Essais

Essai Audi e-tron 55 quattro

5 minutes de lecture
Essayer la nouvelle Audi e-tron, c’est un peu comme faire un pas vers le futur. Cette voiture représente l’offensive de la marque allemande sur le marché des voitures entièrement électriques. Comme on pouvait s’y attendre compte tenu du climat actuel, il s’agit d’un SUV. Départ de Paris, direction l’île de Ré. Histoire de prouver au monde que l’on peut voyager avec une électrique… C’est parti!

L’e-tron est construite à Bruxelles, dans l’usine qui assemblait l’A1. Entièrement réaménagée, c’est la première usine de production automobile neutre en CO² au monde. Elle dispose d’ailleurs en toiture de l’équivalent de 5 terrains de football en panneaux solaires. La batterie est construite dans une usine bruxelloise séparée et se boulonne directement au bas du châssis.

Audi etron 55 quattro SUV 2019

Design

A première vue, c’est une Audi comme une autre. L’e-tron ne cherche pas à brouiller les pistes ni à agir de façon radicale, mais simplement à persuader les acheteurs de SUV à franchir le cap. Pas la peine pour la marque Allemande de faire dans le sensationnel, la réputation de la marque n’est plus à prouver.

Audi a surtout travailler l’aérodynamique de l’e-tron. Cela passe par les rétros caméras qui permettent de gagner 2 km par recharge, mais aussi un plancher entièrement caréné et une calandre mobile. Résultat, le Cx tombe à 0.27, c’est tout bonnement le meilleur de sa catégorie.

L’identité visuelle d’e-tron, c’est la signature lumineuse formée par 4 barres horizontales dans les phares, on la retrouve aussi dans les feux. Alors qu’elle est verticale dans la calandre single frame, presque fermée pour l’occasion. Les badges e-tron sont oranges, comme les étriers de freins.

C’est un SUV certes, mais ma configuration bleue équipée des rétros-caméras et des jantes 21″ attirait tous les regards!

Audi etron 55 quattro SUV 2019

Moteur

On trouve 2 moteurs électriques, un sur chaque essieu, la transmission est donc intégrale, c’est un e-quattro. Comprenez qu’il n’y a pas de pièce mécanique entre chaque essieu et que la gestion est électronique. La puissance totale atteint les 265 kW soit 360 ch pour un couple de 561 Nm. De quoi expédier cette e-tron de 0 à 100 km/h en 6,6 secondes. C’est encore mieux lorsque l’on passe en mode Dynamic, puisque l’on dispose alors de 300 kW soit 408 ch et 664 Nm de couple. Le 0 à 100 km/h passe à 5.7 sec tandis que la vitesse maxi est bloquée à 200 km/h. Comme tous moteurs électriques, la consommation est liée à la vitesse, ce qui peut expliquer cette bride.

On trouve sur le coffre le badge 55, la nouvelle désignation d’Audi qui signifie que la puissance est comprise en 333 et 408 ch. Cela signifie aussi que l’on puisse voir arriver des e-trons d’autres puissances…

Le cœur de l’e-tron, c’est sa batterie 95 kWh composée de 36 modules donnée pour une autonomie de 417 km selon le cycle WLTP. Facile à entretenir, chaque module peut être changé isolément en concession par un technicien dûment formé à cette nouvelle technologie.

L’autonomie et la recharge sont des points de critique par rapport aux véhicules thermiques. Sachez qu’il faut 30 minutes seulement pour recharger 80% de la batterie sur une borne DC 150 kw. Une durée plus que suffisante lorsque vous voyagez, le temps d’une pause café en quelques sortes. La gestion thermique liquide de la batterie est un point essentiel de cette rapidité de charge.

Audi etron 55 quattro SUV 2019

A l’intérieur

Lorsque l’on rentre dans l’e-tron, on rentre tout d’abord dans une Audi. C’est un peu comme dans un Q7, mais encore plus futuriste. La position de conduite est excellente, le confort du siège est superbe et la qualité irréprochable. Vraiment irréprochable.

L’e-tron peut accueillir cinq personnes et dispose d’un grand coffre de 660 litres. La technologie embarquée est aussi impressionnante. Pas moins de 40 assistances à la conduite, un volant capacitif et un système caméra périphérique 3D. Evidemment l’option ultime pour les geeks, c’est les caméras et écrans à la place des miroirs pour les rétroviseurs latéraux. A noter que c’est une première mondiale!

Le tableau de bord reçoit pas moins de 5 écrans. Deux dans la console centrale, celui du virtual cockpit, et deux autres sur les portes de chaque côté pour les caméras. Quelle différence par rapport à des rétroviseurs classiques? On a forcément tendance à regarder par la portière par habitude. Mais au final on s’y fait assez vite. La visibilité est améliorée, surtout de nuit, le seul reproche par rapport à de classiques miroirs est le manque de profondeur. Encore une fois, on s’y fait assez vite.

Le GPS dessine une zone accessible avec l’autonomie restante. Tout est fait pour rassurer. Audi propose une solution pour la recharge : le e-tron Charging Service. Cette carte donne accès à 90 000 points de recharge en Europe, dont 15 000, en France. Elle donne aussi accès aux chargeurs rapides Ionity. Et pour avoir une station à la maison, ou dans votre copropriété, Audi s’est associé aux leaders du marché pour simplifier vos démarches (Proxiserv et Zeplug).

Audi etron 55 quattro SUV 2019

Au volant

Un appui sur Start et l’e-tron se réveille silencieusement. Rien de compliqué, la chose la plus complexe à propos de l’e-tron est son nouveau levier de vitesses, qui pivote sous son boîtier central. Personnellement, j’adore son nouveau design, et… sa facilité d’utilisation! Pour le reste de l’e-tron, c’est une Audi juste plus silencieuse.

On retrouve le Drive Select et ses modes de conduite. Ils agissent sur la gestion de la batterie, de la délivrance de la puissance et de la suspension pneumatique. Le mode Dynamic réduira au maximum la génération de batterie, tandis qu’en mode Efficiency, jusqu’à 30 % de l’autonomie pourront ainsi être générés. Il y a aussi un mode Offroad qui permet de surélever la caisse de 35 mm au cas où.

En dépassant les 2500 kg, l’e-tron est lourde, rien que 750 kg pour les batteries. Heureusement, les moteurs électriques sont suffisamment rapides pour masquer le poids et l’e-tron maîtrise bien son poids avec un centre de gravité placé bas, saisit et change de direction avec plus de ténacité que prévu. Plus tenace que la plupart des SUV ordinaires d’ailleurs. Le moteur arrière est plus puissant, le couple est réparti en 40:60. Les commandes sont bien calibrées et l’on prend bien la mesure de l’auto dès les premiers tours de roues.

La conduite est douce, aidée par des pneus à profil bas pas trop agressifs. L’e-tron ne pousse pas à une conduite dynamique malgré une accélération rapide, même à des vitesses autoroutières. Le confort apporté par les moteurs électriques invitent à la détente. Les caméras réduisent les bruits d’air autour des portes. On est bien, très bien.

L’e-tron est une voiture intelligente. La preuve: Le système de récupération d’énergie est lié au GPS, il est assez intelligent pour savoir qu’un rond-point s’approche et commence doucement le ralentissement pour vous en activant la récupération d’énergie. Mais tout cela est transparent et l’on ne ressent rien au volant. L’idée est que la voiture ne doit rien faire qui puisse vous alarmer le moins du monde. C’est efficace et reposant. Vous pouvez le faire vous même à l’aide des palettes derrière le volant qui agissent sur la récupération sur deux niveaux.

Audi etron 55 quattro SUV 2019

Conclusion

L’e-tron ne se démarque peut être pas mais c’est peut être le but. C’est un élément clé qui vise à attirer ceux qui veulent une voiture électrique, mais ne veulent pas qu’elle les surprenne. C’est une voiture facile à comprendre, très bien exécutée et bien construite. Une Audi, en d’autres termes.

Photos de l’Audi e-tron

Notation

8.4 Note
Pour
  • Ne ressemble pas à une voiture électrique
  • Hyper techno
  • Confort de conduite
  • Performances
  • Contre
  • Poids
  • Sex Appeal8
    Vie à bord9.5
    Performances8
    Plaisir de conduite8

    Fiche Technique Audi e-tron 55 quattro

    MOTEUR
    Type : 2 moteurs électriques
    Position : –
    Alimentation : –
    Cylindrée (cm3) : –
    Puissance maxi (ch ) : 408
    Couple maxi (Nm ) : 664
    TRANSMISSION
    Intégrale
    Boîte de vitesses (rapports) : Automatique (7)
    POIDS
    Données constructeur DIN à vide (kg) : 2565
    Rapport poids/puissance (kg/ch) : 6.28
    PERFORMANCES
    Vitesse maxi (km/h) : 200
    0 à 100 km/h : 5″7
    CONSOMMATION
    Moyenne normalisée : 26,0–22,7 kWh/100km
    CO2 (g/Km) : 0
    Puissance fiscale: 0 CV

    Articles similaires
    7.9
    Essais

    Essai Maserati Ghibli 3.0L Diesel V6 275ch

    3 minutes de lecture
    Maserati a des plans de croissance ambitieux, et la Ghibli fut la première à mener la charge (rejoint aujourd’hui par le gros…
    Reportage

    Joyeux anniversaire Audi Sport!

    6 minutes de lecture
    Au début d’Audi Sport, il y a la technologie quattro. Si elle est désormais présente sur tous les véhicules électriques Audi, qu’ils…
    8.6
    Essais

    Essai Mazda MX-5 30ème Anniversaire

    4 minutes de lecture
    Pour fêter 30 ans de carrière, Mazda a offert à sa MX-5 une série spéciale 30ème Anniversaire limitée à 3000 exemplaires dans…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *