Audi TT-RS & R8 Performance Parts pour un look racing

Audi a répondu à la demande des passionnés qui réclamaient plus d’options de personnalisation pour leurs R8 et TT-RS en introduisant de nouvelles pièces pour chacun des deux modèles.

Les pièces, disponibles individuellement et initialement en Allemagne à partir de la fin de l’été 2017, modifient l’aspect extérieur en y ajoutant une grosse dose d’agressivité. Elles ont aussi pour but d’améliorer les performances.

Une R8 inspirée de la course

Commençons avec la R8, qui ressemble désormais à une véritable voiture de course. D’ailleurs, elle rappelle à s’y méprendre la toute dernière R8 GT4 réservée au circuit. On trouve donc une nouvelle lame et des ailettes sur le pare choc avant. Sur le côté, Audi a créé de nouvelles jantes 20″ et des jupes latérales. A l’arrière, il y a un aileron carbone, à nouveau des ailettes, et un diffuseur qui donne dans le sportif!

Le TT-RS encore plus extrême

En ce qui concerne le TT-RS, ses pièces aérodynamiques disponibles imitent celles que l’on trouve sur sa grande soeur, la R8. On notera qu’un nouveau capot est également disponible.

Le TT peut en outre être équipé d’une barre de renfort en croix remplaçant les places arrière et d’une autre anti-roulies pour l’essieu arrière en versions Quattro.

Que pour le look?

Les clients du TT et du R8 auront également la possibilité d’opter pour des amortisseurs à deux ou trois voies et d’un système de freinage plus performant. Le catalogue comprend des plaquettes de freins plus performantes, des kits de refroidissement pour les disques. Côté échappement, il peut être remplacé par un modèle en titane signé Akrapovic. Enfin, Audi Sport propose un volant en alcantara avec point milieu et palettes de transmission en CFRP.

Photos des Audi TT-RS & R8 Performance Parts

Essai de l’Audi TT RS Roadster 2.5L TFSI 400 ch

Lorsque j’ai essayé le TT de 230ch je me suis dit que c’était pas mal. Lorsque je suis passé sur le TT-S et ses 310ch, c’était très sympa. Alors lorsqu’arrive le moment de prendre le volant de la TT-RS de 400ch, je trépigne d’impatience… Le TT-RS, c’est 90ch de plus que le TT-S et 170ch de plus qu’un simple TT. C’est surtout un 2.5L 5 cylindres de 400ch!

Elle est belle?

Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas! Mais bien sur qu’elle impose son style depuis la première génération. La TT est un objet d’art, et quand elle reçoit un badge RS, c’est le summum.

Les jantes 20 pouces sont énormes, l’aileron est désormais fixe, les deux grosses sorties d’échappement ovales et le kit aéro permettent de la distinguer du reste de la gamme TT.

Et à l’intérieur?

La présentation intérieure du TT séduit toujours, surtout dans cette version RS. On retrouve la planche de bord minimaliste et la qualité de finition chère à Audi. Rien à redire.

Le volant s’inspire de celui de sa grande soeur R8. Il est recouvert d’Alcantara, et le bouton Start rouge attire l’œil pour lancer la mécanique.

Un cylindre de plus ça change quoi?

Tout! Non seulement Audi ne cède pas à la mode du downsizing en conservant le fameux 5 cylindres qui rappelle l’héritage « rallye » de la marque (D’ailleurs le lancement de ce modèle coïncide avec les 40 ans du 5 cylindres chez Audi). Mais en plus il conserve sa sonorité si spécifique. L’échappement sport lui permettra de lui donner encore plus de voix, et lorsque l’on fait tomber la capote, on se retrouve aux premières loges pour profiter de la bande son!

Le 2.5 TFSI développait déjà 340 ch sur l’ancien TT RS et 360 ch en version Plus.  Ici il fait une cure à base de bi-injection, bloc et pompe à huile en aluminium, carter en magnésium… pour culminer à 400 ch et peser 32 kg de moins, ça tombe bien, il est placé devant l’essieu avant, de quoi gagner en dynamisme!

Boite auto seulement?

Et oui, pas de boite manuelle sur ce TT RS! Heureusement la boite S Tronic à 7 rapports est excellente. Les rapports se montent et se descendent rapidement, agrémentés d’une belle déflagration à l’échappement.

Elle est rapide?

Avec 400ch sous le capot: Évidemment!

Le launch control provoque toujours son petit effet, pour l’enclencher on active le mode Dynamic, transmission et ESP en mode sport, pied gauche sur le frein, pied droit sur l’accélérateur. Le régime se stabilise à 3500 tr/min, à ce moment là on a plus l’impression d’être dans une WRC au départ d’une spéciale de rallye qu’autre chose. Ensuite tout se passe très vite lorsque l’on relâche le frein: le 0 à 100 km/h s’effectue en 3,9 sec. Dire que le coupé se contente de 3,7 sec…

La TT RS est une mini supercar et se paye même le luxe de venir chatouiller sa grande sœur, la R8 V10 Spyder et ses 540ch. Contrairement à cette dernière qui n’hésite pas à jouer les danseuses lorsque le rythme s’accélère, le quattro de la TT RS privilégie le train avant pour un comportement plus typé traction que propulsion. C’est rassurant et sain à la fois. Inutile de vous casser la tête à son volant, vous pouvez rentrer dans un virage très très fort et en sortir tout aussi fort, le quattro se débrouillera pour envoyer la puissance sur les roues qui ont du grip et le résultat sera spectaculaire.

Et si je veux enrouler tranquillement?

Comme d’habitude chez Audi, on retrouve le Drive Select et quatre modes de conduite. Une fois que l’on s’est dégourdi les jantes, on passe en mode confort: le moteur baisse d’un ton, la boite passe les rapports plus tôt, tandis que la suspension se fait plus souple. Attention tout de même, les remous se font sentir au dessus des 100 km/h lorsque l’on décapote.

Verdict

Puissante, efficace, belle, à croire que la TT RS Roadster a tout pour elle. Le quattro vous permettra même de rouler toute l’année en toute sécurité et la sonorité de son 5 cylindres vous rendra complétement addictif.


Prix maximum TTC du modèle de base : 77 800 €

 

(Ouverture des commandes en juillet 2017)

Photos de l’Audi TT RS Roadster

Fiche Technique
MOTEUR
Type : 5 cylindres en ligne
Position : transversal AV
Alimentation : turbocompresseur
Cylindrée (cm3) : 2480
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 400 de 5800 à 7000
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 480 de 1700 à 5850
TRANSMISSION
Intégrale
Boîte de vitesses (rapports) : auto (7)
POIDS
Données constructeur DIN à vide (kg) : 1605
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 4,01
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 250 (280 en option)
0 à 100 km/h : 3″9
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 6,8
CO2 (g/Km) : 194
Puissance fiscale : 29 CV

Audi TT RS Coupe et Roadster, 400ch de plaisir!

Audi a choisi le salon de Pekin en Chine pour dévoiler sa dernière petite folie: la TT RS!

Facilement reconnaissable grâce à un faciès plus agressif, et son aileron fixe sur la malle. Le design de cette TT sent bon le sport, cela passe par ses sorties d’échappement ovales ou ses coques de rétro en carbone. Pour la première fois sur un modèle de production, Audi utilise la technologie Matrix OLED dans les feux arrière (en option). L’intérieur semble identique au TT et TTS avec un peu plus de personnalisation.

Si le TT-S se contente d’un 4 cylindres 2.0L de 310 ch, la TT-RS embarque un 5 cylindres 2.5L turbo de 400 ch! Non ce n’est pas celui de la RS3, mais un tout nouveau bloc plus léger de 26kg grâce à une nouvelle culasse entièrement en aluminium.

Ce nouveau 2.5L TFSI développe donc 400 ch et 480 Nm disponibles sur une plage allant de 1700 à 5850 tr/mn, le tout transmis aux quatre roues, quattro oblige, via une transmission à double embrayage S-Tronic. Les performances annoncées sont assez folles avec un 0 à 100 km/h en 3,7 sec pour le Coupe et 3,9 sec pour le Roadster. La vitesse maxi est limitée électroniquement à 250 km/h, mais peut atteindre les 280 km/h grâce à un pack spécial.

Pour rappel, la « petite » R8 de 540 ch réalise le 0 à 100 km/h en 3,5 sec… Et si Audi préparait déjà une version Plus de cette TT RS, cela pourrait faire encore plus mal!

Le châssis n’est pas en reste avec une suspension rabaissée de 10 mm, qui propose en option des amortisseurs plus durs RS sport avec la technologie Magnetic Ride. De série, elle reçoit des jantes 19″ qui cachent des énormes disques de frein de 370 mm! Avec les jantes 20″, il sera même possible d’opter pour les disques en carbone céramique.

La commercialisation débutera cet automne, on connait déjà les prix Allemands, il faudra compter 66.400€ pour le Coupé et 69.200€ pour le Roadster.

Via Audi.

Vidéos des Audi TT RS Coupe et Roadster


Photos de l’Audi TT RS Coupe

Photos de l’Audi TT RS Roadster

Audi TT-RS Plus

L’Audi TT telle qu’on la connait est en fin de vie, la marque aux quatre anneaux lui offre une ultime version: la TT-RS Plus. Disponible aussi bien en coupé qu’en roadster.

Toujours motorisée par le 2.5L TFSI à 5 pattes, celui ci gagne 20ch et 15Nm pour atteindre les 360ch et 465Nm. La bride à 250km/h a sauté au passage et sa vitesse maxi atteint désormais les 280km/h. Le 0-100 km/h est réalisé en 4,1s (4,3s en boîte manuelle) avec le coupé. Il faut compter une seconde supplémentaire sur le même exercice avec le roadster.On pourra choisir la boite S-Tronic 7 rapports avec launch control ou la boite manuelle 6 rapports, question de style. Impossible par contre d'échapper à la transmission quattro qui rive la voiture sur des rails.

Enfin pour le look, pas certain que le rouge pétant qui sied si bien à une Golf GTI, le petit aileron et les jantes flashy fassent l'unanimité.

Elle sera dévoilée au public lors du salon de Genève.

Si certains souhaitent acquérir cette nouvelle version de l'Audi TT, souscrire un contrat d'assurance automobile afin de couvrir tout dommage s’avérera primordial !

Quitter la version mobile