Essais

Essai de la Mazda 3 SkyActiv G 2.0L 165ch

2 minutes de lecture

Vous en avez marre du downsizing? Nous avons essayé le seul 2.0L atmo restant du marché monté dans une compacte en la personne de la toute dernière Mazda 3.

Mazda a toujours été connue pour produire des moteurs originaux comme le moteur Wankel. Aujourd’hui la marque fait de la résistance en ne cédant pas aux sirènes du downsizing. Après le désengagement de Ford dans la marque depuis 2010, Mazda s’est reconstruit.  Et plutôt bien à en juger la dernière 6, cette 3, la nouvelle 2 qui vient d’être dévoilée et très bientôt la prochaine Mx-5! La gamme se renouvelle à vitesse grand V, tout en embarquant la nouvelle technologie vedette de la marque: SkyActiv G.

Côté design, on a gagné en maturité chez Mazda, fini le style Manga qu’on appréciait bien, place à plus de sérieux avec le style Kodo. Rationalisation des couts oblige, doublé d’une création d’identité propre, la calandre rappelle celle de la 6 et du petit SUV Cx-5. C’est réussi et très flatteur, avec des proportions généreuses posées sur des jantes 18″ sans oublier la double sortie d’échappement.

A l’intérieur c’est pareil, on constate une belle évolution. Le tableau de bord accueille désormais un écran multimédia contrôlable grâce à une molette située entre les sièges, il est même tactile mais seulement à l’arrêt. Le son est tout bonnement exceptionnel, Bose faisant honneur à sa réputation. Avec le compte tour en position central, on peut même prétendre à une ambiance sportive!

Fidèle à sa politique de ne proposer que très peu d’options, notre modèle d’essai était doté d’un équipement très complet comprenant notamment phares bi-Xénon, jantes alliage 18 pouces, système audio Bose avec 9 haut-parleurs, système de navigation avec écran 7 pouces et affichage tête haute, détecteur d’angles morts, aide au stationnement avant et arrière et le système de récupération d’énergie au freinage i-Eloop couplé au système stop & start i-stop. Pour chipoter, le volant aurait pu être traité avec plus de raffinements encore.

Sous le capot, on a donc le droit un 2.0L atmo à technologie SkyActiv de 165 ch à 6 000 tr/min et 210 Nm à 4 000 tr/min. Il remplace l’ancienne génération MZR que l’on trouve encore dans la Mx-5 . Petite anecdote, le taux de compression est de de 14:1, c’est équivalent à une Ferrari 458 Speciale. Par contre on a connu mieux pour les puissances au litre, mais la 3 est une compacte rappelons le… Associé à un levier de vitesse aux débattements courts et à la commande franche. La mécanique de cette 3 est une vraie réussite. Particulièrement souple et silencieux, le 2.0L sait aussi s’amuser au-dessus des 5000 tr/min et donner un peu plus de voix.

Légère avec seulement 1220 kg à sec, la 3 s’offre des performances sympas: 8,2 sec pour le 0 à 100 km/h et 210 km/h en pointe. Mais ce n’est franchement pas là sa vocation, la conduite coulée permettra de maintenir la consommation sous les 7L et avec un réservoir de 51L, on pourra presque se prendre pour un diesel.

Au volant, la direction est franche et directe mais un peu plus de consistances lui aurait donné une meilleure précision.  Le comportement est excellent avec un train avant qui ne rechigne pas à rentrer dans les virages, et un train arrière qui le suit avec joie! Le plus surprenant c’est le confort préservé de l’ensemble.

Mazda prouve que le turbo n’est pas forcément LA solution aux problèmes écologiques. Il est regrettable que cette nouvelle 3 manque encore de notoriété mais les temps changent! Le 2.0L 165 ch est pour l’instant le plus puissant du catalogue mais prions pour que nos amis Japonais fassent une nouvelle MPS car la base est excellente!

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
8.6
Essais

Essai Mazda MX-5 30ème Anniversaire

4 minutes de lecture
Pour fêter 30 ans de carrière, Mazda a offert à sa MX-5 une série spéciale 30ème Anniversaire limitée à 3000 exemplaires dans…
Essais

Essai Audi A6 allroad 50 TDI

4 minutes de lecture
Nous voici déjà la 4éme génération d’Audi A6 allroad quattro en 20 ans. L’idée reste toujours la même: une voiture spacieuse, avec…
Essais

Essai Volvo S60 T8 Polestar engineered

4 minutes de lecture
Volvo lance sa nouvelle berline S60, première Volvo construite aux États-Unis mais dernière d’une gamme désormais complètement renouvelée! Direction Cassis, pour un…

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − quatre =