Essais

Essai des Audi RS6 Avant performance et Audi RS7 Sportback performance

4 minutes de lecture

Etre le premier média au monde à essayer une auto, c’est déjà une sacré opportunité, mais deux… C’est le cadeau que nous fait Audi pour cette fin d’année: Il s’agit des RS6 et RS7 performance!

Le mot performance prend un petit p, comme le q de quattro, une nouvelle désignation chez Audi pour des modèles RS encore plus… performants. Logique implacable. Rendez vous donc sur le circuit de Vallelunga à proximité de Rome en Italie pour les essayer.

Elles sont toutes les deux là, à l’entrée du circuit. A première vue, difficile de faire la différence avec les modèles RS6 et RS7 classiques. On les reconnait tout d’abord grâce à un logo quattro sur la prise d’air et des éléments ajoutés en titanium mat comme les inserts sur les diffuseurs ou les coques de rétroviseurs. Elles sont équipées de jantes spécifiques en 21’’et d’énormes pneus 285/30 sur la RS6 et 275/30 sur la RS7. Les jantes cachent des disques de frein au design wave ( en vague ) pour grappiller un peu de poids, il est bien entendu possible d’opter pour les carbone céramique. En plus, l’adaptive air suspension RS de série abaisse la caisse de 20mm. Des détails certes, mais ces autos sont tellement bestiales qu’il n’en fallait pas plus!

A noter qu’elles pourront recevoir une teinte exclusive bleu Ascari métallique en option.

INTERIEUR

Massif et de qualité, l’intérieur ne vous laissera pas de marbre. De série, elles disposent de sièges sport RS avec renforts latéraux et appuie-têtes intégrés. C’est le même mobilier sur les deux modèles, seules les inscriptions varient.

Mais comment se passer du pack design RS performance qui comprend les sièges bi-tons noir et bleu. Celui-ci inclut le nouveau revêtement des sièges en cuir et Alcantara au design alvéolé et les coutures contrastantes sur les accoudoirs, le volant, le levier de vitesses et les tapis. Maintien impeccable, confort sans reproche, certains pourront reprocher l’absence du virtual cockpit, devenu incontournable dans la gamme Audi.

Les incrustations bleues dans le carbone de la planche de bord sont de toutes beautés. Encore une fois on fait dans le détails, mais ce n’est pas comme ça qu’on atteint la perfection?

MOTEUR

Toutes les deux partagent le même V8 4.0 TFSI de 605 ch et 700 Nm, soit 45ch de plus. La fonction overboost permet de disposer de 750 Nm pendant un court moment. Autant vous dire que l’accélération est brutale et n’a quasiment rien à envier à la R8 surtout qu’il y a plus de 2 tonnes à déplacer!

Le V8 est associé à la boite tiptronic à 8 rapports très réactive. Le 0 à 100 km/h est abattu en 3,7 sec et le 0 à 200 km/h en 12,1 sec. Pour le coup, la vitesse maxi n’est plus limitée à 250 km/h mais à 280 km/h et l’échappement sport est de série. La sonorité est brutale, il n’y a pas d’autres mots. Le V8 fait passer le 2.5L de la RS3 pour un enfant de cœur!

Grace au pack dynamique, la vitesse maxi peut atteindre les 305 km/h. Maintenant que le rapport poids/performance a baissé, le plaisir a t’il grimpé?

COMPORTEMENT

La transmission intégrale permanente quattro délivre la puissance aux roues et distribue de manière optimale le couple selon les besoins via un différentiel central. Et dieu sait qu’il y en a! En sortie de virage, flat out, le V8 explose comme un bâton de dynamite, secouant les 2 tonnes avec force.

En configuration standard, 40 % de la puissance est dirigée vers l’essieu avant et 60 % vers l’essieu arrière, c’est bien équilibré. En plus, le différentiel sport en option sur l’essieu arrière distribue le couple entre les roues intérieures et extérieures. L’ESC dispose d’un mode Sport et peut être désactivé. C’est une vraie torture pneumatique. Ces deux poids lourds se transforment en véritable valseuse sur circuit! Incroyable!

Malgré la suspension RS sport plus, encore plus rigide, le roulis est encore présent. Rappelons que malgré ses performances de supercar, nous sommes au volant d’un break colossal et d’une grosse berline à hayon. On se demande comment ne pas être frustré sur route ouverte avec de telles fusées.

Tout le mérite revient au système de freinage qui parvient à stopper ce boulet de canon.

CONCLUSION

Construites pour l’Autobahn, les RS6 et RS7 performance se sentent finalement à l’aise partout! Avec un peu plus de puissance et d’attention du détails, elles deviennent encore plus exclusives. Pratiques grâce à leurs espaces généreux mais aussi rapides et maniables, difficile de trouver un défaut chez elles. Berline ou break, ça sera à votre bon plaisir…

La nouvelle Audi RS 6 Avant performance sera disponible en France au tarif de 133 700 € tandis que la nouvelle Audi RS 7 Sportback performance le sera à partir de 142 900 € et cela début janvier.

Cette grande première a eu lieu dans le cadre des Audi Sport track attack. Un événement extraordinaire dont on va vous reparler très vite!

Vidéo en POV des Audi RS6 et RS7 performance sur l’Autodromo de Vallelunga

Photos de l’Audi RS6 Avant performance

Photos de l’Audi RS7 Sportback performance

Fiche Technique Audi RS6 Avant performance
MOTEUR
Type : V8
Position : transversale AV
Alimentation : turbo
Cylindrée (cm3) : 3993
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 605 à 6100
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 750 à 2500
TRANSMISSION
Intégrale
Boîte de vitesses (rapports) : auto (8)
POIDS
Données constructeur DIN à vide (kg) : 2025
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 3,34
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 305
0 à 100 km/h : 3″7
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 9,6
CO2 (g/Km) : 223
Puissance fiscale : 52 CV

Fiche Technique Audi RS7 Sportback performance
MOTEUR
Type : V8
Position : transversale AV
Alimentation : turbo
Cylindrée (cm3) : 3993
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 605 à 6100
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 750 à 2500
TRANSMISSION
Intégrale
Boîte de vitesses (rapports) : auto (8)
POIDS
Données constructeur DIN à vide (kg) : 2005
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 3,31
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 305
0 à 100 km/h : 3″7
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 9,5
CO2 (g/Km) : 221
Puissance fiscale : 52 CV

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
Videos

Essai vidéo - Audi RS e-tron GT

1 minutes de lecture
3 points à retenir sur cette Audi RS e-tron GT
9.5
Essais

Essai Audi e-tron GT quattro

8 minutes de lecture
Après ses premières incursions dans le monde des véhicules électriques avec ses SUV e-tron, Audi s’est maintenant lancé sur le marché des…
8.9
Essais

Essai Audi S3 2021

5 minutes de lecture
Le marché des compactes sportives à 4 roues motrices de 300 chevaux devient disputé. Maintenant que BMW et Mercedes se sont lancés…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × quatre =