Essais

Essai Renault Megane GT dCi 165, l’atout 4Control

4 minutes de lecture

Se faire plaisir avec un diesel? C’est la promesse de la Megane GT dCi 165ch siglée Renault Sport. Je la redécouvres le temps d’un weekend dans cette version diesel. Il y a un an, je prenais le volant de sa sœur à moteur essence.

Look sportif

Le bouclier avant de la Megane GT se distingue par son design spécifique, tout comme les grilles de calandre. A l’arrière, l’imposant diffuseur lui donne un air sportif bienvenu. Il encadre deux sorties d’échappement chromées. A noter qu’une des deux est factices et l’autre encadre un simple tube. Les jantes de 18″ Magny-Cours lui vont à merveille. En tout cas, l’ensemble est réussi et permet de se démarquer d’une Megane classique.

Dans le même sens, la teinte Blue Iron est exclusive à la gamme GT, tout comme les coques de rétroviseurs peintes en gris. Par contre, la Megane GT dCi adopte exactement le même look que la version essence. Est-ce un problème?

C’est juste dommage de ne pas pouvoir changer la couleur du diffuseur ou des appendices gris par du noir laqué ou du carbone par exemple.

A l’intérieur

En passant à l’intérieur, on retrouve les magnifiques baquets en Alcantara au très bon maintien. Un grand nombre de détails bleus viennent égayer l’habitable et viennent rappeler la couleur extérieure. L’instrumentation digitale est très sympa, en plus on peut modifier l’apparence via les réglages de conduite. Tout se passe par l’écran central de 8,7 pouces. Il contrôle également tout ce qui concerne la musique, GPS et Coyote, la climatisation…

Je note quand même quelques améliorations possibles sur les plastiques, les commodos, ou encore l’absence d’éclairage en bas de mobilier ( en particulier au niveau des prises USB par exemple ).

Après un réglage des baquets, en particulier sur les lombaires, je n’ai aucunement souffert sur les longs trajets malgré le châssis ferme.

Double turbo, double plaisir?

Sous le capot, le 1.6L dCi biturbo développe ses 165 ch et 380 Nm de couple, il est accompagné par la boîte auto EDC 6 à double embrayage ( EDC 7 sur la version essence). Capable de passer de 80 à 120 km/h en seulement 6,6 s, cette Mégane GT diesel sait se surpasser dans les reprises, si cruciales en matière de sécurité lors des dépassements.

Trouvant ses limites à 4000 tr/min, il se montre linéaire et fait preuve de bonne volonté dans les phases d’accélérations pour un mazout de si petite cylindrée.

Mais un diesel, ce n’est pas très beau à l’oreille? Et bien ce 1.6L dCi biturbo sait se faire discret. Du coup, pas d’envolée lyrique, mais pas non plus de nuisances sonores ou de vibrations malvenues. Le tout sans jamais consommer trop, avec 6.1 l/100 km de moyenne.

C’est beaucoup moins vrai lorsque je passe en mode sport. La boîte tombe un rapport et a tendance à les garder plus longtemps. Le son moteur est alors bien présent dans l’habitacle. L’avantage, c’est qu’on profite d’une boite plus réactive et d’une direction plus directe!

L’atout 4Control

Disposant d’un châssis particulièrement bien né, les ingénieurs Renault Sport lui ont affublé la technologie 4Control, c’est à dire les 4 roues directrices. Et l’on ressent les avantages au volant avec une agilité accrue et un roulis particulièrement bien maîtrisé. C’est surprenant et c’est là le véritable avantage de cette Renault par rapport à la concurrence. Dire que le premier 4Control est apparu sur la Laguna Coupé en 2008!

Sur cette version diesel, le train avant reste tranchant, précis et l’arrière suit sans broncher. Enchaîner les courbes rapprochées est un vrai bonheur. Le 4 Control est une technologie que l’on retrouvera sur la Megane 4 RS, et qui s’annonce donc redoutable.

Conclusion

La Megane GT dCi semble s’adresser aux gros rouleurs qui ne peuvent se permettent une essence. Utilisable la semaine, elle permettra de s’amuser sur le réseau secondaire grâce à son châssis le weekend.


Prix maximum TTC du modèle de base : 34 500 €

Mon modèle d’essai (Bleu Iron) était équipé de série:

  • Alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux de signalisation
  • Alerte de distance de sécurité
  • Alerte de franchissement de ligne
  • Caméra de recul et aide au parking avant / arrière
  • Renault Multi-sense® (choix des modes de conduite)
  • Projecteurs avant Full LED PURE VISION
  • Système 4Control® à 4 roues directrices
  • Palettes au volant
  • Châssis Renault Sport
  • Aide au démarrage en côte
  • R-Link 2 avec services connectés Cartographie Europe Compteurs TFT 7″ avec matrice couleur
  • Volant en cuir Nappa perforé GT
  • Vitres et lunette arrière surteintées
  • Feux de jour à guide de lumière LED et effet 3D
  • Jantes alliage 18″ Magny Cours
  • Capteurs de pluie et de luminosité
  • Climatisation automatique bi-zone
  • Sièges avant chauffants

Et comme options:

  • Teinte Bleu Iron  à 620,00 €
  • Easy Park Assit à 500, 00 €
  • HD Traffic + connectivité + Coyote à 380,00 €
  • Bose Sound System à 600,00 €
  • Affichage tête haute à 400,00 €
  • Régulateur de vitesse adaptatif à 300,00 €

Elle s’affichait donc à 37 330,00 €, vous pouvez configurer la votre ici.

Photos de la Renault Megane GT dCi 165ch 2017

Fiche Technique

MOTEUR
Type : 4 cylindres
Position : AV
Alimentation : BiTurbo
Cylindrée (cm3) : 1598
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 165 à 4000
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 380 à 1750
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports) : automatique (6)
POIDS
Données constructeur DIN à vide (kg) : 1392
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 8,4
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 214
0 à 100 km/h : 8″9
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 4,7
CO2 (g/Km) : 124
Puissance fiscale : 9 CV

La concurrence

Peugeot 308 GT HDiPeugeot 308 GT Hdi

La 308 est l’autre française. Elle mise sur son raffinement et moins de sportivité.

Retrouvez l’essai de la Peugeot 308 GT Hdi.

 

 

 

Volkswagen Golf GTD

L’Allemande est la référence de la catégorie. Elle affiche de solides prestations et un design beaucoup plus sobre.

Retrouvez l’essai de la VW Golf GTD.

 

 

 

Ford Focus ST TDCi

Ford n’est pas en reste avec une Focus terriblement efficace.

Retrouvez l’essai de la Ford Focus ST TDCi.

 

Articles similaires
Essais

Essai Audi Q3 Sportback

4 minutes de lecture
Vous aimez l’Audi Q3 mais voilà, Audi vient de présenter le Q3 Sportback avec un style assez fou… Direction Valence en Espagne…
Essais

Essai Audi SQ7 2019

4 minutes de lecture
Après l’apparition de la deuxième génération de Q7 en 2015, voici le restylage de mi carrière pour 2019. Quoi de mieux que…
Essais

Essai Audi A6 allroad 50 TDI

4 minutes de lecture
Nous voici déjà la 4éme génération d’Audi A6 allroad quattro en 20 ans. L’idée reste toujours la même: une voiture spacieuse, avec…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *