Lamborghini Huracan Performante Spyder, époustouflante

Genève réserve son lot de pépites et la nouvelle Lamborghini Huracan Performante Spyder paraîtrait presque discrète dans le lot.

L’Huracan Performante Spyder est donc la variante découvrable de la plus radicale des Lamborghini tout récemment essayée. Elle en reprend le V10 atmosphérique développant 640 ch à 8000 tr/mn et 600 Nm de couple à 6500 tr/mn, soit 30ch et 40Nm de plus que la Huracan Spyder standard. Ce bloc est toujours associé à une transmission intégrale via une boîte à sept rapports à double embrayage et un différentiel arrière à glissement limité.

La Performante Spyder est aussi 35kg plus légère par rapport à la Spyder d’origine avec un poids de 1507kg à vide, ce qui reste plus lourd que la version fermée. Le 0 à 100 km/h prend 3,1 sec et le 0 à 200 km/h demande 9,3 sec.

La Lamborghini Huracan Performante Spyder est affichée en Europe au prix de 219585€ HT. Les premières livraisons sont prévues pour l’été 2018.

Essai Lamborghini Huracan Performante

J’ai eu la chance de prendre le volant de la Lamborghini Huracan Performante. Dévoilée au salon de Genève l’année dernière, elle a en même temps pulvérisée le record du tour au Nurburgring  en 6 min et 52 sec, donnant toute de suite la couleur de ses prétentions. Voici donc mon avis sur ce taureau ailé!

Une Huracan avec des ailes

L’Huracan est déjà une superbe supercar . Mais tous les curseurs semblent être poussés un peu plus loin sur cette Performante, tout est plus rigide, extrême et extravagant. Son V10 atmosphérique de 5.2L développe désormais 640 ch et 600 Nm de couple, tandis qu’elle gagne 40 kg par rapport à une Huracan de base . Les jantes participent à l’allègement, tout comme le carbone forgé que l’on retrouve sur le spoiler, l’aileron, le capot moteur, le diffuseur et le bouclier arrière, mais aussi à l’intérieur au niveau des aérateurs, palettes au volant, poignées de portes et console centrale. On le reconnait aisément avec son aspect marbré .

C’est donc un 0 à 100 km/h en 2.9 sec, un 0 à 200 km/h en 8.9 sec et une vitesse maxi dépassant les 325 km/h . Obsédé par le Nurburgring? 6 min 52 sec. Aujourd’hui, seule la Porsche 911 GT2 RS fait mieux.

Retour dans le monde réel

Elle est verte, aucun doute là dessus. Bien entendu, elle n’avait pas besoin de ça pour attirer les regards sur elle.

C’est l’heure de prendre place à bord, réveiller le V10, et de prendre la route. C’est aussi surprenant et facile à prendre en main qu’elle est spectaculaire. Il y a quelques choses à assimiler avant.

Premièrement, l’Huracan de base est une voiture assez facile à conduire, avec une transmission intégrale aidant la caisse à rester sur la route lorsque vous êtes un peu trop optimiste avec la pédale d’accélérateur. De la même manière, le moteur atmosphérique distille la puissance progressivement, contrairement à un turbo qui peut surprendre et rendre les choses beaucoup plus compliquées.

Mais la Performante métamorphose ce côté doux et maniable en quelque chose de beaucoup dur et vif. Le son du V10 est nettement plus envahissant, enivrant, et encore plus réactif lorsque l’on sollicite les gaz. La direction est plus précise, les freins plus impressionnants et les palettes au volant incroyablement plus rapides. Rigide sur suspensions, la Performante tourne évidemment plus fort et totalement à plat. Les nouvelles jantes, encore plus légères, habillent les nouveaux Pirelli P Zero Corsa qui offrent une tenue exceptionnelle (tant qu’il ne pleut pas)!

Le côté magique

La botte secrète de cette Huracan Performante s’appelle ALA, pour Aerodinamica Lamborghini Attiva et correspond à une aérodynamique active. En gros, cela agit sur le profil de la voiture en fonction de la situation. Il y a des petits volets à l’avant qui s’ouvrent et se ferment, et un spoiler intelligent, ainsi l’air ne parcourt pas la carrosserie de la même manière.

Volets ouverts, l’appui aéro est diminué, pratique pour les lignes droites. Fermez les, et l’appui augmente, parfait pour freiner encore plus fort et avoir plus de stabilité. ALA s’adapte et peu même fermer les volets que d’un côté par exemple pour un virage et augmenter le grip. Tout cela est bien sur automatique et fonctionne à merveille.

Ainsi, on se retrouve avec une voiture stable peu importe la vitesse.

Et le confort?

Comment? Question suivante.

Alors elle est effrayante?

Franchement, oui. On atteint avec la Performante des niveaux de performances juste incroyable et même inimaginable, mais il suffit de rouler avec pour se faire plaisir. Déjà le son du V10 est phénoménal, la boîte de vitesses enchaîne les rapports comme une mélodie, vous pouvez trouver satisfaction à des vitesses plus lentes. On se prend pour un pilote, même en respectant les limitations de vitesse.

La Performante dispose de 3 modes de conduite: Strada, Sport et Corsa. Le tableau de bord numérique change en fonction des modes, et le Corsa est bien entendu le plus sympa. Un mode Corsa qui sert donc à aller très (trop) vite et sentir les effets d’ALA, mais aussi libérer totalement l’échappement. Honnêtement, il faut être complètement irresponsable pour le faire fonctionner sur route ouverte.

Il faut savoir que ce n’est pas une arme pour la piste au premier sens du terme non plus car elle conserve tout le confort d’une voiture moderne, avec la radio, la climatisation, le GPS… qui restent conséquent sur la balance. Mais dans tous les cas, la Performante fera paraître l’Huracan classique un peu fade.

Qu’est ce qui la rend si cool?

D’abord elle a une sacré gueule. C’est une supercar à moteur central avec un énorme aileron. Le pare brise est très incliné, et l’on ne voit rien à l’arrière, mais dès que l’on s’installe à son volant, on se sent un peu spécial.

Il y a le côté théâtral avec tout ce carbone forgé, le bouton start et son petit capot rouge comme un avion de chasse. Elle est capable de vous propulser très vite, mais la communication permanente du volant et du châssis vous permettent de très bien ressentir la route et rester en sécurité.

Bien sur, chaque ralentisseur sera une montagne à gravir, et faire un stationnement en bataille, voir un créneau, sera un véritable calvaire (heureusement il y a une caméra de recul). Mais si vous achetez une Performante, ce n’est pas vraiment le plus important. Vous vous ficherez également du petit coffre à l’avant.

Vous vous ferez plaisir sur des petites routes de campagne, là où les virages s’enchaînent, ou sur un circuit.

Conclusion

Envie d’être discret? Fuyez! Absolument TOUT le monde vous regarde en Lamborghini Huracan Performante. Et ceux qui ne vous auriez pas vu, vous entendrons finalement. Après tout personne n’a jamais acheté de supercar pour rester tranquillement dans la foule.

Envie de sensations fortes? Elle a tout à disposition pour vous en mettre plein la vue (et les oreilles).

Envie d’en prendre le volant? C’est possible lors d’un stage de pilotage.

Photos de la Lamborghini Huracan Performante

Notation

[rwp-review id= »0″]

Fiche Technique

MOTEUR
Type : V10
Position : Centrale arrière
Alimentation : atmosphérique
Cylindrée (cm3) : 5204
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 640 à 8000
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 600 à 6500
TRANSMISSION
Intégrale
Boîte de vitesses (rapports) : automatique (7)
POIDS
Données constructeur DIN à vide (kg) : 1382
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 2,15
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 325
0 à 100 km/h : 2″9
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 13,7
CO2 (g/Km) : 314

// Merci à Extrem Cars Event pour le prêt du véhicule.
// Crédits photos: Thomas Boulenger et Guillaume Petranto pour Crank.fr

Lamborghini Huracan Super Trofeo EVO, bête de course

Lamborghini vient de lever le voile sur l’Huracan Super Trofeo EVO.

Développé par Lamborghini Squadra Corse, l’Huracan Super Trofeo EVO s’appuie sur le succès de son prédécesseur et adopte un nouveau package aérodynamique qui garde le même appui mais améliore l’efficacité aérodynamique globale.

Pour atteindre cet objectif, c’est Dallara Engineering qui a développé le nouveau kit carrosserie composé de fibre de carbone qui aide à améliorer la stabilité tout en réduisant la traînée. Les changements sont assez spectaculaires comme vous pouvez le voir en photo. Lamborghini affirme que tous les composants ont été complètement redessinés, à l’exception du plancher plat, de la lame de pare choc avant et du diffuseur arrière.

Ces améliorations lui permettent désormais de réaliser un tour du circuit de Monza en 1:43.3, soit 1,5 seconde plus rapide que l’ancien modèle. Sous le capot, on trouve toujours le V10 5.2L atmo de 620 ch. Il est associé à une boite séquentielle 6 rapports qui envoie la puissance uniquement sur les roues arrières. A noter que la vitesse maxi est limitée à 280 km/h.

Le modèle entrera en compétition au printemps prochain et la voiture sera en mesure de participer à la série Lamborghini Super Trofeo et aux championnats internationaux de GT.

Vous pouvez la retrouver en vidéo ici.

Photos de la Lamborghini Huracan Super Trofeo EVO

La Lamborghini Huracan Super Trofeo EVO en vidéo

Un nom aussi long que ses appendices aérodynamiques pour la toute dernière Lamborghini de course!

Cette Huracan Super Trofeo EVO est une bête Italienne construite uniquement pour le Super Trofeo. Le championnat mono-marque organisé par Lamborghini qui se coure en Europe, en Asie et en Amérique du Nord avec des finales Internationales.

Elle remplace l’Huracan Super Trofeo tout court. L’EVO ajoute de nombreux appendices aérodynamiques et inaugure un nouveau partenaire, Roger Dubuis.

Le record au Nurburgring de l’Huracan Performante en vidéo

Lamborghini a finalement publié la vidéo du record de sa future Huracan Performante. Elle réalise un incroyable 6min 52.01sec avec Marco Mapelli au volant, battant au passage la Porsche 918 Spyder et sa grande soeur l’Aventador SV.

La performance est d’autant plus incroyable que le V10 est attendu à 640ch maxi, alors que la Porsche développe 887ch. La différence se ferait grâce à l’aérodynamique active ALA (Aerodinamica Lamborghini Attiva)

Lamborghini dévoilera officiellement l’Huracan Performante la semaine prochaine au salon de Genève.

Lamborghini annonce un record du Nurburgring en Huracan

Lamborghini a récemment annoncé l’arrivée d’une Huracan radicale baptisée Performante. Cette dernière serait même bientot la voiture homologuée la plus rapide du Nurburgring!

La marque nous explique le pourquoi du comment en vidéo: ce serait principalement grâce à un nouveau système aérodynamique actif baptisé Aerodinamica Lamborghini Attiva (ALA). Il est composé d’ailerons mobiles qui permette d’améliorer l’aéro en fonction des phases de freinage ou d’accélération.

On sait aussi que le V10 5,2L atmo serait poussé à 650ch tandis qu’elle perdrait 40 kg sur la balance! Suspensions et passage de rapports optimisés compléteraient le tableau pour aller le chercher la Porsche 918 Spyder et son record de 6 min 57 s sur le Nurb!

On se rappelle des annonces de McLaren et sa P1… on attend toujours les temps officiels. La présentation officielle de cette Lamborghini Huracan Performante est prévue le 1er mars prochain.

Via Lamborghini.

La Lamborghini Huracán Spyder va remuer des fesses en propulsion

Lamborghini agrandit sa gamme Huracán avec l’adoption pour le Spyder de la propulsion.

Après l’Huracan LP580-2, Lamborghini dévoile au salon de Los Angeles cette semaine l’Huracán Spyder LP580-2. Elle se distingue par ses deux roues motrices uniquement et un style diffèrent. Comparé au modèle de base, la puissance du V10 5.2L passe de 610 à 580ch. Malgré la baisse de puissance, le 0 à 100 km/h est abattu en 3.6 sec et elle atteint les 319 km/h.

Pour transmettre la puissance aux roues arrière, nous retrouvons la boîte de vitesses 7 rapports à double embrayage et ses différents modes de conduite : Strada, Sport et Corsa. Tout comme la version 4 roues motrices, cette LP580-2 proposera un mode « Launch Control » pour des démarrages foudroyants (qui devraient moins l’être sur surface humide/mouillée) ainsi que la direction dynamique (en option) qui ajustera la fermeté de votre direction en fonction du mode de conduite choisi.

Esthétiquement, cette Huracán Spyder reçoit un nouveau pare-chocs avant, hérité de la Huracán Coupé LP580-2. Ce pare-chocs rend l’Huracán encore plus agressive qu’elle ne l’était déjà avec de larges entrées d’air. À l’arrière, les modifications sont subtiles, avec une légère modification sur la grille ainsi que sur le pare-chocs.

Comme sa sœur 4 roues motrices, la capote peut s’ouvrir et se fermer en 17 secondes jusqu’à 50 km/h. Contrairement à sa grande sœur et son système 4 roues motrices, ici la répartition du poids est de 60% sur l’arrière et donc 40% sur l’avant. Ces modifications de répartition du poids permettent de réduire considérablement l’inertie du train avant et donc potentiellement les effets de sous-virage.

Ce nouveau modèle devrait débarquer en janvier 2017 pour un prix encore inconnu.

Via Lamborghini.

Lamborghini Huracán Spyder LP580-2

Lamborghini Huracan LP610-4 Avio, un avion de chasse

A côté de la Centenario LP770-4, Lamborghini a amené une série limitée: l’Huracan LP610-4 Avio.

Lamborghini dit s’être inspiré par les avions de combat et le monde de l’aviation lors de la création de l’Avio, empruntant technologie, aérodynamique, ergonomie… Entre nous, je vois juste une Huracan avec nouvelle offre niveau peinture. Et non ce n’est pas une nouvelle Gordini!

Seulement 250 exemplaires de l’Avio seront assemblés avec une finition unique pour l’intérieur et l’extérieur. 5 teintes dont 4 mates sont disponibles pour l’extérieur et 3 couleurs pour le sticker double bande et les bas de caisse, de quoi lui donner un allure militaire.

L’intérieur est livré en noir de série, avec un hexagone gravé au laser et le logo L63 ( L pou Lamborghini et 63 pour l’année de fondation de la marque ) brodé à la main sur les côtés des sièges.
Techniquement, c’est la même auto. Elle embarque donc le V10 5.2L atmo de 610 ch et la boite auto double embrayage 7 rapports. De quoi passer de 0 à 100 km/h en 3,2 sec.

Via Lamborghini.

Photos de la Lamborghini Huracan LP610-4 Avio

Lamborghini Huracan LP580-2, et oui c’est une propulsion!

On pensait la propulsion enterrée à jamais chez Lamborghini. Et bien non, la marque crée la surprise au salon de Los Angeles, en dévoilant la version deux roues motrices de la Huracan… Vous aurez remarquez que l’esthétique évolue pour se différencier avec des boucliers redessinés, cette fois l’aileron est fixe car le travail aéro sous la voiture se suffit à lui même.

En retirant la transmission intégrale, elle assume ses 1,389 kg sur la balance, c’est 33 kg de moins. La répartition des masses est de 40% à l’avant et 60% à l’arrière. Ce qui devrait procurer plus de fun à son volant avec une certaine tendance à la dérive. D’ailleurs le châssis est adapté au nouvel équilibre avec un recalibrage des ressorts, amortisseurs, aides et direction…

Le V10 5,2L est légèrement dégonflé pour proposer 580 ch et 550 Nm de couple contre 610 ch et 560 Nm pour sa sœur intégrale. Cela le rendrait plus exploitable pour la propulsion. A savoir que 75% du couple est disponible dès 1000 tr/min. Par contre pas le choix au niveau de la boite, il faudra se contenter de celle à 7 rapports et double embrayage. Elle propulse l’auto de 0 à 100 km/h en 3,4 sec et atteint les 320 km/h. C’est 0,2 sec moins vite que la quatre roues motrices.

Au niveau du porte monnaie, La LP580-2 est 23 000 € moins cher que la LP610-4: 180 000 € contre 203 400 €. Elle sera présentée au salon de Los Angeles.

Photos de la Lamborghini Huracan LP580-2