Essais

Essai du Volvo XC60 D4

4 minutes de lecture
Après les nouvelles 90 (XC90, V90 et S90), c’est au tour du XC60 de voir enfin arriver sa seconde génération. Un lancement stratégique pour la marque puisqu’il s’agit tout simplement de son modèle le plus vendu!

C’est donc à grand coup de marteau de Thor (dans la signature LED des optiques) et d’argent Chinois (Merci Geely) que le XC60 vient affronter à nouveau la concurrence Allemande: Mercedes GLC, Audi Q5 et BMW X3 s’il faut encore les citer, mais aussi les petits nouveaux comme le Jaguar F-Pace et l’Alfa Romeo Stelvio.

De 190 à 407 ch sous le capot

Sous le capot on retrouve la classique collection de motorisation Volvo: D4 de 190ch, D5 de 235ch, T5 de 254ch et T8 Twin Engine de 407ch. Un D3 de 150ch devrait arriver en 2018.

J’ai eu la chance d’essayé le D4 de 190ch, clairement limite pour un quelconque dynamisme, et le D5 de 235ch et 480Nm, beaucoup plus adapté à la masse du véhicule. Il est associé à une boîte automatique à 8 rapports, offrant des accélérations et des reprises à la hauteur du standing, tout en maîtrisant la consommation.

La version la plus puissante, le T8 Twin Engine, associe le T6 de 320ch avec un moteur électrique de 87ch est le plus puissant du lot et devrait être plus qu’intéressant à l’usage.

Essai Volvo XC60 D4

Intérieur

C’est à bord, que le suédois tranche avec ses concurrents plus austères. C’est tout simplement le plus bel intérieur que l’on puisse trouver sur une Volvo, et un des plus sympas du moment.

Le mobilier est d’excellente qualité, du haut en bas. L’écran tactile vertical de 12,3″ est élégamment intégré. L’instrumentation digital est simple, rapide à lire, et joliment réalisé. Il reste toutefois des commandes sur la console travaillées comme des pièces d’orfèvrerie. Coup de cœur pour l’énorme système hi-fi de 1400W signé Bowers & Wilkins, composé de 19 hp, il transforme l’habitacle du XC60 en salle de concert!

La voiture fait également office de hot-spot wi-fi. L’application Volvo On Call permet de déclencher la climatisation ou le chauffage depuis son smartphone lorsque la voiture est stationnée, de connaître son autonomie et sa position géographique.

On pourrait titiller cet intérieur avec un GPS qui mériterait à être encore meilleur et plus précis. D’ailleurs, la distraction au volant étant une cause avérée d’accident. Volvo a donc rempli le XC60 de technologie (peut être trop tellement le système m’a semblé sensible) afin de remplir son objectif à l’horizon 2020: Plus aucun mort ou blessés graves dans une Volvo.

Essai Volvo XC60 D4

Volvo = sécurité

Parmi les technologies qui font office d’ange gardien, on pourra donc citer l’IntelliSafe Pro: le véhicule gère seul la vitesse et la distance en fonction de la voiture qui précède, de 0 à 130 km/h, et assure un maintien dans la voie. Ensuite, l’IntelliSafe Surround: des caméras et des radars de dernière technologie surveillent l’environnement de la voiture. Il y aussi le système BLIS avec assistance de direction. Si, malgré l’avertissement visuel de la présence d’un véhicule dans l’angle mort, le conducteur entame une manœuvre dangereuse de changement de voie, le véhicule va entamer une correction directionnelle afin d’éviter une collision. Et enfin le système City Safety, qui est le plus “important”. Il s’agit d’un véritable bouclier qui protège les occupants du XC60, mais aussi les usagers se trouvant dans son environnement direct. Il est actif dès 4 km/h et se décompose en plusieurs fonctionnalités: Freinage automatique aux intersections en cas de danger, freinage autonome en cas de danger, l’assistance à la direction, qui se déclenche lorsque le freinage automatique seul ne permet pas d’éviter une collision. Et ce n’est qu’un aperçu…

Essai Volvo XC60 D4

Au volant

Par défaut, le mode Comfort est activé. Bon, je passe immédiatement en mode Dynamic, l’écran indique performances élevées. C’est une formule un peu optimiste surtout comparé à une Allemande qui se contenterait d’un Normal vu le niveau des prestations…

Le XC60 est un petit nuage, les défauts de la route quasi imperceptibles par les occupants du véhicule grâce à un amortissement piloté de haut vol. A cela s’ajoute une insonorisation et des sièges plus confortables qu’un canapé (qui peuvent être massant et réfrigérant). Assurément, le XC60 devrait séduire les voyageurs.

En revanche, dès que la route sillonne, le XC60 a du mal à assumer son poids et ses suspensions typés conforts. Les virages se négocient moins facilement et les appuis sont plus marqués qu’au volant de ses concurrents allemands. Logique.

Essai Volvo XC60 D4

Conclusion

Le XC60 arbore un style moderne, une qualité de fabrication irréprochable et un niveau de confort exceptionnel. Le suédois est moins sportif que ses concurrents allemands. Son registre de prédilection reste celui du bien-être et de la sécurité. Et sur ce point, c’est bien lui le champion.

A noter que la version Polestar, révélée aujourd’hui, devrait résoudre ce problème de sportivité.

Photos de la Volvo XC60 D4

Notation

8 Note
Sex Appeal8
Vie à bord9.5
Performances7
Plaisir de conduite7.5

Fiche Technique Volvo XC60 D4 2017

MOTEUR
Type : 4 cylindres
Position : Avant
Alimentation : Biturbo
Cylindrée (cm3) : 1969
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 235 à 4000
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 480 de 1750 à 2250
TRANSMISSION
Intégrale
Boîte de vitesses (rapports) : Automatique (8)
POIDS
Poids à vide en Ordre de Marche (kg) : 1879
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 7,99
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 220
0 à 100 km/h : 7″2
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 5,5
CO2 (g/Km) : 144
Puissance fiscale : 14 CV

Articles similaires
8.5
Essais

Essai Volvo V60 T8 Polestar Engineered 2020

5 minutes de lecture
Après la S60, les Suédois un peu fous de chez Polestar se sont attaqués à la V60 pour construire un break (très)…
Essais

Essai Volvo XC40 T5 Recharge

3 minutes de lecture
Avec le XC40 T5 Recharge, Volvo décline son meilleur produit sur le marché en hybride rechargeable. Voyons voir… Design Découvert il y…
Essais

Essai Volvo S60 T8 Polestar engineered

4 minutes de lecture
Volvo lance sa nouvelle berline S60, première Volvo construite aux États-Unis mais dernière d’une gamme désormais complètement renouvelée! Direction Cassis, pour un…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *