F1

Sauber C32

1 minutes de lecture

C’est au tour de Sauber de dévoilé sa monoplace pour la saison 2013. La C32 veut profiter de la (bonne) base de la C31 pour continuer à progresser.

La Sauber C32 arbore une livrée grise qui lui va à merveille. Le nez est classique et les pontons sont très affinés. Les échappements sont d’inspiration McLaren.

Après une saison 2012 complètement folle, l’arrivée d’Esteban Gutiérrez et Nico Hülkenberg restera le plus grand défi pour le team en changeant ses deux pilotes.

Je suis très excitée mais aussi un peu nerveuse. L’objectif est simple, nous voulons améliorer nos performances sur la base de la voiture de l’année dernière. La C31 possédait de grandes qualités et peu de points faibles. La C32 doit éliminer ces faiblesses.

explique Monisha Kaltenborn, la femme de fer à la tête de l’équipe.

Avec la C32, notre objectif a été de renforcer les qualités et d’éliminer les quelques faiblesses de la C31. Au cours de la saison dernière, nous avons passé beaucoup de temps et dépensé une grande quantité d’énergie afin de mieux comprendre notre voiture. Nous nous sommes par exemple concentrés en priorité sur l’efficacité aérodynamique de l’arrière de la voiture. Nos experts dans ce secteur ont fait du très bon travail et c’est sur cette base que nous avons développé la C32. Nous nous sommes fixés des objectifs ambitieux avec la C32 et je suis persuadé que nous allons les atteindre. La C31 était une très bonne base et nous l’avons améliorée.

explique Matt Morris, le chef designer de l’équipe.

Sauber C32 (3)

Articles similaires
Reportage

Visite de Renault Sport F1 Team à Enstone

8 minutes de lecture
Visiter les ateliers d’une écurie de F1 est un privilège et une opportunité incroyable pour n’importe quel passionné de sport auto. Renault Sport…
Loisirs

Force India roule en WyndyMilla

1 minutes de lecture
WyndyMilla reste fournisseur officiel de l’écurie de F1 Sahara Force India. Le petit constructeur de vélo Italien fournira à l’équipe des vélos…
Reportage

GP de France de F1 2018

3 minutes de lecture
Dimanche 24 juin 2018, j’étais au Castellet pour le retour du Grand Prix de France de Formule 1. Invité par Pirelli, j’ai…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *