Essais auto

Essai Ford Puma ST

6 minutes de lecture

Si je vous dis SUV compact, ça ne vous fait pas forcément rêver. Mais lorsque Ford décide d’accoler le badge ST sur le Puma, ce petit crossover basé sur une Fiesta, cela devient intriguant. Tout simplement car les deux dernières itérations de la Fiesta ST sont des réussites totales en matière de véhicule sportif.

Design

Les plus anciens se rappelleront qu’a la base, le Puma était un petit coupé apparu dans les années 90. Les choses évoluent, la mode des SUV bats son plein et le nom Puma réapparait aujourd’hui sur un crossover! Au passage, Ford propose aussi une Mustang électrique qui est techniquement un SUV…

Revenons au Puma! Il a une bonne bouille qui se remarque, un critère important lorsque l’on sait que l’achat d’un SUV se déclenche majoritairement au look. Et en version ST, il se veut sportif et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il l’est! La lame du bouclier avant reçoit l’inscription Ford Performance, la nouvelle calandre participe au meilleur refroidissement du moteur et des freins, il y désormais un aileron et un diffuseur et le toit reçoit une finition noire. Les jantes 19 pouces sont énormes vu l’envergure de l’engin et sont recouvertes de pneus Michelin PS4S, une référence. Ford Performance a d’ailleurs travaillé avec Michelin pour développer des gommes sur mesure. Et là tu commences déjà à te dire que ça va être du sérieux!

Le Puma ST est disponible en huit couleurs de carrosserie: Gris Matter, Noir Agate, Bleu Island, Rouge Fantastic, Blanc Glacier, Rouge Racing, Gris Magnetic et Vert Mean, une exclusivité Puma ST. Et quel vert! Il ne fera pas l’unanimité, mais si vous voulez au monde que vous roulez dans une ST, autant faire les choses bien. Cette teinte n’est pas sans rappeler le vert de la Focus RS mk2!

Grosses jantes, diffuseur, aileron et double sortie d’échappement: Quel look!

Essai Ford Puma ST

A l’intérieur

Je prends place à l’intérieur avec une impression de déjà vu. Pas étonnant, le mobilier du Puma est repris de sa sœur Fiesta! Moi ce qui m’étonne, c’est que pour un SUV, vous êtes parfaitement assis. Les sièges Recaro sont superbes et peuvent descendre vraiment bas dans l’habitacle pour éviter d’adopter une position de type camionnette.

L’affichage de l’instrumentation sur un écran de 12,3 pouces et l’infodivertissement  sur un écran de 8″ tactile sont beaux et faciles à utiliser, bien que parfois lents à s’afficher. La qualité des plastiques descend plus que l’on se rapproche des pieds, mais ce n’est pas vraiment ce qui nous intéresse ici. Il y a beaucoup d’espace de stockage, avec une forme utile, et cela ne fait aucun doute qu’une personne subissant la vie de famille a clairement contribué à la conception de cette voiture. L’habitabilité est la même que sur le Puma classique, la meilleure partie restant le coffre dont Ford est assez fier: un espace de chargement de 456 litres, le meilleur de sa catégorie, avec 80 autres sous le plancher en forme de MegaBox.

Si le Puma est pratique, il est aussi bien équipé dans cette finition ST. Le chargement sans fil, le pare-brise chauffant comme les sièges et le volant, les capteurs de stationnement avant et arrière et le système de communication et d’infodivertissement SYNC 3 de Ford sont de la partie, ainsi que la compatibilité Apple CarPlay et Android Auto. On continue avec l’audio premium signé B&O et la technologie modem 4G FordPass Connect qui permet de contrôler à distance une sélection de fonctions du véhicule y compris le déverrouillage des portes et la localisation de véhicule via l’application mobile FordPass. Notez également que la Puma ST est équipée de la gamme de technologies d’assistance à la conduite, y compris l’assistance précollision avec freinage Actrive, l’assistance au stationnement active et l’alerte de trafic transversal.

Le volant à méplat siglé ST tient bien en main, c’est le moment d’enfoncer l’embrayage et d’appuyer sur le bouton start pour réveiller le moteur.

Mode sport enclenché

Essai Ford Puma ST

Moteur

On retrouve donc sous le capot le 3 cylindres 1.5L Ecoboost développant 200 ch et 320 Nm, c’est 30 Nm de plus par rapport à la Fiesta ST pour compenser la prise de poids de 75 kg entre les deux modèles. Cette moitié de V6 est associée exclusivement à une boîte de vitesses mécanique à six rapports qui envoie toute la puissance aux roues avant.

Autant vous dire que l’on sent dès le démarrage que l’on a affaire à un moteur bouillant. Le à à 100km/h est envoyé en 6,7 secondes. A titre de comparaison, c’est le même temps que la toute première Focus RS! Ce moteur en aluminium utilise un turbo radial-axial et un collecteur d’échappement intégré pour augmenter la pression de suralimentation tout en minimisant le décalage. Il existe également des supports de moteur limitant le roulis et une technologie de soupape d’échappement active pour donner un tout petit peu d’importance vocale à la Puma ST.

Même s’il perd l’hybridation légère du Puma standard, le ST propose une désactivation des cylindres pour une plus grande efficacité: Ford affirme que le logiciel peut le faire en seulement 14 millisecondes, 20 fois plus vite qu’un clin d’œil.

Il y a aussi un tas de modes de conduite sélectionnables, du mode Eco jusqu’au mode Circuit. C’est peut-être un peu optimiste, à moins que Ford n’aille décrocher un record autour du ‘Ring, mais souligne néanmoins ses ambitions sportives.

Sonore et expressif, l’échappement donne de la voix

Essai Ford Puma ST

Au volant

Le Puma est le genre de voiture qui ne semble pas vraiment avoir été conçu pour aller vite. Peugeot et Renault ne proposent plus ni 208 GTi ni Clio RS au catalogue, alors imaginez un 2008 GTi ou un Captur RS? Et bien Ford l’a fait avec le Puma ST! Ce qui en fait d’ores et déjà une auto sans concurrence!

C’est un SUV, le centre de gravité est haut perché, ce qui l’empêche dynamiquement d’allez vite. Et pourtant. Les ingénieurs Ford Performance ont travaillé pour que le Puma soit aussi convaincant qu’une Fiesta ST, petite sportive absolument géniale, mais 3 cm plus prêt du sol! Alors le Puma ST emprunte aussi à la Fiesta du même nom sa direction, ses freins avec disques de 325 mm à l’avant et 271 mm à l’arrière et ses liaisons au sol, et une barre antiroulis de 28 mm fait son apparition à l’arrière pour compenser le centre de gravité plus élevé.

Ensuite, il y a les modifications. La crémaillère de direction de la Puma ST est 25% plus rapide que celle de la voiture standard et utilise une fusée avant retravaillée et un bras de direction plus court pour affiner l’agilité de la voiture. Spoiler: Le résultat est merveilleusement linéaire et communicatif. La poutre de torsion arrière est 50% plus rigide que le Puma de base et 40% plus rigide que la Fiesta ST. Le différentiel mécanique à glissement limité et la vectorisation du couple garantissent que la ST quitte les virages sans s’effondrer dans un sous-virage inutile.

C’est sur le circuit routier du Ceram à Mortefontaine que j’ai pu pousser le Puma ST dans ses retranchements. La traction, au moins sur le sec, est vraiment impressionnante, sans limite du code de la route la poussée se fait ressentir à toutes vitesses et peu importe le rayon de braquage du volant. Les différents modes de conduite effectuent les réglages logiciels habituels des paramètres du moteur, du contrôle de traction, de la direction et de l’accélérateur, et comme d’habitude, le mode Normal est le meilleur pari. Le mode Circuit vous permettra de tout désactiver, mais je pense respectueusement que la voiture et le conducteur souffrent d’une crise d’identité à ce stade. Pour ma part, ce sera mode Sport, pour ouvrir la valve à l’échappement! Ca donne de la voix et ça crapote même au lâcher de gaz!

Je prends du plaisir à son volant, la pousse de plus en plus loin dans les freinage, réaccélère tôt: je m’amuse! Et dieu que ça fait du bien en 2020! J’oublie vite que je suis sur un SUV haut sur pate! Le Puma réussit le pari d’être agile et rageur!

Des inconvénients? Le trajet peut sembler beaucoup moins confortable lorsque la route n’est pas lisse: c’est ferme, très ferme. La ST utilise ce que Ford appelle des ressorts de vecteur de force dans sa suspension arrière, pour une rigidité latérale améliorée. Il existe également des butées sur mesure. Ce qui rend l’auto particulièrement vivante sur route bosselée. Et vous avez tendance à ressentir chacune des imperfections de la route, ce qui s’avère un détail sur une petite citadine turbulente de célibataire l’est un peu moins sur une crossover à vocation plus familiale.

La calandre béante du Puma laisse respirer les 200ch qui s’y cachent

Essai Ford Puma ST

Conclusion

Compte tenu de sa parenté étroite avec la Fiesta, il n’est pas surprenant que le Puma ST soit de loin le petit SUV le plus satisfaisant à conduire du segment. Ce qui est surprenant, c’est à quel point Ford a déployé des efforts pour donner à la Puma des performances appropriées. S’il ne peut pas tout à fait correspondre à l’exubérance pure de son petit frère, il s’en rapproche assez.

Photos de la Ford Puma ST

Fiche Technique de la Ford Puma ST

MOTEUR
Type : 3 cylindres
Position : Avant
Alimentation : Turbo
Cylindrée : 1497cm3
Puissance maxi : 200ch à 6000 tr/mn
Couple maxi : 320Nm à 2500 tr/mn
TRANSMISSION
Avant
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (6)
POIDS
Données constructeur DIN à vide : 1358 kg
Rapport poids/puissance : 6,79 kg/ch
PERFORMANCES
Vitesse maxi : 220 km/h
0 à 100 km/h : 6″7 sec
CONSOMMATION
Moyenne normalisée : 6,0 L/100 Km
CO2 : 155 g/Km WLTP

8.5

Sex Appeal

8.5

Vie à bord

9.0

Performances

9.0

Plaisir de conduite

Pros

  • +Boule de nerfs
  • +Unique sur le segment
  • +Tarif

Cons

  • -Suspension très ferme

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
Essais auto

Essai Ford Mustang Mach-E GT : Muscle Car Électrique !

6 minutes de lecture
Il y en a qui ne vont pas aimer ça, mais alors pas du tout! Voici la Mustang la plus puissante disponible…
Reportage

Rouler en E85 ? Ford a la solution !

6 minutes de lecture
Ford revient sur le marché du super éthanol avec le lancement de six modèles compatibles avec le carburant E85 qui séduit de…
Essais auto

Essai Ford GT : comme un pilote du Mans !

5 minutes de lecture
Il y a des jours plus exceptionnels que d’autres. Comme celui de poser ses fesses dans une Ford GT! Certainement la Ford…