McLaren va dévoiler son hypercar P15 dans l’année

McLaren va lancer la plus extrême voiture de route de son histoire cette année, pour l’instant elle se nomme P15.

Rumeurs non confirmées

Pour l’instant chez mcLaren, on refuse d’officialiser la chose. Mais tout porte à croire que le deuxième modèle de la série Ultimate arrivera cette année après la P1, qui a engendré l’extrême P1 GTR. Cette hypercar porte le nom du projet P15 et a pour but de créer la voiture de route la plus extrême. Elle sera une sorte de P1 GTR mais homologuée route.

La série Ultimate donne la priorité à la performance. Une source a décrit le P15 comme une arme pour la piste dans le but de fournir l’expérience de conduite la plus excitante et la plus passionnante sur piste. Le design de la voiture serait logiquement signé Rob Melville, arrivé en temps que directeur du design chez McLaren en mai dernier.

Au placard le système hybride

La puissance viendra d’une version modifiée du V8 biturbo 3.8L qui anime chaque McLaren en vente aujourd’hui. Il est susceptible d’être lié à une version améliorée de la boîte de vitesses à sept vitesses dans le 720S. Le moteur de la P15 aurait été largement retravaillé pour produire près de 800 ch. Adieu le système hybride trop lourd. Le poids ne devrait pas dépasser les 1300kg, à comparer aux 1547kg de la P1.

Future reine du Nurb?

Bête de piste, je me demande si McLaren communiquera des temps sur circuit. La marque avait amené la P1 sur le fameux Nurburgring avec juste comme conclusion: on a fait mieux que 7 min. Pas très glorieux… Elle devra affronter la remplaçante de la Ferrari LaFerrari mais aussi la diabolique Valkyrie.

La production serait limitée tout comme celle de la P1 et le tarif équivalent. On attend de voir la suite mais sa première apparition publique est attendue pour le salon de Genève.

Une idée du design

L’étudiant en design Raleigh Haire avait réalisé les sketchs plus tot dans l’année, reprenant les codes stylistiques de McLaren.

La McLaren P1 LM explose le record du tour au Nurburgring

Lorsque Ron Dennis a annoncé les performances de la McLaren P1 sur les différents circuits du monde en 2012, il s’était évidemment un peu emballé. Ensuite McLaren a construit une P1 GTR pour une utilisation circuit uniquement.

De cette dernière, une collaboration entre Lanzante Motorsport et l’ancien vainqueur de l’Indy 500, Kenny Brack, a fait naitre ce prototype XP1LM. C’est en fait une P1 GTR Road Legal dont la production sera limitée à 5 voitures identiques. C’est pourquoi on peut considérer que la P1 LM a réalisé le fameux chrono… A noter que Pirelli a construit une taille spécifique de son Trofeo R uniquement pour la P1 LM. Il faut dire qu’il faut faire passer au sol les 1000ch de son V8 3.8L biturbo.

Son temps? 6.43.2, un record évidemment.

Michelin réunit les meilleures supercars du monde à Palm Springs

En janvier dernier, Michelin nous a convié en Californie pour la présentation de son dernier pneu sportif, le PS4S. Qui dit pneu sportif, dit automobile sportive. Ça tombe bien, il y avait de quoi se mettre sous la dent sur le circuit de Thermal Club!

Audi R8, Ferrari California T, Honda NSX ancienne et nouvelle génération, Mercedes C63 AMG, Aston Martin Vulcan mais aussi One 77. Entre rareté et légende automobile, le bibendum frappe fort en réunissant tout ce petit monde au même endroit!

Votre Porsche préférée? 918 Spyder ou Carrera GT, n’hésitez plus: les deux sont là! Vous l’aurez compris, Palm Springs et le circuit de Thermal Club se sont transformés le temps d’un weekend en royaume de la supercar!

Exceptionnel, excellent, parfait… les superlatifs manquent pour décrire cet événement à l’image de la marque Française, véritable référence mondiale du pneu.

LaFerrari vs McLaren P1 vs Porsche 918 vs Pagani Huayra

Quatre des meilleures hypercars du monde sur la piste. Cette petite réunion organisée par Miller Motocars et capturé par Kripsy Media.

Ces voitures font l’objet de tous les fantasmes et les réunir est toujours un événement pour les petrolheads qui se respectent!

Via Youtube.

Quand les P1 GTR s’invitent sur le Toboggan des Ardennes.

Cette année, il y a des évènements à ne pas rater, celui-ci en fait probablement parti. Malgré l’absence de communication de la part de McLaren concernant ces journées pistes spécifiques à leurs clients P1 GTR (ce qui est compréhensible, étant un cercle assez privé comme l’est celui du Corse Clienti Ferrari), nous avons eu l’occasion d’obtenir quelques infos sur le vif concernant leur présence sur « le plus beau circuit du monde »: Spa-Francorchamps en Belgique.

Présentée en 2013 lors du Salon de Genève, la McLaren P1 fut la première supercar Hybride proposée par la marque de Woking. Limitée à 375 exemplaires, les plus fortunés n’ont semblerait-il pas hésiter longtemps avant de signer leurs bons de commande et rendre la commande d’une P1 impossible, trop vite en rupture de stock! Équipée d’un V8 Bi-Turbo de 3,8l ainsi que d’un système KERS issu directement des Formule 1, cette McLaren P1 développe en puissance combinée (thermique + électrique), la bagatelle de 916 ch. De quoi se placer entre ses deux concurrentes directes, toutes deux équipées de systèmes hybrides : Porsche 918 Spyder (887 ch) et Ferrari LaFerrari (963 ch).

C’est en 2014, au Concours d’Elegance de Pebble Beach (USA), que McLaren présenta un prototype de la P1 GTR. Dans l’esprit de sa grande sœur, la McLaren F1 GTR, cette P1 GTR se voit dépouillée de tout superflu. Grâce à l’emploi de carbone, titane et autres folies d’ingénieur (volant issu de la Formule 1, baquets à œillets, etc…), la cure d’amaigrissement de 50kg ramène l’auto aux alentours de 1300kg. Avec une puissance revue à 1000 ch, nous retrouvons un rapport poids/puissance de 1,3kg/ch… suffisant dirons-nous. En outre, cette auto se voit retravaillée au niveau châssis (auto rabaissée de 5cm et voies élargies), aérodynamisme actifs avec aileron type DRS et bien-sur, l’auto se voit chaussée de pneus 100% Slick par Pirelli.

Avec une production limitée par McLaren à 35 exemplaires, cette P1 GTR offre à son achat un package à son propriétaire permettant de faire la tournée de quelques circuits mondiaux pour la prise en main de leurs autos directement accompagnées par les équipes de McLaren (Pilotes d’essais, ingénieurs, etc…)

Pour en revenir à nos moutons, l’événement de Spa-Francorchamps c’est, semblerait-il, décomposé sous un format « 4 jours ». 4 jours permettant le repérage du circuit à vélo (comme le font les pilotes pros), la partie coaching ainsi que du roulage libre.

Sur les deux premiers jours, seule la P1 GTR « James Hunt » (découverte cette année au Goodwood Festival of Speed) fut sortie de son box. Peut-être pour des tours de reconnaissances avec passager, nous n’en saurons pas plus malheureusement.

Les 2 jours suivant furent plus fructueux, offrant un panel large des P1 GTR construites, même ci la totalité de la production n’était pas présente. De quoi se rincer les yeux et les oreilles, avec comme but de vous faire partager au mieux la présence incroyable de ces autos sur ce circuit mythique qu’est Spa-Francorchamps.

Pour informations, la P1 GTR officiellement présentée comme une auto 100% piste peut actuellement passer dans les mains d’un préparateur Anglais (Lanzante) pour être transformée en auto « Road Legal » : suppression des baquets à œillets, modifications de l’aéro, ajout d’éclairages réglementaires, etc…  Quelques autos déjà livrées semblent se plaire sur route (comme à Monaco où une P1 GTR Road Legal Noire/Orange est présente), même si, avec des performances pareilles, cela en reste inutile et que leur terrain de jeu restera la piste.

Profitez à présent de cette galerie photos fournie par Gaultier V, illustrant quelques modèles présents la semaine passée sur le Toboggan des Ardennes.

Via Gaultier Vilour (Facebook / Instagram)

McLaren amène une P1 et une 675LT à Genève, mais pas que…

Pour sa quatrième année au salon de Genève, McLaren aura un plus grand stand que les années précédentes. Il faut dire que la gamme s’est bien élargit.

Il y aura une McLaren P1 personnalisée par l’équipe des opérations spéciales MSO. Même si sa production a cessée, MSO présentera une P1 avec une carrosserie full carbone, certains éléments recevant une laque bleue pour un effet des plus saisissants. Les jantes sont traitées en finition noir brillant, l’intérieur est recouvert d’alcantara et les coutures bleues rappellent la teinte extérieure. L’échappement reçoit un traitement thermique en or 24 carats, hommage à la McLaren F1.

Il y aura aussi une 676LT Spider, gros carton pour cette auto puisque les 500 exemplaires se sont vendus en à peine quelques semaines. MSO y ajoute là encore du carbone, un peu plus que de série et aussi un traitement thermique de l’échappement en or 24 carats.

Et sinon? On pourra admirer la 650S GT3 de course et encore une nouveauté qui viendra grossir la gamme Sport Series…

Via McLaren.

Photos des McLaren P1 et 675LT Spider par MSO

Bruno Senna devient mentor du programme de la P1 GTR

A défaut d’avoir marqué la F1 de son empreinte, Bruno Senna continue sa carrière en pilotant la 650S GT3 en endurance. McLaren lui attribue une nouvelle mission: mentor du programme P1 GTR.

Pour être membre du programme P1 GTR, il faut d’abord faire parti des 350 clients d’une P1. Puis avoir acheté une des P1 GTR, sachant qu’il n’y en a que 35. Les 35 membres du McLaren P1 GTR Driver Programme recevront un un coaching sur-mesure par Bruno Senna sur les plus belles pistes du monde.

Avant de prendre possession de leurs autos, les clients seront conviés à Woking au McLaren Technology Centre où un siège baquet sera moulé sur mesure, ils finaliseront la livrée de leur P1 GTR et pourront même accéder au simulateur de conduite.

[quote cite=’Bruno Senna’]La McLaren P1 GTR est une machine phénoménale, et a été conçue dans un seul but : être le véhicule le plus ultime sur de nombreux circuits. Avec plus de puissance, plus de couple, un aérodynamisme revu et plus de grip que la P1, ses performances sont encore un cran au-dessus. Il nous faut donc veiller à ce que nos pilotes puissent eux aussi exploiter ses performances. Le programme P1 GTR a été pensé pour que chaque pilote soit préparé mentalement et physiquement, pour être au mieux dans la voiture et sur la piste. Les étapes sont les mêmes que pour un pilote professionnel lors d’un week-end de course, que ce soit en GT ou en F1, et toutes les équipes à terre à chaque événement travailleront en étroite collaboration avec les pilotes pour perfectionner leurs compétences, et les pousser au-delà de ce qu’ils imaginent possible.[/quote]

Le premier modèle vient de sortir d’usine et McLaren en profite pour annoncer les neufs circuits provisoires du calendrier, sans donner de date: Catalunya (Espagne), Sepang (Malaisie), Circuit of the Americas (Etats Unis), Silverstone (UK), Monza (Italie), Red Bull Ring (Autriche), Spa-Francorchamps (Belgique), Bahrain (Bahrain) et Yas Marina (Abu Dhabi).

Via McLaren.

Photos de Bruno Senna et de la McLaren P1 GTR

Vidéo de Bruno Senna et de la McLaren P1 GTR

La McLaren P1 GTR dans sa version définitive

Voici la McLaren P1 GTR dans sa version définitive. Présentée avec une livrée Harrods tout comme son ancêtre la F1 GTR châssis #06R  qui prend la pose avec elle dans une magnifique photoshoot.

Développée uniquement pour la piste, les chiffres sont impressionnants: Elle tire 1000 ch à partir du V8 3.8L biturbo (800ch) et du moteur électrique (200ch). La voie avant est plus large de 80 mm par rapport à la version de route et la caisse plus basse de 50 mm. Le poids baisse de 50kg. Un gain obtenu grâce à l’utilisation de vitres latérales en polycarbonate mais pas seulement. Le carbone a pris possession de l’habitacle et du berceau moteur. Dur de faire mieux qu’une auto déjà extrême comme la P1.

La P1 GTR est posée sur des jantes 19″ à fixation centrale chaussées de slicks Pirelli. L’aéro produit 10% d’appuis supplémentaires. L’énorme aileron conserve la fonction DRS. L’échappement est composé d’un alliage d’inconel et de titane, il est 6,5 kg plus léger que celui d’origine.

Elle sera présente au salon de Genève à côté de la 675LT qui y fera ses débuts également.

Via McLaren.

McLaren tease sa P1 GTR avant sa mise en production

Déjà vu, sous forme de concept, la McLaren P1 GTR tease sa version définitive avant sa révélation au salon de Genève.

Réservée à la piste, la McLaren la plus puissante jamais construite confirme les données techniques initialement données. C’est donc 1000 ch qui propulse cette version radicale. C’est Chris Goodwin, essayeur en chef officiel McLaren, qui s’est occupé de la mise au point du monstre sur les circuits d’Europe mais surtout dans la chaleur de Bahrain et du Qatar.

Rappelons qu’il faut d’abord posséder une P1 « classique » produite à seulement 75 exemplaires pour avoir le droit de débourser au moins le double d’une P1 pour toucher le graal!

Via McLaren.

Une McLaren P1 aux couleurs Gulf pour Noel

C’est ce que s’est offert l’homme d’affaires Miles Nadal. Il a demandé aux départements personnalisation de McLaren MSO de lui fabriquer sa P1 aux couleurs de Gulf Racing.

Les étriers de freins Akebono passent à l’orange pour rester en harmonie avec les couleurs de la carrosserie. L’intérieur reçoit aussi des détails pour rappeler la compagnie pétrolière. Pas de modifications techniques: L’hypercar conserve ses 916 ch et 900 Nm de couple.

On aimerait tous un Noel comme ça…

Via McLaren.

Quitter la version mobile