Essais

ContiSafetyDays 2013 by Continental

4 minutes de lecture

Ce 22 juin, nous nous sommes rendus au C.E.R.A.M de Mortefontaine afin d’assister aux ContiSafetyDays.

Accueilli par l’équipe Continental, la journée commence par une présentation de la marque. Nous prenons  tout d’abord connaissance de l’historique de cette marque allemande créée en 1871 et qui agit dans 5 divisions fortes (Chassis et Safety, Powertrain, Interior, Pneus et Contitech).

Ensuite, nous rejoignons nos instructeurs du jour pour des ateliers proposés pour juger de la qualité des pneumatiques.

ContiSafetyDays 2013 by Continental (1) ContiSafetyDays 2013 by Continental (2)

ContiSafetyDays 2013 by Continental (3) ContiSafetyDays 2013 by Continental (4)

Tout d’abord, nous avons participé à l’atelier concernant les freinages. Dans celui-ci, la voiture utilisée était la toute nouvelle version des Renault Clio RS EDC 200, un système embarqué nous donnait la possibilité d’analyser nos courbes de freinage. Le premier exercice consistait à freiner sur une surface très glissante (Marbre arrosé) et d’éviter des obstacles (ici des cônes). Le second était de freiner sur du bitume détrempé afin d’évaluer les distances de freinage, nous avons appris lors de cet exercice les différences entre les lettres qui figurent sur les étiquettes des pneus, et à notre satisfaction, la distance de freinage séparent un pneu catégorisé A d’un pneu catégorisé B est de 6 mètres! Une distance qui peut être très importante en cas de freinage d’urgence. Le dernier exercice de cet atelier était de slalomer entre des cônes à vitesse constante, puis d’accélérer et de réaliser un gros freinage, et ensuite nous avions une simulation de “perte d’objet”, on imaginait que l’on suivait une voiture qui perdait un objet, et qu’il fallait l’éviter, or une difficulté supplémentaire était ajoutée, un feu nous indiquait dans quelle direction nous devions éviter l’obstacle, nous avons appris aussi que le temps que nous analysions ce que le feu nous indiquait et le moment où notre pied appuie sur la pédale de frein, à 80km/h, 20 mètres ont été avalés. Le but était de montrer la capacité des pneus à rester dans de basses températures, cette technologie est appelée “Black Chill” (On sait que plus les pneus chauffent, moins leur capacité de freinage est performante).

ContiSafetyDays 2013 by Continental (6) ContiSafetyDays 2013 by Continental (7) ContiSafetyDays 2013 by Continental (8)

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers l’atelier “Pression des pneus”, beaucoup moins ludique mais très enrichissant. L’instructeur nous a appris à “lire les pneus”, sur cette BMW, les indications étaient 205 55 R17: 205 (largeur du pneu), 55% (rapport de la hauteur de flanc par rapport à la largeur du pneu), Radial 17 (diamètre de la jante, en pouces). L’instructeur nous a indiqué qu’il fallait regarder les consignes données par les constructeurs afin d’adapter les pneus à la voiture, mais il faut également faire très attention à la pression des pneus qu’il faut contrôler régulièrement. Après la théorie, la pratique, nous tournions autour d’un cercle tracé au sol, et nous avons observé qu’à vitesse constante, lorsque l’on a trouvé l’angle de braquage, la voiture suit le cercle. Cependant lorsque l’on dégonfle un pneu de 0.5 bar, l’exercice se révèle différent, on doit sans cesse corriger la trajectoire qui s’éloigne peu à peu du cercle. Comme quoi, même si l’on possède les pneus adaptés à la voiture, la pression est très importante!

ContiSafetyDays 2013 by Continental (9) ContiSafetyDays 2013 by Continental (10) ContiSafetyDays 2013 by Continental (11) ContiSafetyDays 2013 by Continental (12) ContiSafetyDays 2013 by Continental (13) ContiSafetyDays 2013 by Continental (14) ContiSafetyDays 2013 by Continental (15)

Pour continuer la matinée, nous sommes passés par l’atelier “4×4 et SUV”. Dans cet atelier, Continental nous a proposé l’essai d’un ix35 équipé de pneus route, et on a vu que celui se débrouille très bien en terrains accidentés! Le SUV suivant était le Santa Fe équipés de pneus typés plus “4×4” et là encore il se débrouille très bien, et on ne peut que constater une amélioration vis à vis du premier. Mais l’atelier ne s’arrête pas là, nous montons à bord du 4×4 Isuzu ayant remporté le rallye des gazelles, et les autres personnes du groupe prennent l’Isuzu ayant terminé 4ème, et là nous ne pouvons que nous amuser, pour un baptême en 4×4, celui ci fut réussi et les franchissements se faisaient d’une réelle simplicité, sauf, il faut l’avouer pour une petite montée, mais pas à cause des pneus, en réalité c’est le chassis qui se posait sur le sol à cause d’une ornière, mais lorsque l’instructeur a repris le volant pour sortir le 4×4 de cette difficulté et nous nous sommes rendus compte que pour lui, sortir le 4×4 de cette ornière était très simple.

ContiSafetyDays 2013 by Continental (16) ContiSafetyDays 2013 by Continental (17) ContiSafetyDays 2013 by Continental (18)

Après le repas, l’atelier proposé était le roulage. Nous avons pu essayer des véhicules électriques (Volvo C30 équipés de pneus ContiEcoContact 5 d’une nouvelle technologie qui limitent énormément le bruit des pneus, et la Volvo V60 Plug In équipée elle de pneus ContiSportContact 5 puisque cette voiture est d’un caractère plus sportif). Après ces essais, Continental nous a proposé l’essai de la catheram r300 équipée de pneus ContiPrenium 5, l’essai fut très satisfaisant, de plus que le bruit envoutant de la catheram nous donnait l’envie de toujours appuyer sur la pédale de droite, du moins tous les autres invités, car n’ayant pas le permis, c’était assez problèmatique, mais rien qu’en étant passager, les sensations étaient au RDV!

ContiSafetyDays 2013 by Continental (19) ContiSafetyDays 2013 by Continental (20) ContiSafetyDays 2013 by Continental (21)

Pour continuer cette journée en beauté, nous avons tous eu le droit à un baptême en catheram avec des pilotes professionnels, et là, ça envoie! Pour nous faire profiter de l’anneau de vitesse, nous avons eu la possibilité de monter en Mégane RS sur l’anneau, les sensations étaient impressionnantes ! Au delà de 180, la voiture monte progressivement, et notre pilote lâche le volant pour nous montrer que la megane suit la trajectoire, elle remet ensuite les mains sur le volant, et le compteur de vitesse monte de plus en plus, jusqu’à environ 260 et là, les contraintes sont énormes, il nous est presque impossible de lever les bras!

ContiSafetyDays 2013 by Continental (22) ContiSafetyDays 2013 by Continental (23)

La journée fut riche en émotions mais aussi trés enrichissantes sur la culture du pneumatique! Encore merci à Continental et Tribeca pour l’organisation.

ContiSafetyDays 2013 by Continental (5)

Articles similaires
Reportage

Joyeux anniversaire Audi Sport!

6 minutes de lecture
Au début d’Audi Sport, il y a la technologie quattro. Si elle est désormais présente sur tous les véhicules électriques Audi, qu’ils…
Reportage

Faut il faire confiance aux pneus pas chers ?

3 minutes de lecture
L’achat de pneus en ligne est de plus en plus pratique et toujours une solution économique pour le client final, nous allons…
Essais

Essai Audi Q3 Sportback

4 minutes de lecture
Vous aimez l’Audi Q3 mais voilà, Audi vient de présenter le Q3 Sportback avec un style assez fou… Direction Valence en Espagne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *