La nouvelle DS 3 Performance succède à la DS3 Racing

C’est au Louvre que la marque DS vient de présenter sa nouvelle DS 3, qui est surtout un gros lifting visant à abandonner les chevrons dans la calandre. Chacun appréciera le travail effectué à l’avant.

La DS3 Performance, du nom de la nouvelle branche sportive de la marque, vient donc remplacer la DS3 Racing. C’est désormais le 1.6L THP de 208ch issu de la 208 GTI qui l’anime, il est associé à une boite manuelle à 6 rapports et un différentiel à glissement limité type Torsen.

Par rapport à la DS 3 classique, la caisse est abaissé de 15 mm, les voies élargit de 26 mm à l’avant et 14 mm à l’arrière. Les freins sont également revus en conséquence. La double sortie d’échappement et les jantes de 18 pouces permettent facilement d’identifier cette version Performance.

Elle sera aussi disponible sur DS 3 Cabrio.

Photos de la nouvelle DS 3 Performance

Petter Solberg en patron du World RX à Hockenheim!

La seconde manche du WorldRX se tenait ce weekend à Hockenheim lors du DTM Festival. Le rallycross mondial a fait ses débuts sur le circuit de F1 spécialement aménagé à son effet pour l’occasion, à l’intérieur de la Sachs Arena.

Le Norvégien Petter Solberg a remporté la victoire finale en menant la course de l’extinction des feux jusqu’au drapeau à damiers devant plus de 75 000 spectateurs! Le pilote de Ford Olsbergs MSE, Reinis Nitiss termine en seconde position, suivi de Timmy Hansen de l’équipe Peugeot-Hansen pour la troisième place.

L’équipe SDRX (Solberg Doran Rallye-Cross) a pourtant vécu un week-end tourmenté, de part l’abandon au deuxième tour du britannique Liam Doran. Malgré cette difficulté, Solberg a confirmé sa pole position aux troisième et quatrième rounds, remportant ainsi la finale de cette manche.

Le pilote Norvégien est à présent leader du Championnat avec 15 points d’avance, permettant à son équipe de devancer Ford Olsbergs MSE de trois points (avec 74), Peugeot-Hansen se situant en troisième position avec un cumul de 65.

[quote cite=’Petter Solberg’]J’aime beaucoup les bonnes grosses bagarres et les compétitions ardues, c’est pourquoi je suis fou de rallycross. Les fans ont l’air d’aimer le rallycross, ça a été super pour moi d’être à Hockenheim ce week-end, et puis c’était bien organisé. Ça n’a pas toujours été facile, avec un mauvais départ le vendredi, il y avait très peu d’adhérence et j’ai enchainé avec une crevaison en demi-finale.  J’avais deux choix pour le samedi : la première était d’aller vite, la seconde d’aller TRÈS vite. Evidemment j’ai pris la deuxième! Je sais que tout le monde dit ça mais ma victoire est dédiée à mon équipe. Ils sont géniaux et je n’en serais pas là sans eux.[/quote]

Les spectateurs et les fans de DTM ont fait preuve d’une belle reconnaissance pour cette nouveauté qu’est le rallycross mondial. L’ambiance était au rendez vous dans les gradins! Solberg a aussi été récompensé du prix Monster Energy Super Charge pour sa rapidité. Ajoutez à cela une montre de la prestigieuse marque Rebellion, la Wraith Drive!

Le deuxième du podium, Nitiss, s’est montré très régulier du haut de ses 19 ans, en faisant à chaque fois partie des cinq meilleurs temps lors des différentes manches. Le jeune Letton a même plaisanté sur la différence d’age avec le champion du monde en titre.

[quote cite=’Reinis Nitiss’]Je suis très heureux, on s’est montrés tout du long de plus en plus proches de Petter, mais je pense qu’il conduisait déjà, alors même que je n’étais pas encore né.[/quote]

L’équipe Peugeot-Hansen ferme la marche des vainqueurs avec Timmy Hansen, remportant la troisième place à bord de sa 208 WRX supercar. Le Suédois de 22 ans s’est qualifié 12ème après le classement intermédiaire, et malgré un départ sur la grille pour la semi et la finale, le pilote nous a tout de même fait une prodigieuse remontée. Une place bien méritée.

Vidéo de la finale du World RX à Hockenheim

Photos du World RX à Hockenheim

Citroën présente la livrée 2015 de sa DS3 WRC

Citroen reste cette année sur une livrée rouge blanche et or, avec un petit plus, un numéro 60 rendant hommage aux 60 ans de la DS, la première fut présentée en 1955 au Mondial de Paris. Certina et Sparco font leur apparition en tant que sponsor du Citroen Total Abu Dhabi WRT.

Pour la campagne 2014, les DS 3 WRC officielles ont été confiées à des pilotes en devenir. À eux deux, Mads Østberg et Kris Meeke ont conquis huit podiums sur tous les types de terrain : asphalte, terre et neige.

Récemment confirmé pour une seconde saison, le Britannique Kris Meeke fera à nouveau équipe avec le Norvégien Mads Østberg en 2015. Déjà vainqueur d’une manche du WRC, Mads participera aux treize épreuves du calendrier.

Sébastien Loeb et Daniel Elena seront également au départ du Rallye Monte-Carlo. L’équipage neuf fois Champion du Monde sera nominé pour marquer des points au classement Constructeurs, tout comme Kris Meeke et Paul Nagle. Mads Østberg et Jonas Andersson prendront le relais dès le Rallye de Suède, une de leurs manches favorites.

Via Citroën Racing.

 

Sebastien Loeb aux X Games de 2012

Citroën Racing ne se contentera pas de faire du rallye cette année. Le team vient d’annoncer sa participation aux X Games Los Angeles 2012, un grand show à l’américaine.

Sébastien Loeb se lance à la conquête de l’ouest au volant d’une Citroën DS3 ‘XL’ comme… X Games et Loeb! À partir d’une voiture construite par Hansen Motorsport, l’équipe a adapté la voiture à la réglementation locale. Vue de loin, la DS3 de rallycross ressemble à la WRC. Si la conception du châssis et des trains roulants sont assez similaires, la mécanique est fondamentalement différente. Le moteur deux litres turbo de la DS3 XL développe 545 ch et 800 N.m de couple. L’accélération est digne d’une F1, avec le 0 à 100 km/h abattu en 2’’4!

Tout a commencé lorsque Red Bull, partenaire du Citroën Total World Rally Team depuis 2008, a lancé l’idée : et si Citroën Racing et Sébastien Loeb s’engageaient aux X Games Los Angeles 2012 pour se confronter à Travis Pastrana, autre icône soutenue par la boisson qui donne des ailes? Séduits par le challenge et le défi de partir à la conquête de l’ouest, la marque et son pilote fétiche n’ont pas tardé à relever le gant.

Au-delà de la perspective de participer à un événement ‘fun’ tourné vers le public, Citroën Racing et son pilote sont bien décidés à se battre pour la victoire. « Notre participation a été conditionnée par l’importance qu’accorde Red Bull aux X Games Los Angeles. Une fois le projet effectivement lancé, nous l’avons préparé avec le plus grand sérieux », confirme Yves Matton, Directeur de Citroën Racing. « Puisqu’il s’agit d’un ‘one shot’, nous n’aurons pas besoin de penser à gérer une position au championnat. Il n’y a qu’une course et nous sommes bien décidés à essayer de la gagner. Ce ne sera pas facile, car nous aurons tout à découvrir face à des adversaires bien rodés à ce type de compétition, mais nous nous battrons du premier au dernier mètre ! »

Bizarrement ce one shot pourrait vite se transformer en hold up by Loeb quand on connait le talent du Français…

Photos de la Citroen DS3Racing XL

A PROPOS DU GLOBAL RALLYCROSS CHAMPIONSHIP ET DES X GAMES LOS ANGELES
Importé d’Europe à l’occasion des X Games Los Angeles 2010, le rallycross américain jouit d’un développement extrêmement rapide. Dès 2011, le premier Global Rallycross Championship (GRC) était organisé sur trois épreuves. L’année 2012 comporte cinq manches, dont les X Games Los Angeles qui marquent le cap de la mi-saison. Les compétitions se déroulent sur des circuits mixtes (terre et asphalte) d’environ 1000 mètres. Deux manches qualificatives, disputées sur quatre tours, permettent d’établir la grille de départ de la finale, qui se court sur cinq tours. Lors de chaque course, les pilotes doivent effectuer un tour ‘joker’, qui emprunte une portion différente du circuit caractérisée par un saut de plus de 20 mètres. Ceci permet de favoriser les dépassements et de maintenir le public en haleine. Véritables jeux olympiques des sports extrêmes, les X Games sont organisés depuis 1994. Les compétitions de BMX, motocross, skateboard et rallycross bénéficient d’une retransmission intégrale sur ESPN à travers plus de 170 pays.

Citroën DS3 Racing S.Loeb

Citroën utilise à nouveau le prestigieux nom de Sébastien Loeb sur l’une de ses voitures.

C’est donc au salon de Genève que l’on pourra découvrir cette nouvelle série limitée à 200 exemplaires sur base de DS3 Racing.

Hélas, les seules différences avec une DS3 Racing « classique » se situent dans les stickers et les coloris dont ce noir mat inauguré par le concept DS4 Racing, lui aussi à Genève.

Marketing, j’écris ton nom.

Essai de la Citroën DS3 Racing

Le 19 février 2010, Citroen présenta la version la plus sportive de la DS3 et aussi la Citroen de série la plus rapide de l’histoire de la marque aux chevrons. SpeedGuerilla a eu récemment l’occasion de la rencontrer. Récit.

Seulement 6,5 sec pour l’exercice du 0 à 100 km/h et une vitesse de pointe annoncée de 235 km/h. La DS3 Racing affiche des chiffres de sportives mais c’est surtout dans son look « tout feu tout flamme » qu’elle s’affiche: véritable carbone, stickers, grosses jantes de 18″ et peinture bi-ton donne le rythme! Heureusement il existe une livrée blanc/gris beaucoup plus discrète et les stickers sont en option. A l’intérieur c’est la même chanson, on s’installe dans de confortable baquets bien enveloppants, le tableau de bord est assorti à la couleur du toit et une plaque « citroen racing » est accrochée au plafonnier, c’est sûr, on est dans l’ambiance.

Par rapport à une DS3 classique, les différences sont bien plus qu’esthétiques. En effet, Citroën a eu la bonne idée de confier son best-seller à son département racing. Autant vous arrêter tout de suite, ils n’en ont pas fait une WRC… dommage! Les voies sont élargies de 2 cm, la caisse est abaissée de 1,5 cm, les suspensions revues en conséquence et des beaux disques de frein Brembo sont de la partie! Le tout vérifié et approuvé par Philippe Bugalski himself. Elle profite aussi d’une direction électrique recalibrée pour un meilleur ressenti. Le comportement est au top avec un avant muselé au sol et un arrière qui se place où l’on veut. Par contre le poids suspendu se fait ressentir dans les enchaînements rapides, la faute à une hauteur de caisse importante certainement…

Le moteur est le 1.6 THP 156 gonflé à 202 ch et 275Nm, ça pousse, ça reprend, on atteint rapidement des vitesses pas vraiment raisonnables mais ça ne fait pas (assez) de bruit. La sonorité est grave mais pas assourdissante. On sent bien qu’une utilisation quotidienne a été privilégiée.

La DS3 Racing n’est donc pas une sportive extrême mais bien polyvalente qui pourra s’utiliser tous les jours sans craindre de se plier une vertèbre ni d’exploser le porte monnaie à la pompe. Une bonne surprise!

Un grand merci au garage Herant à Gravelines pour le prêt de la voiture.

Citroen DS3 R3

Elle est prête! La DS3 R3, petite soeur de la version WRC, vient affronter la Clio R3 sur les rallyes. Elle est équipée d’un 1.6 THP de 210 ch à 4 750 tr/min et 350 Nm de couple, pour le passage des vitesses, elle reçoit la boîte séquentielle à commandes au volant de la C4 WRC.

Elle sera disponible fin octobre/debut novembre mais les réservations sont dors et déjà ouvertes! Prix du kit: 62000€ HT.

Citroen DS3 Racing

Citroen va bientôt sortir une DS3 limitée à 1000 exemplaires numérotées. La DS3 Racing, c’est son nom, reçoit  un 1,6 THP de 203 ch, des élargisseurs d’ailes, des jantes de 18 pouces, et diverses améliorations esthétiques… 15mm plus basse et 30mm plus large, suspensions raffermies, direction et ESP recalibré: sportive elle le sera, racing peut être pas!

Elle devrait s’afficher à un tarif comparable à la Mini Cooper S Works, sa principale rivale.