Non classé

BAC Mono

1 minutes de lecture

Les Anglais ont cette chance d’avoir d’un côté de très bons petits constructeurs un peu fou, de l’autre une loi qui ne met pas beaucoup de limite à leur folie.

Plaisir d’égoïste, la BAC (Briggs Automotive Company) Mono est une monoplace… pour la route! Plaque d’immatriculation, phares et clignotants, pneus (légèrement) rénurés, tout y est! Impossible de ne pas penser à la KTM X-Bow ou l’Ariel Atom. Ne faisons pas les difficiles, surtout avec ce type de fusée.

2.8sec pour passer le 0 à 100km/h, le 2.3L Cosworth de 280ch n’a pas beaucoup de masse à déplacer, il faut dire que BAC n’est pas novice en matière d’automobile. Ils ont en effet 15 ans d’expérience en consultant ingénierie et dynamique sur les modèles Ford, Porsche ou Mercedes. Rien que ça.

En se penchant sur la bête, on ne peut que constater: aérodynamique amélioré confié à l’université de Stuttgart, construction en carbone autour d’une cellule en acier tubulaire, moteur montré transversalement accouplé à une boite de vitesse Hewland avec différentiel à glissement limité, les triangles de suspensions sont amorties par Sachs, freinage confié à AP Racing, jantes OZ… Voiture de course? Ça y ressemble.

Un rêve réalisé par Ian Briggs il y a 12 ans, aujourd’hui réalité.

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 15 =