Non classé

Ford dévoile la Shelby GT350

1 minutes de lecture

Ford a enfin levé le voile sur la Shelby GT350.

Basée sur la dernière génération de la Ford Mustang, la sixième donc. La GT350 reçoit un V8 5.2L atmo de plus de 500 ch et 542 Nm! Particularité technique, le vilebrequin est plat, ce qui permet au V8 de fonctionner comme deux 4-cylindres montés en parallèle, et de prendre beaucoup plus de tours. Le bloc est accouplée à une boîte manuelle à 6 rapports annoncée comme ultralégère ainsi qu’un différentiel à glissement limité Torsen.

Côté châssis, rien n’est laissé au hasard: Ressorts plus durs, amortisseurs magnétiques, voies élargies, assiette abaissée. Les freins sont surdimensionnés tandis que les jantes 19″ sont chaussées en Michelin Pilot Super Sport.

Ford décrit la GT350 comme une auto pour la piste qui peut utiliser la route. Parmi les options, on trouvera un Track Pack incluant des radiateurs d’huile moteur et de transmission, et barre anti-rapprochement avant.

On devrait connaitre le reste des informations lors de l’ouverture du salon de Los Angeles, c’est à dire demain.

Ford Shelby Mustang GT350 (1) Ford Shelby Mustang GT350 (2) Ford Shelby Mustang GT350 (3) Ford Shelby Mustang GT350 (4) Ford Shelby Mustang GT350 (5) Ford Shelby Mustang GT350 (6)

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
Reportage

La dernière en WEC de Ford

3 minutes de lecture
Ford nous a invité sur le circuit des 24H du Mans pour sa dernière en WEC lors de la journée test. L’occasion…
7.8
Essais

Essai Ford Focus ST-Line 1.0L Ecoboost 125ch

3 minutes de lecture
Lancée en 1998, la Ford Focus s’est écoulée à 7 millions d’exemplaires en Europe. Pour 2018, Ford lance la quatrième génération de…
Essais

Essai Ford Fiesta ST 2018

4 minutes de lecture
Quasiment un an après avoir essayé la Fiesta ST-Line, me voici au volant de la Fiesta ST 2018 pour vérifier si elle…

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + seize =