Essais

Essai de l’Audi A4 B9 2.0 TFSI 252 ch 2015

3 minutes de lecture

L’A4 est le modèle phare d’Audi car tout simplement le plus vendu avec plus de 6 millions d’exemplaires depuis 20 ans! Le best seller d’Ingolstadt fait sa révolution technologique dans une enveloppe qui semble familière mais pourtant bien différente. Voici la dernière mouture à l’essai dans l’essence le plus puissant du catalogue au jour d’aujourd’hui…

Alleluia

L’essence justement, seulement 5 % des ventes sur A4 en 2014. Mais la tendance n’est plus vraiment la même en France en 2015 pour cette génération B9, encore des chiffres: 76 % des clients sont des entreprises qui n’achètent que du TDI donc 24% sont des particuliers, la part de diesel n’est plus que de 84%, ce qui signifie que 66% ( 2/3 ) des particuliers achètent une essence!  Le TDI toujours à la mode? Pas sur…

Sous le capot de cette A4 on trouve donc le 2.0 TFSI dans une déclinaison 252 ch de 5000 à 6000 tr/min et 370 Nm de 1600 à 4500 tr/min. Autant vous dire qu’on en a sous la pédale. Il est ici associé à une boîte S-Tronic (double embrayage) qui lui permet de réaliser le 0 à 100 km/h en 5,8 sec. Rapide pour cette discrète berline…

Il est donné pour une conso très raisonnable de 6,2L/100 km notamment grâce à un gros travail sur l’aérodynamique, quasiment tout le dessous est caréné (meilleur Cx de la catégorie).

A l’extérieur

Le style s’est aiguisé pour proposer encore plus de dynamisme. Les proportions ont évolué mais pas le poids, c’est jusqu’à 120 kg de gagné par rapport à l’ancienne génération. Notre modèle d’essai disposait de la finition S line et d’un pack extérieur S line. On notera qu’il tranche moins avec les autres finitions qu’auparavant en gardant une sobriété à toute épreuve. La couleur est bien sur le Rouge Tango (1100€) et les jantes (1570€) sont en 19″ finition titane mat et polies brillant, avec inscription RS, 8,5 J x 19” et pneus Hankook Ventus S1 Evo² en 255/35 R 19 .

Les phares Matrix Led ( 2300€) remplacent les Xenon de série. Ils sont d’une efficacité extraordinaire, gage de sécurité et de visibilité sur la route. En campagne, ils permettent de rester en plein phare sans éblouir les autres usagers grâce à un système d’occultation du faisceau.

La double sortie d’échappement à l’arrière laisse entrevoir les capacités du moteur…

A l’intérieur

On ne s’y trompe pas, la qualité de fabrication est toujours soignée. La nouvelle A4 hérite du virtual cockpit introduit par la TT mais gagne un second écran central. Même les passagers arrière ont désormais le droit à leur écran dédié relié au système MMI (2580€ les deux tablettes,  mesurant 10,1 pouces et amovibles pour être utilisées tant à l’intérieur qu’en dehors du véhicule)

Les nouveaux équipements disponibles sont nombreux: affichage tête-haute (1190€), chargeur de téléphone par induction (410€), régulateur de vitesse actif s’adaptant aux limitations de vitesse et autres systèmes d’assistance rendant le véhicule semi autonome (plusieurs packs sont proposés). Le sound system Bang & Olufsen avec son 3D (1030€) est quasiment ce qui se fait de mieux en la matière. La multitude de fonctions rend l’auto moins intuitive à l’utilisation.

Notre S line disposait également d’une sellerie cuir / Alcantara avec logo S line (610€), le maintien est parfait, les réglages presque infinis, le confort préservé. Le toit ouvrant permet de profiter du soleil contre 1330 €. Petit plus toujours sympathique, l’éclairage d’ambiance (430€) est désormais entièrement personnalisable parmi une palette de couleurs et chaque spot individuellement.

A l’usage

Dès les premiers tours de roue, on se rend compte du travail aéro acoustique. En plus, avec les vitres latérales feuilletées (185 €), le volume descend encore dans l’habitacle. Si on ne pousse pas les rapports, on se croirait dans une A6 voir une A8 tellement le calme règne à bord!

Mais si l’envie vous prend, il sera toujours possible de quitter l’autoroute pour emprunter les petites routes de campagne, ou comme nous, l’arrière pays niçois. Et là, l’A4 cache bien son jeu: Le 2.0L turbo prend ses tours et affole les compteurs!

Équipée de l’amortissement piloté (option à 1190 €), du châssis sport et de la direction dynamique (1210€), le roulis est très bien contenu, sans pour autant procurer de l’inconfort. Les qualités dynamiques de l’auto sont bien présentes: la direction est précise, le freinage puissant et la transmission Quattro motrice parfaitement adaptée pour suivre n’importe quelle trajectoire. La douceur et l’agrément de conduite n’entravent en rien ses capacités à aller vite!

Conclusion

Un équipement riche, une auto qui sait se faire sportive tout en disposant d’un confort de haut vol. Voilà une bien belle proposition en attendant la future S4.

Photos de l’Audi A4 B9 2.0 TFSI 252 ch 2015

Fiche Technique
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : transversale AV
Alimentation : turbocompresseur
Cylindrée (cm3) : 1984
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 252 de 5000 à 6000
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 370 de 1600 à 4500
TRANSMISSION
Intégrale
Boîte de vitesses (rapports) : automatique (7)
POIDS
Données constructeur DIN à vide (kg) : 1585
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 6,3
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 250
0 à 100 km/h : 5″8
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 6,2
CO2 (g/Km) : 144
Puissance fiscale : 14 CV

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
8.3
Essais

Essai de l'Audi A3 Sportback 35 TDI 2020

5 minutes de lecture
Depuis 1996, c’est environ 5 millions d’A3 vendues par Audi, une success story sur trois générations, mais aujourd’hui le segment des compactes…
Reportage

Joyeux anniversaire Audi Sport!

6 minutes de lecture
Au début d’Audi Sport, il y a la technologie quattro. Si elle est désormais présente sur tous les véhicules électriques Audi, qu’ils…
7.9
Essais

Essai Audi A1 citycarver

3 minutes de lecture
Direction la Belgique et plus précisément la ville d’Anvers ( que j’adore ) pour essayer la nouvelle Audi A1 citycarver. Un drôle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × cinq =