Non classé

Opel lève le voile sur la nouvelle Corsa OPC

2 minutes de lecture

La nouvelle petite Corsa OPC est là!

Sous le capot, c’est bien un 1,6L Turbo de 207 ch et 245 Nm de 1900 à 5800 tr/mn. 35 Nm supplémentaires sont disponibles grâce à la fonction overboost comme sur la Fiesta ST. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 6,8 secondes et elle passe de 80 à 120 /km/h en cinquième en 6,6 secondes. L’attention a été porté pour que le couple soit disponible dès les plus bas régimes contrairement à la génération précédente. La voiture atteint les 230 km/h. Le bloc est associé à une boite manuelle à 6 rapports.

Opel et les ingénieurs OPC sont allés chercher le savoir faire de Koni pour développer un châssis disposant d’un système d’amortissement innovant. La nouvelle technologie d’amortisseur auto-réglable FSD (Frequency Selective Damping) qui permet de disposer d’un amortissement toujours adapté aux fréquences de rebonds enregistrées par la voiture.  Une électronique de dernière génération se charge de piloter les différents modes offerts par le contrôle électronique de stabilité (ESP) et le système d’antipatinage (TC). En mode Compétition, l’antipatinage est inactif tandis que l’ESP allonge les délais d’intervention, l’ESP est également entièrement déconnectable.

Cette Corsa sportive dispose d’une face avant redessinée, intégrant de nouvelles et généreuses prises d’air cerclées de moulures en aluminium sous les phares comme sa grande sœur, l’Astra OPC. Une petite écope est intégrée au sommet du capot. Le spoiler monté sur le coffre est proposé en deux versions différentes : soit un discret aileron arrière monté en série, soit une version beaucoup plus voyante qui crée plus d’appui. Le double échappement est signé Remus avec diffuseur autour des sorties d’échappement, l’acoustique est donc soigné d’origine.

A l’intérieur, on trouve des baquets Recaro, un volant cuir avec méplat inférieur, un pommeau de levier de vitesse siglé OPC, un pédalier sport ainsi que des compteurs habillés aux couleurs de l’OPC.

Un Pack Performance est disponible. Il comprend un différentiel multidisque à blocage mécanique Drexler, des roues de 18 pouces chaussées de pneus Michelin et intègre des réglages châssis encore plus sportifs. Les disques de frein Brembo passent de 308 à 330 millimètres sur le train avant et apporte une puissance de freinage optimale.

[quote cite=’Dr. Karl-Thomas Neumann, CEO d’Opel Group’]Nos modèles OPC sont les locomotives dynamiques de nos gammes. Elles rappellent le passé sportif de la marque, et mettent en avant l’ingénierie allemande, le design émotionnel et la qualité du comportement dynamique. La nouvelle Corsa OPC montre avec force à quel niveau sont parvenus nos ingénieurs sur le segment des petites sportives. Là où la Corsa OPC se révèle véritablement, c’est sur les routes de montagnes sinueuses ou encore sur le circuit. Elle est tellement enthousiasmante qu’on ne veut plus quitter le volant. C’est une OPC pur-sang : de la passion à l’état pur.[/quote]

Elle sera présentée en première mondiale à Genève du 5 au 15 mars.

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
Non classé

Top 5 des sportives du salon de Genève

1 minutes de lecture
Le salon de Genève vient d’ouvrir ses portes au public. Voici mon top 5 des sportives à retenir… Bugatti Chiron POUR Le…
Essais

Essai de l'Opel Adam S

3 minutes de lecture
Début 2015, Opel offre un abonnement en salle de sport à sa petite Adam. La petite gagne un 1.4L de 150ch, mais…
Videos

L'Opel GT Concept devient surnaturelle en vidéo

1 minutes de lecture
L’Opel GT Concept est une vraie réussite. Autant sur l’idée que sur la réalisation. Le film va faire l’ouverture de la Première…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − dix =