Loeb de retour en WRC !

C’est officiel, le roi Sebastien Loeb accompagné de son fidèle Daniel Elena feront leur retour dans le championnat WRC sur 3 courses, il s’agit de la Corse, le Mexique et l’Espagne.

Loeb sera aux côtés du Britannique Kris Meeke, ce dernier participant à l’intégralité des 13 manches pour Citroën Racing. L’Irlandais Craig Breen prendra part à 10 manches et manquera les trois où Loeb sera engagé. Le Français a déjà pu tester la C3 sur asphalte et sur terre en 2017.

Le feeling que l’on a en rallye est l’un des plus palpitants que j’ai connus, et j’étais enthousiaste à l’idée de piloter une de ces nouvelles WRC en course. C’est sympa de pouvoir le faire dans une équipe avec laquelle j’ai connu tant de succès!

Le Français de 43 ans ne sera pas là pour les points, même si on connait l’esprit de compétiteur. L’actuel pilote Peugeot Sport ne pourra pas prendre part à son épreuve fétiche du Rallye du Monte-Carlo, le timing avec le Dakar étant trop serré. La classique monégasque avait été le dernier rallye sur lequel Loeb s’était aligné en 2015.

Je n’ai pas d’attentes, je veux juste prendre du plaisir. J’ai pensé que ça avait du sens de participer à la manche française, particulièrement parce que j’ai toujours aimé la course sur asphalte, même si je ne suis pas habitué au parcours actuel du Tour de Corse. L’Espagne paraissait être une bonne option également. Je voulais aussi faire un rallye sur terre. Nous avons opté pour le Mexique, car j’ai de bons souvenirs de là-bas et le parcours n’a pas trop changé depuis la dernière fois que j’ai pris part au championnat.

Le directeur d’équipe Yves Matton explique:

Je suis d’ailleurs ravi de voir qu’il y aura un autre chapitre dans la grande histoire entre Sébastien Loeb et Citroën. Il n’aurait pas pu revenir en WRC avec quelqu’un d’autre que nous!

Stéphane Lefebvre est désormais restreint au programme WRC2 avec la C3 R5.

Citroen dévoile la nouvelle C3 WRC à Abu Dhabi

C’est à Abu Dhabi et après de nombreux teasers que Citroen a enfin dévoilé sa C3 WRC pour 2017.

Pour cette nouvelle saison et aussi le retour officiel de la marque aux chevrons, le Citroen Total Abu Dhabi WRT engagera entre 2 et 4 autos en fonction des épreuves, avec comme pilotes: Kris Meeke/Paul Nagle, Craig Breen/Scott Martin, Stéphane Lefebvre/Gabin Moreau et Sheikh Khalid Al Qassimi/Chris Patterson.

[quote cite=’Yves Matton, Directeur de Citroën Racing.’]En 2017, nous voulons gagner des courses à la régulière, en battant nos concurrents. Puis en 2018, nous aurons pour objectif de ramener au moins un titre mondial à la maison.[/quote]

La nouvelle C3 WRC développe 380 ch et 400 Nm pour un poids de 1190 kg ou 1350 kg avec l’équipage à bord et tous les pleins. Son aéro est tout particulièrement travaillé comme le permet le nouveau règlement.

Via Citroen.

Photos de la Citroen C3 WRC 2017

Citroen présente sa C3 WRC pour son retour en rallye

Elle sera présentée au Mondial de l’auto à la fin du mois et elle est l’une des autos les plus attendues du moment en WRC. La C3 WRC, c’est son nom.

Au programme c’est 380 ch (nouvelle réglementation) dans 4,15 m de longueur et 1,90 de largeur. Elle est donc 55 cm plus large que la C3 de série. Pour l’instant il s’agit uniquement d’un concept, le modèle homologué définitif ne sera visible que le 1er novembre aux nouvelles normes FIA.

On se demande bien si Citroën transposera cet engagement en compétition avec une déclinaison sportive de la C3, chose que la marque n’a jamais vraiment su exploiter commercialement.

Via Citroen Racing.

Citroen C3 WRC 2017

Petter Solberg en patron du World RX à Hockenheim!

La seconde manche du WorldRX se tenait ce weekend à Hockenheim lors du DTM Festival. Le rallycross mondial a fait ses débuts sur le circuit de F1 spécialement aménagé à son effet pour l’occasion, à l’intérieur de la Sachs Arena.

Le Norvégien Petter Solberg a remporté la victoire finale en menant la course de l’extinction des feux jusqu’au drapeau à damiers devant plus de 75 000 spectateurs! Le pilote de Ford Olsbergs MSE, Reinis Nitiss termine en seconde position, suivi de Timmy Hansen de l’équipe Peugeot-Hansen pour la troisième place.

L’équipe SDRX (Solberg Doran Rallye-Cross) a pourtant vécu un week-end tourmenté, de part l’abandon au deuxième tour du britannique Liam Doran. Malgré cette difficulté, Solberg a confirmé sa pole position aux troisième et quatrième rounds, remportant ainsi la finale de cette manche.

Le pilote Norvégien est à présent leader du Championnat avec 15 points d’avance, permettant à son équipe de devancer Ford Olsbergs MSE de trois points (avec 74), Peugeot-Hansen se situant en troisième position avec un cumul de 65.

[quote cite=’Petter Solberg’]J’aime beaucoup les bonnes grosses bagarres et les compétitions ardues, c’est pourquoi je suis fou de rallycross. Les fans ont l’air d’aimer le rallycross, ça a été super pour moi d’être à Hockenheim ce week-end, et puis c’était bien organisé. Ça n’a pas toujours été facile, avec un mauvais départ le vendredi, il y avait très peu d’adhérence et j’ai enchainé avec une crevaison en demi-finale.  J’avais deux choix pour le samedi : la première était d’aller vite, la seconde d’aller TRÈS vite. Evidemment j’ai pris la deuxième! Je sais que tout le monde dit ça mais ma victoire est dédiée à mon équipe. Ils sont géniaux et je n’en serais pas là sans eux.[/quote]

Les spectateurs et les fans de DTM ont fait preuve d’une belle reconnaissance pour cette nouveauté qu’est le rallycross mondial. L’ambiance était au rendez vous dans les gradins! Solberg a aussi été récompensé du prix Monster Energy Super Charge pour sa rapidité. Ajoutez à cela une montre de la prestigieuse marque Rebellion, la Wraith Drive!

Le deuxième du podium, Nitiss, s’est montré très régulier du haut de ses 19 ans, en faisant à chaque fois partie des cinq meilleurs temps lors des différentes manches. Le jeune Letton a même plaisanté sur la différence d’age avec le champion du monde en titre.

[quote cite=’Reinis Nitiss’]Je suis très heureux, on s’est montrés tout du long de plus en plus proches de Petter, mais je pense qu’il conduisait déjà, alors même que je n’étais pas encore né.[/quote]

L’équipe Peugeot-Hansen ferme la marche des vainqueurs avec Timmy Hansen, remportant la troisième place à bord de sa 208 WRX supercar. Le Suédois de 22 ans s’est qualifié 12ème après le classement intermédiaire, et malgré un départ sur la grille pour la semi et la finale, le pilote nous a tout de même fait une prodigieuse remontée. Une place bien méritée.

Vidéo de la finale du World RX à Hockenheim

Photos du World RX à Hockenheim

Les WRC de Prokop et Protasov

Voici la Ford Fiesta RS WRC qu’utilisera Martin Prokop en championnat du monde des rallyes cette année. Le Tchèque portera les couleurs de Jipocar. Cette voiture est plus rapide que l’utilisation des services elo boost.

Il participera à 12 des 13 manches, faisant impasse sur le Rallye d’Australie pour des raisons budgétaires.

Cette Fiesta est encore un modèle 2014, mais Prokop espère prendre livraison d’une voiture aux spécifications 2015 de M-Sport à temps pour le Rallye d’Argentine (4eme épreuve).

Pour 2015, Protasov abandonne sa Fiesta WRC pour une Citroën DS3 WRC aux couleurs de Darnitsa Motorsport. A noter les rappels dans le chevron et la prise d’air sur le toit du drapeau Ukrainien, nationalité de Protasov. L’auto est préparée par les Italiens de DMAX et Astra Racing.

Protasov s’est fixé comme objectif d’être directement dans le top 10 lors de ce rallye Monte Carlo.

Citroën présente la livrée 2015 de sa DS3 WRC

Citroen reste cette année sur une livrée rouge blanche et or, avec un petit plus, un numéro 60 rendant hommage aux 60 ans de la DS, la première fut présentée en 1955 au Mondial de Paris. Certina et Sparco font leur apparition en tant que sponsor du Citroen Total Abu Dhabi WRT.

Pour la campagne 2014, les DS 3 WRC officielles ont été confiées à des pilotes en devenir. À eux deux, Mads Østberg et Kris Meeke ont conquis huit podiums sur tous les types de terrain : asphalte, terre et neige.

Récemment confirmé pour une seconde saison, le Britannique Kris Meeke fera à nouveau équipe avec le Norvégien Mads Østberg en 2015. Déjà vainqueur d’une manche du WRC, Mads participera aux treize épreuves du calendrier.

Sébastien Loeb et Daniel Elena seront également au départ du Rallye Monte-Carlo. L’équipage neuf fois Champion du Monde sera nominé pour marquer des points au classement Constructeurs, tout comme Kris Meeke et Paul Nagle. Mads Østberg et Jonas Andersson prendront le relais dès le Rallye de Suède, une de leurs manches favorites.

Via Citroën Racing.

 

Citroën DS 5LS Concept R pour Pekin

Il est évident que de nombreux constructeurs veulent s’imposer sur l’énorme marché Chinois. Citroen en fait parti et présentera au salon de Pekin un concept R sur base de la DS 5LS.

Un R qui veut aussi dire Racing en Chine. Clin d’œil à l’engagement en WRC, on trouve sous le capot le moteur qui anime la DS3 Racing WRC, c’est à dire le 1,6 litre turbo qui développe 300 ch avec un couple de 400 nm. Par rapport à la 5LS, son châssis est rabaissé de 15 mm et les voies élargies à l’avant. Elle est équipée d’une boite séquentielle avec palettes au volant. Son châssis, son système de freinage et ses trains roulants ont également fait l’objet d’un travail de mise au point de haute précision.

Enfin, L’intégration d’éléments tels qu’un diffuseur d’air, une jupe de bouclier avant et une ceinture de bas de caisse en carbone véritable signent visuellement la recherche de performances. La peinture rouge Carmin anodisée à l’aspect mat et métallisé sublime les lignes sportives de ce concept.

La DS 5LS R reçoit des éléments en carbone véritable telle que la signature latérale qui s’étend des vitres jusqu’au coffre et qui vient découper la custode. La calandre est teinté gris Carbone. Un caractère sportif encore plus affirmé avec de jantes  20’’ taillées dans la masse de teinte carbone associée à de l’aluminium poli sur l’extérieur et des ponctuelles de rouge Carmin.

A bord, la DS 5LS R joue la carte du luxe. L’habitacle est entièrement recouvert de cuir et d’alcantara  jusqu’à la planche de bord et le volant. L’identité DS est omniprésente avec une réinterprétation tri-matières: cuir pleine fleur aniline, cuir embossé avec la trame DS et Alcantara.  De plus, les sièges, la planche de bord, les hauts de panneau de portes et l’accoudoir central arborent une surpiqure en point perle dans un coloris rouge Carmin.

Un joli concept qu’on ne retrouvera certainement pas avec cette puissance. On attend toujours la DS4 Racing, d’ailleurs on imagine bien Carlos Tavares ressortir de vieux cartons…

Citroen Racing racheté par le Qatar

Edit: Citroen a démenti l’information (31/07/2012)

Apparemment nos amis Qataris aimerait être champion du monde de rallye! Après le foot, et plus particulièrement le PSG, ce serait donc Citroen Racing qui serait racheté.

C’est le magazine AUTOhebdo qui lâche l’affaire: Suite à de grosses difficultés financières du groupe PSA, l’équipe Citroën Racing aurait déjà conclu un rachat par le Qatar, l’annonce officielle devrait tomber en octobre prochain lors du salon de l’Automobile de Paris et du rallye de France. Tout comme le départ de Sebastien Loeb de Citroen WRC?

Red Bull devrait se tourner vers VW voir en promoteur du WRC.

Le Qatar finance déjà le Qatar World Rally Team, engageant le seul pilote national Nasser Al-Attiyah en WRC. De plus le Qatar a déjà un pied dans l’automobile via le groupe Volkswagen dont il est actionnaire à 17%, marque qui s’engage justement en WRC l’an prochain…

Après l’arrêt du programme endurance de Peugeot Sport, c’est aujourd’hui Citroën en WRC qui est menacée. Ce rachat par le Qatar ouvre également la voie à une participation de Citroën au Dakar dans un futur proche, épreuve adorée par Nasser Al-Attiyah, vainqueur en 2011.

 

Sebastien Loeb aux X Games de 2012

Citroën Racing ne se contentera pas de faire du rallye cette année. Le team vient d’annoncer sa participation aux X Games Los Angeles 2012, un grand show à l’américaine.

Sébastien Loeb se lance à la conquête de l’ouest au volant d’une Citroën DS3 ‘XL’ comme… X Games et Loeb! À partir d’une voiture construite par Hansen Motorsport, l’équipe a adapté la voiture à la réglementation locale. Vue de loin, la DS3 de rallycross ressemble à la WRC. Si la conception du châssis et des trains roulants sont assez similaires, la mécanique est fondamentalement différente. Le moteur deux litres turbo de la DS3 XL développe 545 ch et 800 N.m de couple. L’accélération est digne d’une F1, avec le 0 à 100 km/h abattu en 2’’4!

Tout a commencé lorsque Red Bull, partenaire du Citroën Total World Rally Team depuis 2008, a lancé l’idée : et si Citroën Racing et Sébastien Loeb s’engageaient aux X Games Los Angeles 2012 pour se confronter à Travis Pastrana, autre icône soutenue par la boisson qui donne des ailes? Séduits par le challenge et le défi de partir à la conquête de l’ouest, la marque et son pilote fétiche n’ont pas tardé à relever le gant.

Au-delà de la perspective de participer à un événement ‘fun’ tourné vers le public, Citroën Racing et son pilote sont bien décidés à se battre pour la victoire. « Notre participation a été conditionnée par l’importance qu’accorde Red Bull aux X Games Los Angeles. Une fois le projet effectivement lancé, nous l’avons préparé avec le plus grand sérieux », confirme Yves Matton, Directeur de Citroën Racing. « Puisqu’il s’agit d’un ‘one shot’, nous n’aurons pas besoin de penser à gérer une position au championnat. Il n’y a qu’une course et nous sommes bien décidés à essayer de la gagner. Ce ne sera pas facile, car nous aurons tout à découvrir face à des adversaires bien rodés à ce type de compétition, mais nous nous battrons du premier au dernier mètre ! »

Bizarrement ce one shot pourrait vite se transformer en hold up by Loeb quand on connait le talent du Français…

Photos de la Citroen DS3Racing XL

A PROPOS DU GLOBAL RALLYCROSS CHAMPIONSHIP ET DES X GAMES LOS ANGELES
Importé d’Europe à l’occasion des X Games Los Angeles 2010, le rallycross américain jouit d’un développement extrêmement rapide. Dès 2011, le premier Global Rallycross Championship (GRC) était organisé sur trois épreuves. L’année 2012 comporte cinq manches, dont les X Games Los Angeles qui marquent le cap de la mi-saison. Les compétitions se déroulent sur des circuits mixtes (terre et asphalte) d’environ 1000 mètres. Deux manches qualificatives, disputées sur quatre tours, permettent d’établir la grille de départ de la finale, qui se court sur cinq tours. Lors de chaque course, les pilotes doivent effectuer un tour ‘joker’, qui emprunte une portion différente du circuit caractérisée par un saut de plus de 20 mètres. Ceci permet de favoriser les dépassements et de maintenir le public en haleine. Véritables jeux olympiques des sports extrêmes, les X Games sont organisés depuis 1994. Les compétitions de BMX, motocross, skateboard et rallycross bénéficient d’une retransmission intégrale sur ESPN à travers plus de 170 pays.

Quitter la version mobile