Non classé

Nouvelle Ford Focus RS, elle envoie du lourd!

1 minutes de lecture

Ford a eu la délicatesse d’attendre d’être en terrain ennemi, c’est à dire au salon de Francfort, pour lâcher les chiffres définitifs de sa nouvelle bombe: la Focus RS.

Grâce à son 2.3L EcoBoost de 350 ch à 6800 tr/min et 440 Nm de 2000 à 4500 tr/min, elle est capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en 4,7 sec et atteindre les 266 km/h. Lorsque l’on met pied au plancher, un overboost fait passer le couple à 470 Nm pendant 15 sec.

Pour la première fois, la Focus RS utilise un launch control. Le système optimise l’accélération en répartissant le couple sur les 4 roues motrices, là encore une première sur une Focus RS. Il agit également sur le turbo pour maintenir le couple au maximum, le contrôle de traction et les amortisseurs.

Le conducteur aura au choix 4 modes de conduite: Normal, Sport, Track et Drift. Les changements se font dans la manière dont les 4 roues motrices distribuent la puissance, la direction, l’ESP, les suspensions, la réponse à l’accélérateur et enfin le son de l’échappement.

Les premières livraisons s’effectueront début 2016. Et même si elle est un poil plus lente que ses rivales Allemandes (Audi RS3 et Mercedes A45 AMG), c’est son prix qui devrait convaincre: 38 600€ hors malus.

Via Ford.

Vidéo de la Ford Focus RS

Photos de la Ford Focus RS

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
Videos

Essai vidéo – Ford Puma ST

1 minutes de lecture
Je vous emmène sur le circuit de l’UTAC à Mortefontaine pour découvrir le PUMA ST.
8.8
Essais

Essai Ford Puma ST

6 minutes de lecture
Si je vous dis SUV compact, ça ne vous fait pas forcément rêver. Mais lorsque Ford décide d’accoler le badge ST sur…
Reportage

La dernière en WEC de Ford

3 minutes de lecture
Ford nous a invité sur le circuit des 24H du Mans pour sa dernière en WEC lors de la journée test. L’occasion…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − trois =