Essais

Essai de la Lexus IS300h F Sport

3 minutes de lecture

Avec la Prius, l’hybride est une technologie maîtrisée et démocratisée par le groupe Toyota sur l’ensemble de sa gamme, on la retrouve également dans sa branche luxe, Lexus. Cette IS300h F Sport maintenant au catalogue depuis 2013 en profite logiquement, c’est même la seule motorisation disponible en France.

Et oui, déjà 3 ans pour cette berline qui n’a heureusement pas pris une ride! La grande calandre en forme de diabolo lui apporte une belle présence sur la route. Le dessin est très réussi, mélangeant classe et agressivité grâce au pack esthétique F Sport. La nervure qui s’élève du bas de caisse, rejoignant le passage des roues arrière pour se prolonger au niveau des feux arrière, accentue l’élégance et le dynamisme. Lorsque l’on s’arrête sur les détails, on découvre tous les petits appendices aérodynamiques qui ne sont certainement pas là par hasard!

INTERIEUR

On prend place dans de jolis sièges en cuir rouge, ils sont chauffants et rafraîchissants. Une fois la ceinture bouclée, le siège passager avance tout comme le volant pour retrouver la position de conduite idéale enregistrée auparavant. Une fois le moteur coupé, l’opération s’inverse pour faciliter la sortie du véhicule.

Le tableau de bord est original et bien fini. Le système multimédia se commande via un joystick, un peu difficile à prendre en main au début comparé à une molette. Les nombreuses assistances électroniques mettent en confiance: sécurité précollision (PCS), moniteur d’angle mort (BSM), avertisseur de circulation arrière (RCTA), allumage automatique des feux de route (AHB), alerte de sortie de la file de circulation (LDA) et surveillance de la pression des pneus à localisation automatique (AL-TPWS).

Cette version F Sport a le droit  à une instrumentation spécifique: le compteur F SPORT digital type LFA dont le tachymètre coulisse vers la droite pour faire apparaître l’ordinateur de bord étendu, ce qui provoque toujours son petit effet.

MOTEUR

Sous le capot de cette belle Lexus, on trouve donc un système Full Hybrid à propulsion arrière. Le moteur électrique de 143ch est associé à 4 cylindres essence de 2.5L de 181ch à cycle Atkinson. Très techno, il est doté de la dernière génération de l’injection directe et indirecte D-4S, de la double distribution variable intelligente VVT-i et d’un système de recirculation des gaz d’échappement (EGR) ultra performant. La puissance combinée est de 223ch. Le système vise des émissions de CO2 inférieures à 100 g/km et une consommation moyenne en dessous de 4,3 l/100 km.

On dispose de 5 modes de conduite: EV (full électrique), ECO (consommation de carburant optimisée avec une pédale d’accélérateur plus dure), Normal, SPORT/SPORT S (réponse plus agressive du papillon des gaz et définition plus sportive de la direction) et SPORT S+ (adaptation du réglage des suspensions). Le 0 à 100 km/h est donné en 8,3 secondes et atteint sur circuit une vitesse maximale de 200 km/h.

A l’usage, c’est extrêmement convaincant de souplesse mais cela manque cruellement de caractère. La faute à une boite auto à variateur lissant l’accélération. En plus, le son moteur est étouffé peu importe le mode. Au feu rouge, la poussée est très linéaire et on s’aperçoit dans les rétros que l’on a semé tout le monde mais cela se fait dans un confort et une douceur digne d’un TGV 1ère classe.

Sur autoroute, l’IS300h se contente ainsi de 7L/100km. En ville, le mode EV se déclenche sans cesse et fait chuter la conso à 5L/100km!

CHASSIS

Les réglages spécifiques F SPORT des suspensions avant et arrière ainsi que de la direction assistée électrique (EPS) amplifient les performances dynamiques de l’IS sans compromettre le confort de roulage. Elle dispose en effet d’une belle dynamique et d’un excellent toucher de route. Le chassis est bien équilibré, et pour une propulsion elle est très saine.

La version F SPORT a le droit à l’amortissement piloté (1 900 €), la tenue de caisse en virage est encore meilleure. Cette IS300h est vraiment bluffante à emmener tambour battant!

CONCLUSION

On regrette le manque de son et la boite pas adaptée à une utilisation sportive. Pourtant tout y est: un châssis vif et agile, une ambiance inspirée par la grande superstar LFA et un soin du détails typiquement Japonais…

Photos de la Lexus IS300h F Sport

Fiche technique
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne + Electrique
Cylindrée (cm3) : 2494
Alimentation: atmo
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 223ch combiné
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 300Nm électrique / 221 Nm de 4200 à 5400 tr/min
TRANSMISSION
Arrière
Boîte de vitesses (rapports) : Auto (6)
POIDS
Données constructeur (kg) : 1620
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 7,26
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 200
0 à 100 km/h : 8,3″
CONSOMMATION
Moyenne constructeur (L/100 Km) : 6,0
CO2 (g/km) : 99
Puissance fiscale : 9 CV

Articles similaires
Essais

Essai Audi Q3 Sportback

4 minutes de lecture
Vous aimez l’Audi Q3 mais voilà, Audi vient de présenter le Q3 Sportback avec un style assez fou… Direction Valence en Espagne…
Essais

Essai Audi SQ7 2019

4 minutes de lecture
Après l’apparition de la deuxième génération de Q7 en 2015, voici le restylage de mi carrière pour 2019. Quoi de mieux que…
Essais

Essai Audi A6 allroad 50 TDI

4 minutes de lecture
Nous voici déjà la 4éme génération d’Audi A6 allroad quattro en 20 ans. L’idée reste toujours la même: une voiture spacieuse, avec…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *