une nouvelle signature lumineuse avec technologie Full LED de série ou laser en option.

Le long capot est parcouru des nervures que l’on retrouve au niveau du toit pouvant être en carbone en option, une première pour un modèle non M, sous la forme d’un double bossage.

BMW Série 8 2018
Le conducteur découvrira une instrumentation 100 % numérique secondée par un affichage tête haute. La console centrale particulièrement large fait écho à la première Série 8. Elle est surplombée par l’écran multimédia pouvant être commandé de façon tactile, par la voix mais également le geste.

BMW offrira également en option une association avec le bijoutier Zwaroswki afin de proposer le levier de vitesses, la commande multimédia et les boutons de volume et d’arrêt de la radio en cristal.
BMW Série 8 2018

La commercialisation interviendra vers la fin de l’année. Les prix oscilleront entre 100 000 € pour le diesel et 125 000 € pour l’essence.

Lire la suite

Tendance