Essais

Essai de l’Abarth 500

2 minutes de lecture

Après avoir essayé l’Abarth 500 Essesse il y a quelques années, nous n’avions encore jamais pris le volant de la version la plus modeste du 1.4L turbo: la 135ch! Erreur réparée.

La Fiat 500, ou petite citadine chic et bon genre, se transforme en petite sportive délurée après être passé dans les ateliers Abarth! Piquée par le scorpion, le pot de yaourt reçoit des jupes latérales et boucliers spécifiques, des jantes de 16 pouces, un aileron et une double sortie d’échappement qui transforme complètement son look. La garde au sol est abaissée de 5 mm à l’avant et 20 mm à l’arrière. Notre modèle d’essai recevait le bleu Azzurro Leggenda qui lui va à ravir et dénote dans un parc automobile composé de gris/noir/blanc.

Sous le capot se cache le petit 1.4 TJet d’une puissance de 135ch à 5500 tr/min et d’un couple de 180 Nm dès 3000 tr/min qui passera à 206 Nm une fois le bouton sport enclenché! Avec un poids de 1035 kg, le 0 à 100 km/h est réalisé en 7,9 sec et permet d’atteindre les 209 km/h. Ce petit moteur en surprendra plus d’un tout d’abord grâce à sa sonorité rauque mais aussi par sa pêche! Ayant encore en mémoire l’échappement Monza de la version Essesse, celui d’origine est bien plus discret en vitesse stabilisée mais ne décevra pas lors des phases d’accélération.

A l’intérieur, on prend position dans des baquets, hélas la position de conduite est vraiment typée monospace et on se sent assez haut perché. On ne risque pas de s’envoler vu qu’on tape des coudes et des genoux à chaque virage. Le volant est spécifique, le pédalier en métal, casquette de compteurs, levier de vitesses et de frein à main sont en cuir. Tout est fait pour donner un côté valorisant et sportif à ce qui était avant une simple citadine. Le bleu de la carrosserie est rappelé dans la planche de bord.

Ne comptez pas embarquer de passager adulte ou ils vous en voudront, et faire des courses pour le mois ; cela reste une 500.

La suspension avant est de type McPherson et une barre antiroulis est présente à l’avant et à l’arrière. Le train avant n’a pas peur du couple. L’auto adore les virages serrés bien aidé par un empattement riquiqui et un autobloquant électronique baptisé TTC. On s’amuse à son volant tout en restant sérieux avec un ESP qui veille au grain ( impossible à déconnecter). A noter que l’arrière est joueur mais il ne cherche jamais à passer devant. Certains trouveront la suspension ferme, mais il faut bien ça pour coller la caisse à la route! Les 4 freins à disque sont efficaces et endurants.

Il est difficile de ne pas laisser l’aiguille du compte tours s’amuser, la consommation annoncée de 6,5L/100 km est alors impossible à atteindre, mais elle est quand même contenue (sous les 9L).

Terriblement attachante, mais non exempt de défauts, l’Abarth 500 est une petite sportive que l’on ne voit que trop rarement sur nos routes. Toujours d’actualité malgré ses 6 ans d’âge, elle a vue disparaître la Twingo RS, l’une de ses principales rivales. Moins extrême que la version Essesse, elle ne manque pas de caractère et se veut plus vivable au quotidien.

Photos de l’Abarth 500 135ch

Fiche Technique
MOTEUR
Type : 4 cylindres
Position : Avant
Alimentation : Turbo
Cylindrée (cm3) : 1368
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 135 à 5500
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 206 à 3000
TRANSMISSION
Traction
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (5)
POIDS
Données constructeur DIN à vide (kg) : 1035
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 7,6
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 205
0 à 100 km/h : 7″9
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 6,5
CO2 (g/Km) : 155
Puissance fiscale : 8 CV

Articles similaires
Essais

Essai Audi Q3 Sportback

4 minutes de lecture
Vous aimez l’Audi Q3 mais voilà, Audi vient de présenter le Q3 Sportback avec un style assez fou… Direction Valence en Espagne…
Essais

Essai Audi SQ7 2019

4 minutes de lecture
Après l’apparition de la deuxième génération de Q7 en 2015, voici le restylage de mi carrière pour 2019. Quoi de mieux que…
Essais

Essai Audi A6 allroad 50 TDI

4 minutes de lecture
Nous voici déjà la 4éme génération d’Audi A6 allroad quattro en 20 ans. L’idée reste toujours la même: une voiture spacieuse, avec…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *