Escapade Italienne : Pagani se refait une jeunesse !

Vous le savez probablement, si vous vous intéressez à la marque Italienne, ces dernières année, Pagani Automobili a décidé de construite une nouvelle usine suite, entre autre, à l’arrivée de la Huayra. Toujours située à San Cesario sul Panaro, l’usine voit ses capacités de productions largement augmentées, permettant de fournir les divers clients dans de meilleurs délais et laissant place à une partie étude de prototypes etc…

En parallèle, un nouveau Showroom fut construit, permettant d’accueillir bien plus d’autos que l’ancien (ou 3 autos semblait être le maximum.) mais aussi bien plus de personnes. Malgré un accès assez réglementé pour y accéder, notre ami Guillaume à pu découvrir ce nouveau showroom et revenir vers nous des étoiles pleins les yeux, ayant eu l’occasion de rencontrer quelques autos très particulières que nous allons vous présenter. En exclusivité, découvrez donc, avec nous, le nouveau showroom Pagani.

« Mais, que fait cette Lamborghini Countach dans un Showroom Pagani » me direz-vous ? En fait, cette Countach 25th Anniversary est un cadeau de Christina Pagani à son mari Horacio. Horacio ayant été un des concepteurs de cette auto à l’époque ou il travaillait chez Lamborghini. Un petit rappel à ses origines, que nous pouvons aussi apercevoir derrière l’auto, sur le mur.

Et voici la première « line-up » du musée, composée exclusivement de Zonda’s de différentes générations :

  1. Zonda C12S (moteur 7,0 litres de environ 545cv), la première supercar toutes marques confondues à afficher une carrosserie en carbone exposé et voiture personnelle d’Horacio Pagani.
  2. Zonda S, motorisée par un bloc 7,3 litres développant 555cv.
  3. Zonda F Coupé (moteur 7,3 litres également mais développant cette fois-ci 602cv), la première F produite sur les 25 exemplaires disponibles (#1/25). Cette exemplaire affiche actuellement + de 100.000km à son compteur, une belle preuve de robustesse pour le V12 AMG.
  4. Zonda F Roadster RHD (volant à droite) dans une teinte « Singapore Orange » exclusive à cet exemplaire. Elle partage le même moteur que la Zonda F et donc la même puissance.
  5. Zonda Cinque Roadster. Le V12 7,3 litres AMG voit désormais sa puissance portée à 678cv. Avec seulement 5 exemplaires produits (ici #5/5), cette Zonda restera un des exemplaires les plus appréciés par les passionnés de la marque.

Ici, la Zonda Tricolore (#1/3), exposée au salon de Genève en 2010. Fabriquées en 3 exemplaires, elle furent créées pour célébrer le 50ème anniversaire de Frecce Tricolori (Patrouille acrobatique de l’armée Italienne) et arborent la même couleur bleue que les avions de cette patrouille.

La bête, l’arme, la Zonda Revolucion. Apparue en 2013, cette Zonda est l’évolution de la Zonda R, héritant de 50 ch supplémentaire et portant la puissance totale du V12 6,0 litres à 800 ch. Avec une masse d’à peine 1070 kg, cette Zonda a boucler officieusement la Boucle Nord du Nürburgring (Nordschleife) en seulement 6min et 30sec..! (Contre 6min et 47sec pour sa grande sœur la Zonda R).

Zonda « La Nonna » (traduit par « La Grand-Mère » en Italien), arbore le numéro de châssis #002. C’est la plus vieille Zonda (sachant que la #001 était l’exemplaire usine réservé au crash tests). Elle est née comme une Zonda C12, puis a servi de prototype pour toutes les générations de Zonda, S/F/Cinque et cela jusqu’à la 760. Suite à l’arrêt du développement « Zonda », elle fut repeinte en grise et ne sert donc plus pour les tests. Son moteur (bien que modifié de très nombreuses fois) aura parcouru plus d’un million de kilomètres…!

Pour terminer, la seule Huayra exposée dans le showroom aux côtés d’une Zonda R de 1ère génération. Cette Huayra est par ailleurs équipée du « Pack Tempesta » et dispose d’une carrosserie 100% Carbone apparent. Toujours propulsée par un V12 fournit par AMG, cette Huayra se voit greffée de 2 turbos, délivrant la modique puissance de 730 ch !

Voici donc, pour terminer, quelques photos globales de ce nouveau Showroom Pagani situé à San Cesario sul Panaro (Italie – Émilie-Romagne). Sachez, par ailleurs, qu’une visite du Musée est possible qu’en réservant une visite de l’usine dans le même temps. Avec déjà une longue liste d’attente (environ 2 mois de délais à l’heure actuelle), l’usine se voit assiégée de touristes venus du monde entier. Quant au tarif, il faudra compter 35€ par personne pour la visite Usine/Musée combinée.

En bonus, la Porsche 918 Spyder personnelle d’Horacio Pagani.

Via Guillaume Ettori (Facebook)

Rallye Pagani – Vanishing Point 2016

Au cours d’une saison d’évènements automobiles, il y a toujours certains évènements auxquels nous aimerions participer… et pourtant cette année ne sera pas favorable pour que je puisse me rendre à cet évènement si particulier.

Chaque année et cela depuis maintenant 12 ans, Pagani Automobili organise le devenu célèbre (mais malgré tout très secret) Vanishing Point, rallye réunissant leurs meilleurs clients, possédant tous de très beaux modèles de la marque : Zonda et Huayra.

C’est avec un plaisir particulier, que Calvin, notre reporter sur place, a pu admirer ce lot de chefs d’œuvres mécaniques dont quelques éditions spéciales : Zonda LM Coupé, Zonda LM Roadster, Huayra Monza Lisa et Huayra BC !

Profitez-donc, comme nous, de cette galerie à base de V12 AMG, atmosphériques ou turbocompressés, faites votre choix.

Pagani, marque réputée pour ses détails d’une finesse absolue.

Pour couronner le tout, quelques rares autos ont pu suivre le rally en tant que « Guest » et « VIP ». Dans le lot, nous retrouvons une Aston-Martin One-77 (pour rappel, seulement 77 exemplaires de cette auto furent fabriqués) ainsi que la Porsche Carrera GT appartenant à Horacio Pagani en personne.

Via Calvin Courjon (Facebook / Website)

Pagani Zonda Revolucion

Voici la dernière des Zonda, ultime version et aussi la plus performante de toutes.

1070kg et 800ch, voilà un joli résumé. Le moteur est le V12 6.0L toujours atmo qui développe désormais 800ch, soit 50 de plus que la Zonda R, et 730Nm de couple.

La boîte séquentielle à 6 rapports est réalisée en magnesium, elle offre des vitesses de passages de rapport de seulement 20 ms.

Parmi les raffinements technologiques, elle est équipée du traction control à 12 niveaux développé par Bosch qui a nécessité de revoir l’ABS. Elle dispose aussi du DRS sur son aileron arrière fonctionnant sur 2 modes actionnés au choix par le pilote via un bouton sur le volant ou alors automatiquement en fonction de la vitesse. Le freinage CCMR reprend des technologies employées en F1 actuellement à la durée de vie 4 fois supérieure aux anciens CCM.

Un véritable bijou de carbone.