Essais

Essai de la BMW 330D Touring M Sport

2 minutes de lecture

Encore un diesel sur SpeedGuerilla, oui mais pas n’importe lequel puisqu’il est siglé BMW et que c’est un six en ligne… Découverte de cette BMW 330D Touring M Sport, nom de code F31…

Design

Recevant la finition M Sport et donc une carrosserie plus élancée et plus agressive, la Touring se transforme en break de chasse. Par rapport à l’ancienne génération (E91), elle mesure 10cm en longueur, cette extension en fait la meilleure de sa catégorie en terme de chargement (495L)! Bien dessinée, elle conserve l’esprit de la berline. On aime surtout le bouclier avec sa gueule béante rappelant son attachement à la ligne M.

A l’intérieur

C’est un break, donc vous aimez sûrement transporter votre maison dans votre véhicule ou alors vous avez une grande famille, vous arrivez les bras chargés avec la clé dans la poche, il suffit alors de tendre le pied sous le bouclier arrière pour ouvrir le hayon électriquement. Un équipement bien pratique et ici de série sur toutes les versions.

Nous pouvons à présent passer à bord, face à un volant 3 branches typé sport. La qualité des matériaux et la finition figurent un ensemble de très haut niveau. C’est beau et agréable à l’oeil, on retrouve le génial Connected Drive: un écran 8.8″ couleur avec menu en 3D, commande vocale, conciergerie, navigation… Le top en la matière.

Cerise sur le gâteau  les feux de route adaptifs avec fonction anti-éblouissement. Grâce à la détection des véhicules précédant ou venant, une zone s’adapte dans le projecteur pour ne pas éblouir l’autre usager. On peut donc rouler continuellement en plein phare!

Moteur

Quoi de plus normal qu’un six cylindres en ligne pour une BM? Sauf que celui ci se nourrit de gazole… Développant 258 ch et 560 Nm de couple, les performances sont bien entendu de tout premier ordre avec un 0 à 100 km/h expédié en 5,6 secondes seulement.

Le moteur est associé à la boite auto à 8 rapports, déjà essayée sur la petite M135i, elle fait encore là des merveilles! Grâce au mode Eco Pro, on consomme autant qu’une auto deux fois moins puissante, soit moins de 5L / 100km. Mais c’est bien les modes Sport et Sport+ qui nous intéressent le plus! Passage des rapports plus haut dans les tours et suspensions raffermies… Seul soucis inhérent au diesel, ça ne chante pas comme une essence! Forcément.

Châssis

BMW, c’est tout d’abord des propulsions, même si la transmission xDrive sera disponible dès 2013, on ne le sent quasiment plus tellement l’auto est homogène! Attention, nous nous sommes pas laissés tenter à une séance de drift non plus…

Nous étions en Eco Pro pour passer au mode Sport. Le petit bouton magique transforme immédiatement le feeling “pépère” que l’on avait au volant: Amortissement, direction, boîte de vitesses, pédale d’accélérateur, tout est fait pour passer d’une conduite coulée à une conduite dynamique. Un vrai régal!

Avec des aides à la conduite plus permissives, on conserve un niveau de sécurité haut, la 330D est très stable comme fixée sur un rail.

Conclusion

Efficacité au top, consommation contrôlée. Une fois de plus le diesel sportif est surprenant! A cela s’ajoutent les qualités intraséques d’une BMW: confort et rigueur.

Photos de la BMW 330D Touring M Sport

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
9.1
Essais

Essai BMW M3 F80

5 minutes de lecture
Apparemment, chaque nouvelle M3 n’est jamais aussi bien que la précédente. Mais lorsque la génération F80 a été lancée en 2014, elle…
Essais

Essai Audi A6 allroad 50 TDI

4 minutes de lecture
Nous voici déjà la 4éme génération d’Audi A6 allroad quattro en 20 ans. L’idée reste toujours la même: une voiture spacieuse, avec…
Essais

Essai Volvo S60 T8 Polestar engineered

4 minutes de lecture
Volvo lance sa nouvelle berline S60, première Volvo construite aux États-Unis mais dernière d’une gamme désormais complètement renouvelée! Direction Cassis, pour un…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − 4 =