Non classé

Renault compte faire mieux avec la RS18

2 minutes de lecture

La Renault RS18 a été dévoilée. La nouvelle F1 de Renault est de moins en moins, pour 2018, seuls le nez et des lignes conservent la couleur historique. Le halo est noir, avec le logo de Renault Sport sur le sommet. Le drapeau tricolore s’invite sur le museau, et ça c’est chouette!

L’équipe conserve Nico Hülkenberg, arrivé il y a un an, et Carlos Sainz, qui a remplacé Jolyon Palmer pendant la saison 2017. Jack Aitken devient pilote de réserve.

“Notre principal objectif est de poursuivre notre progression sur le plan des résultats. Nous voulons pouvoir démontrer nos progrès à tous les niveaux : groupe propulseur, châssis, structure opérationnelle, pilotes. Tout doit s’améliorer et nous devons continuer de grandir. Nous souhaitons le démontrer de différentes manières : par rapport à nos concurrents directs, à l’écart nous séparant des leaders, sans oublier nos fans et le respect que notre équipe inspirera avec son comportement en piste et en dehors.”

Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing.

Côté sponsors, le Groupe BP, qui fournit le carburant via la marque BP et les lubrifiants via la marque Castrol, a renforcé son partenariat. L’assureur MAPFRE prend une place plus importante, sur le nez et le côté de la monoplace. Tmall, une filiale du géant de l’e-commerce Alibaba, fait son apparition avec son emblématique chat, sur le nez.

En quête de performances, Renault renforce ses usines châssis, avec des outils modernisés et plus de 100 recrues, et moteur, avec un nouveau bâtiment bientôt en construction.

“Nous disposons d’un nouveau supercalculateur CFD à la pointe de la technologie. Notre soufflerie a également reçu une mise à jour importante l’an passé. Le nouveau banc de boîte de vitesses sera opérationnel avant le début de la saison. Ces trois éléments nous offrent un énorme potentiel.”

Bob Bell, directeur technique

L’usine moteur subit moins de chamboulements.

“La stabilité de Viry offre une plateforme sur laquelle nous pouvons nous appuyer dans notre progression. Nous y avons une équipe rationalisée, dotée d’une gestion et de pratiques efficaces. Cela nous permet de produire des groupes propulseurs à même de s’imposer. Le plus beau témoignage de la qualité de notre moteur est le choix fait par Red Bull Racing et McLaren.”

Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing.

Renault va cependant faire évoluer cette usine également.

“Viry dispose d’un plan à long terme. Nous assisterons bientôt à des changements plus importants. Viry dans un premier temps s’est concentré sur les détails et des améliorations spécifiques. Cela étant, Viry est constitué de trois bâtiments qui ont respectivement vingt, trente et quarante ans. Nous devons donc nous assurer d’en faire un lieu de travail performant et agréable pour nos employés. Nous procédons à des mises à niveau et un nouveau bâtiment verra le jour en 2019 pour que nous soyons à la hauteur des enjeux et aux standards de la Formule 1. Nous voulons entrer dans une nouvelle ère et nous aspirons à voir nos usines être conformes aux dernières normes. Comme tout sport, la F1 continuera d’évoluer et nous devons faire pareil.”

Rémi Taffin, directeur technique moteur

L’équipe a pris la neuvième place du championnat en 2016 et la sixième en 2017. Pour 2018, Renault n’annonce pas d’objectif précis, autre que de progresser.

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
7.8
Essais

Essai Renault Clio 5 RS Line 2019

4 minutes de lecture
La Clio passe la 5. Ça ne se voit peut être pas tant que ça mais elle évolue sur tous les plans….
Videos

Essai vidéo - Renault Clio 5

1 minutes de lecture
Mes premières impressions sur la Renault Clio 5 dans sa finition RS Line associée au moteur 1.3L TCe de 130ch. L’essai plus complet est à retrouver dans la rubrique ESSAIS du site.
Videos

Essai vidéo - Renault Megane 4 RS

1 minutes de lecture
Mon avis à chaud de la nouvelle Renault Megane 4 RS 280ch et sa boite EDC. L’essai plus complet est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 4 =