Essais

Essai de la Mercedes Classe C 220d Coupé

3 minutes de lecture

Lorsque la Classe C se décline en coupé, elle se fait élégante et raffinée. Elle emprunte son style à sa grande sœur, la Classe S avec une calandre diamantée du plus bel effet et un arrière train tout en courbes et des feux effilés. Le bleu brillant métallisé se marrie parfaitement avec les jantes AMG 19″ multibranches. Dans cette finition Sportline, le pack extérieur AMG de série est presque indispensable pour lui donner la prestance qu’elle mérite.

Intérieur

La planche de bord est celle de la berline, les portes sont sans encadrement et les sièges sont spécifiques au modèle. On est dans l’univers du luxe et de la finition impeccable. A noter que l’on trouve même deux places très correctes à l’arrière.

Très techno, la Mercedes en met plein la vue: L’appli mercedes.me permet de géolocaliser la voiture, d’être guidé vers son point de stationnement, de contrôler ses ouvrants ou encore de programmer la température de l’habitacle. La climatisation est couplée au GPS pour déclencher le recyclage d’air dans les tunnels. La caméra 360° est un bonheur pour se garer et ne pas abîmer les jantes.

Le siège conducteur à réglages électriques avec fonction mémoire incluant la colonne de direction et les rétroviseurs extérieurs apportera tout le confort nécessaire à l’installation. Une fois bouclée, la ceinture se resserre automatiquement pour un maintien parfait.

Le système de sonorisation 3D-Surround Burmester composé de 13 haut-parleurs, 590 watts, technologie Frontbass, fonction 3D-Surround et Dolby Digital 5.1/DTS est aussi impressionnant à l’oreille qu’annoncé dans le texte.

Toutes les assistances d’aide à la conduite sont bien entendu présentes. On pourra juste reprocher la complexité du système multimédia qui oblige à lire la notice si l’on veut vraiment s’en servir à 100%!

Moteur

Le confort c’est bien, mais est-elle capable d’être sportive? On trouve sous le capot de cette C220d un 2.2L turbo diesel de 170 ch et 400 Nm. Hélas, trop peu suffisant pour émouvoir les 1600 kg de la bête.

Associé à la boîte 9G-Tronic très douce peu importe le mode choisi (Eco, Normal, Sport ou Sport+), on est poussé à adopter une conduite apaisée. Le 0 à 100 km/h se réalise tout de même en 7,5 sec.

En roulant sur le couple, et grâce à 9 rapports parfaitement étagés, celle qui sourit, c’est madame Consommation. La C220d permet de voyager loin sans ravitailler: plus de 1000 km avec un plein. C’est vrai que l’aiguille du compte tours aime rester dans les 1400 tr/min, là où le couple est maximum.

Pour l’émotion, il faudra se tourner vers le V6 de la C450 (367 ch) ou le V8 4 litres biturbo de la bouillonnante C63 AMG (476 ou 510 ch en S).

Châssis

Et niveau comportement ça donne quoi? Elle dispose d’un châssis sport abaissé de 15 mm. Le train de roulement peut recevoir la suspension pneumatique Airmatic couplée à la direction paramétrique en option à 1300 €, pas essayé, mais permettant d’offrir plusieurs visages au comportement.

Les suspensions classiques sont typées confort et conçue pour une conduite décontractée. L’auto est docile et bien équilibrée. Lorsque l’on hausse le rythme, le train avant sait se faire accrocheur. La tenue de route et le comportement sont donc logiquement de haut vol, mêlant confort et efficacité.

Conclusion

Avec un tel agrément, les kilomètres défilent sans fatigue et cette Mercedes se dévoile en coupé grand tourisme. Un guide touristique et gastronomique ViaMichelin est d’ailleurs disponible en option, un allié parfait pour partir en weekend en amoureux avec cette belle Mercedes!

Prix maximum TTC du modèle de base : 47 500 €

Mon modèle d’essai (Bleu brillant métallisé) était équipé de série:

  • Banquette arrière rabattable 40/20/40 avec accoudoir central
  • Airbag genoux pour conducteur
  • Système d’appel d’urgence Mercedes-Benz
  • TEMPOMAT (régulateur de vitesse) et SPEEDTRONIC (limiteur de vitesse)
  • Volant Sport multifonctions (12 touches) à 3 branches en cuir NAPPA avec zones de préhension perforées, insert en aluminium et méplat
  • Pavé tactile
  • Contrôle de pression des pneumatiques

Et comme options:

  • Pack d’assistance à la conduite Plus à 2 050,00 €
  • Siège conducteur à réglages électriques avec fonction Mémoire (x3) incluant la
    colonne de direction et les rétroviseurs extérieurs à 1 350,00 €
  • Caméra 360° : 4 caméras digitales (avant, arrière et cotés) à 750,00 €
  • COMAND Online : système multimédia avec écran haute résolution couleur
    21,33 cm (8.4″) à 2 300,00 €
  • Toit ouvrant panoramique électrique en verre à 1 700,00 €
  • Boîte de vitesses automatique à 9 rapports 9G-TRONIC à 2 350,00 €
  • Affichage tête haute à 1 200,00 €
  • Assistant feux de route Plus à 150,00 €
  • Intelligent Light System (ILS) à LED à 700,00 €
  • Système de sonorisation 3D-Surround Burmester® : 13 haut-parleurs, 590
    watts, technologie Frontbass, fonction 3D-Surround et Dolby Digital 5.1/DTS à 1 000,00 €
  • Sièges avant chauffants à 400,00 €
  • Eclairage d’ambiance (3 couleurs et 5 niveaux d’intensité) et baguettes de seuils de porte éclairées avec monogramme Mercedes-Benz à 300,00 €
  • Tableau de bord recouvert de similicuir ARTICO avec surpiqûres contrastées à 550,00 €

Elle s’affichait donc à 63 350,00 €

Photos de la Mercedes Classe C220d Coupé

Fiche Technique
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : transversale AV
Alimentation : turbocompresseur
Cylindrée (cm3) : 2143
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 170 à 3000
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 400 à 1400
TRANSMISSION
Propulsion
Boîte de vitesses (rapports) : automatique (9)
POIDS
Données constructeur DIN à vide (kg) : 1615
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 9,5
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 234
0 à 100 km/h : 7″5
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 4,3
CO2 (g/Km) : 106
Puissance fiscale : 9 CV

Articles similaires
Essais

Essai Audi Q3 Sportback

4 minutes de lecture
Vous aimez l’Audi Q3 mais voilà, Audi vient de présenter le Q3 Sportback avec un style assez fou… Direction Valence en Espagne…
Essais

Essai Audi SQ7 2019

4 minutes de lecture
Après l’apparition de la deuxième génération de Q7 en 2015, voici le restylage de mi carrière pour 2019. Quoi de mieux que…
Essais

Essai Audi A6 allroad 50 TDI

4 minutes de lecture
Nous voici déjà la 4éme génération d’Audi A6 allroad quattro en 20 ans. L’idée reste toujours la même: une voiture spacieuse, avec…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *