Connect with us

Reportage

Michelin Track Connect, comment ça marche?

Publié

on

Michelin Trackconnect

Michelin nous a convié sur le circuit d’Andalucia dans le sud de l’Espagne pour tester sa nouvelle solution innovante: Michelin Track Connect .

Track Connect qu’est ce c’est?

Track Connect est la première offre pneu connecté du marché pour enrichir les expériences de conduite sur circuit. Il s’agit d’un pack de 4 capteurs, d’un récepteur et d’une application mobile.

Michelin Track Connect

Pour utiliser les capteurs, il vous faut des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 Connect dans lesquels un installateur agréé viendra placer les capteurs. Pour l’instant, la gamme ne proposera que 11 dimensions ( Cela couvre déjà l’ensemble des sportives récentes comme les Porsche 911, Ferrari 458 et 488, Renault Megane RS, Ford Focus RS…) :

LARGEUR HAUTEUR DIAMÈTRE CHARGE VITESSE SPÉCIFICATION
235 35 R19 91 ZR(Y) XL E C 71 dB
235 40 R18 95 ZR(Y) XL E C 71 dB
245 35 R19 93 ZR(Y) XL E C 70 dB
245 35 R20 95 ZR(Y) XL F C 71 dB
265 35 R20 99 ZR(Y) XL E C 73 dB
295 30 R18 98 ZR(Y) XL E C 73 dB
295 30 R20 101 ZR(Y) XL E C 73 dB
305 30 R19 102 ZR(Y) XL E C 73 dB
305 30 R20 103 ZR(Y) XL E C 73 dB
325 40 R19 105 ZR(Y) XL E C 73 dB
325 30 R21 108 ZR(Y) XL E C 73 dB

Michelin Trackconnect

Une fois les capteurs installés, le récepteur s’occupera d’envoyer les signaux à l’application Track Connect installée sur votre smartphone. L’application fonctionne aussi bien sur iOS que sur Android. Michelin fournit 2 câbles USB de longueurs différentes, un allume cigare pour alimenter le récepteur ( qui ne fonctionne pas sur batterie ) et un support ventouse pour le smartphone de bonne qualité.

Michelin Trackconnect

L’Application Track Connect

Michelin a voulu une application simple d’utilisation. Après s’être enregistré, le menu se présente comme suit:

  • MES RUNS permet au pilote de consulter son historique et de retrouver toutes les informations relatives à ses séances de roulage passées. Ses sessions sont classées par circuit.
  • LES CIRCUITS lui permet de retrouver des informations sur les différents circuits pré- chargés dans l’App. Il peut aussi demander à être guidé jusqu’au circuit qui l’intéresse depuis ce menu.
  • MON GARAGE lui permet de déclarer et de configurer son ou ses véhicules équipés des pneus Michelin Pilot Sport Cup2 Connect.
  • MON PROFIL répertorie les informations relatives à son compte, à la version de l’App qu’il utilise et lui permet d’échanger directement avec les équipes Michelin.
  • Le bouton START l’invite à démarrer son expérience de roulage connecté.

La première étape est donc de configurer son véhicule. Puis d’appareiller le récepteur à l’application. Tout s’effectue rapidement et c’est parfaitement fluide. Ensuite on choisit un circuit, ils sont classés selon votre choix par proximité ou par ordre alphabétique. Voilà, on est prêt.

Place à la pratique

Je suis donc sur le circuit d’Andalucia en Espagne. Fraîchement terminé, il a été spécialement créé par Tito Rabat, champion du Monde MOTO 2, c’est en somme sa nouvelle piste d’entrainement pour être au top en Moto GP. Le tracé est l’addition de tous les virages qu’il déteste… tout l’inverse du circuit d’Ascari en somme. Un circuit horrible? Pas du tout, avec 14 virages et du dénivelé avec 4 changements de niveaux et 10 à 12 m de largeur de piste, une ligne droite de 700m vallonnée à la façon d’un gros circuit Italien bien connu… et un cadre idyllique puisqu’il est situé au cœur du désert d’Almeria, ce circuit est une pure merveille!

Le choix du jouet est aussi compliqué que le circuit est beau: Porsche 911 GT3, Porsche 911 Carrera S ou Ferrari 488 GTB… Merci Michelin pour ce beau plateau! Après avoir apprivoisé le circuit (c’est un bien grand mot) dans la GT3 à grand coup d’excès d’optimiste (et de volant), c’est à bord de la Carrera S que je découvre Track Connect.

Michelin Trackconnect

C’est encore une fois très fluide et très intuitif. Michelin Track Connect me donne en temps réel les informations de pression et de température de chacun des quatre pneus du véhicule. J’appuie sur Go! et c’est parti!

Les tours s’enchaînent, l’application me donne mes temps, et un dong retentit à chaque passage sur la ligne: signe que j’améliore mes chronos! Mais l’auto est de plus en plus joueuse du train arrière. Un rapide coup d’œil sur le tél m’indique que les pneus du train arrière sont dans le rouge. Oups. je continue, et là c’est l’avant qui s’y met. Cette fois ci, tout est dans le rouge. Il est temps de rentrer aux stands.

Michelin Trackconnect

Que s’est il passé? C’est très simple, les pressions constructeurs pour un pneu sont données pour une utilisation sur route et par tout temps. C’est donc un compromis. Sur circuit, le pneu chauffe beaucoup plus, la pression monte, ce qui a tendance à “arrondir” le pneu et réduire la surface de contact. Moins de contact = moins de grip, moins de grip = moins rapide. Cela provoque également une usure prématurée du pneu.

Michelin Trackconnect

Une fois que j’ai appuyé sur Stop, l’application me recommande de baisser mes pressions précisément pneu par pneu. Pour une analyse plus fine, l’ensemble de ces informations est stocké et accessible a posteriori. C’est reparti pour un second run?

Je m’élance à nouveau et là surprise. La Porsche n’a plus rien à voir, le grip est présent, le train avant à gagner en pouvoir directionnel et les temps tombent! En dégonflant le pneu, on a “aplati” la surface de contact de manière optimale grâce au recommandation de l’application. Mais surtout grâce au travail des ingénieurs Michelin qui connaissent les pressions optimales de leurs pneumatiques pour chaque voiture.

Michelin Trackconnect

Une solution brevetée

En usage intensif sur circuit, les freins sont fortement sollicités et transmettent une grande quantité de chaleur aux jantes. Ce phénomène peut perturber des mesures de pression par la valve et rendre les ajustements moins précis, pour cette raison, Michelin a choisi un capteur fixé à l’intérieur du pneu pour s’assurer d’avoir un accès fiable et précis à la température du pneu. Cette position du capteur dans le pneu a été brevetée. Ces capteurs transmettent les informations à un récepteur placé à l’intérieur du véhicule ne nécessitant aucune intervention professionnelle et aucun outil.

Michelin Trackconnect

Pourquoi c’est l’objet indispensable pour les trackdays?

Michelin Track Connect préconise les pressions en fonction de la météo, du véhicule, de la température et surtout du style de conduite. C’est comme avoir un ingénieur Michelin à disposition dans sa voiture. Le rêve?

A la fin de cette journée, il est clair que Michelin Track Connect est la solution indispensable pour les pilotes amateurs qui participent régulièrement sur des trackdays. Simple et facile d’usage, il permettra aux passionnés d’optimiser leur sortie circuit et de prendre encore plus de plaisir.

Une solution développée avec une coopération externe innovante dans l’esprit de la French Tech. En plus du savoir faire de Michelin, Exotics Systems s’est occupé du récepteur et Openium de l’application mobile (Cocorico). Pour le prix, il faudra compter 400€ pour le kit Michelin Track Connect (hors pose et hors pneus). Pour en savoir plus ça se passe ici.

Michelin Trackconnect

// Merci Michelin France pour l'invitation.

Reportage

CUPRA – The rooftop driving experience

Publié

on

En 2018, nous avons découvert une nouvelle marque automobile : Cupra. Le 26 septembre dernier, j’ai été invité à un dispositif événementiel unique en plein coeur de Paris: Cupra, The rooftop driving experience.

Un anneau de vitesse a été mis en place sur deux étages du Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Les invités pouvaient monter à bord d’une Cupra Ateca ou d’une Cupra Leon et vivre une expérience immersive unique, avec vue panoramique sur la capitale. Ce dispositif hors-norme, qui n’a encore jamais été réalisé à Paris, a été relayé le 25 septembre à 21h par TF1 lors d’un spot de 60 secondes incarné par Sandrine Quétier.

Récemment promu ambassadeur Cupra, Mattias Ekström était présent. J’ai eu la chance de pouvoir faire quelques tours de circuit avec ce champion toujours aussi sympathique.

Les modèles Cupra

Quasiment tous les modèles Cupra étaient présent lors de cette soirée…

Premier véhicule de la marque, le Cupra Ateca est un SUV qui offre un plaisir de conduite avec ses 300 ch, ses 4 roues motrices et sa boîte de vitesses DSG-7. Son design extérieur affiche un look percutant qui la distingue instantanément comme étant un véhicule haute performance et la variante la plus dynamique dans la gamme des SUV.

Au 6ème étage du dispositif était exposée la voiture de course e-Racer. Première voiture de course de tourisme 100% électrique au monde, elle démontre les capacités technologiques de Cupra à tous les niveaux.

A ses côtés est présentée le tout premier modèle développé spécifiquement pour la marque, le concept-car Cupra Formentor. C’est un véhicule sophistiqué et dont le design est spectaculaire. Le Formentor bénéficie des dernières technologies pour offrir une expérience de conduite unique avec un moteur plug-in hybride. L’ensemble est associé à une transmission DSG à double embrayage afin de délivrer les 245 ch aux roues. Elle est capable de rouler en mode 100% électrique pendant 50 km selon le nouveau cycle WLTP.

Et enfin, premier modèle 100% électrique de Cupra, le concept-car Tavascan est un modèle unique, qui redéfinit la vision de la marque de la performance électrifiée et de la sportivité. Il allie la silhouette d’un crossover quatre portes avec la prestance d’un SUV et l’élégance d’un coupé sport et se caractérise par deux moteurs, qui délivrent une puissance combinée de 225 kW (306 ch). Il embarque une batterie lithium-ion de 77 kWh qui peut emmagasiner suffisamment d’énergie pour offrir une autonomie maximale de 450 km au véhicule.

Cupra et lifestyle

Plus qu’une marque de voiture, Cupra est aussi un style de vie, une attitude et une expérience. La marque s’adresse aux conducteurs qui recherchent et cultivent la différence et souhaitent se réunir autour de valeurs communes. Pour ce faire, Cupra s’est donc rapprochée de marques qui partagent ces mêmes valeurs et qui souhaitent offrir des produits uniques, différents et sophistiqués. On redécouvre dans un espace dédié le vélo Fabike Cupra, les sacs Trakatan et les lunettes L.G.R.

Côté Partenariats, depuis le 25 août dernier, Cupra est devenu le partenaire global officiel du FC Barcelone en matière de mobilité. Cette collaboration vient se rajouter à l’association déjà existante avec le Padel, sport en plein expansion, et le World Padel Tour (WPT).

Lire la suite

Reportage

Croix en Ternois x Drift Masters 2019

Publié

on

Croix en Ternois x Drift Master 2019
Le circuit de Croix en Ternois accueille le 3ème round du championnat de France de Drift 2019 et pour la première fois de son histoire, le Drift Masters! Championnat le plus prestigieux et le plus convoité des meilleurs pilotes européens!

Le Drift a vu le jour au Japon dans les années 80. À l’origine, il était pratiqué sous forme de courses illégales, le plus souvent sur des routes sinueuses de montagne. Peu à peu, le Drift s’est fait connaître et des compétitions officielles ont vu le jour, d’abord au Japon puis dans le monde entier. La France et l’Europe n’ont pas échappé à la propagation de l’engouement pour ce sport si spectaculaire. La professionnalisation du Drift est en marche. En France, la discipline a intégré la Fédération Française du Sport Automobile et les compétitions se déroulent désormais sur les plus prestigieux circuits du pays. Depuis 2017, la FIA a reconnu la discipline et un championnat du monde est organisé tous les ans au Japon.

La Ligue des champions du drift

Le Drift Master représente le championnat Européen de la discipline. Après des débuts modestes en 2014 avec seulement 3 événements organisés, le championnat passe à 5 manches en 2015 puis 6 en 2016 et en 2017. En 2018, le championnat européen Drift Masters a atteint de nouveaux sommets en réunissant la première véritable «Ligue des champions» du drift européenn. En 2019, le championnat européen Drift Masters vise à accueillir à nouveau la série de drift la plus compétitive du continent, et même du monde.

Avec un calendrier contenant les événements les plus en vue de l’Europe, y compris des sites jamais utilisés auparavant, et une grille de plus de 40 pilotes les plus talentueux d’Europe originaires de plus de 20 pays, l’action de cette saison est déjà placée pour être la meilleure jamais vue. On citera également la création d’un nouveau partenariat entre Drift Masters GP et Red Bull TV, qui permet de suivre les épreuves en direct!

Comment ça se passe?

Après des essais libres, les qualifications commencent et les pilotes s’élancent les uns après les autres. Les trois juges, assistés par un dispositif de télémétrie, attribuent des notes aux pilotes selon 4 critères et déterminent un gagnant. Ce qui compte est la vitesse, l’angle de dérapage, la trajectoire et le style de pilotage. A l’issue de ses qualifications, les 32 meilleurs pilotes participent aux battles. Le 1er affronte le 32ème, le 2ème affronte le 31ème et ainsi de suite. Facile non?

De la pluie et de la glisse

La deuxième manche du Championnat d’Europe Drift Masters 2019 a donc eu lieu sur l’impitoyable circuit de Croix-en-Ternois en France, et a vu le pilote Irlandais Duane McKeever sur sa Nissan 200sx S13 remporter une deuxième victoire consécutive. L’Irlandais Jack Shanahan s’est battu jusqu’à la deuxième place, alors que le Finlandais Juha Rintanen a présenté un spectacle pour prendre la troisième place. Le frère cadet de Jack, Connor Shanahan, complète les gagnants à la quatrième place.

Lors des qualifications, James Deane a retrouvé la forme et a terminé premier avec 97 points, suivi de près par Jack Shanahan en P2 avec 93 points et Juha Rintanen en P3 avec 92 points.

De fortes précipitations juste avant le Top 32 ont bouleversé la donne. Tout aussi rapidement que la pluie est arrivée, le circuit irrégulier s’est retrouvé avec des niveaux d’adhérence très différents entre humide et sec. Le Top 16 a permis d’assister à plusieurs battles dignes de la finale mais le circuit à peine sec qu’un nouveau déluge suivait rapidement.

Cependant, le temps n’a pas refroidi les esprits – Conor Shanahan affronta Ahmad Daham dans une lutte serrée et Shanahan remporta la victoire sur sa GT86. A la fin du Top 16, le circuit était à nouveau sec, Juha Poytalaakso éliminant Enver Haskasap et Benediktas Cirba détruit par un Juha Rintanen en vol.

L’un des moments forts du Great 8 a été la bataille de James Deane avec le gagnant de la première manche, Duane McKeever. Après deux battles et un One More Time, une légère erreur de Deane suivie d’une entrée arrière dans l’épingle finale pour tenter de récupérer un peu de mérite voyait McKeever affronter un autre Irlandais – Conor Shanahan, en demi-finale. Le frère de Conor, Jack éliminait Juha Poytalaakso, tandis que Juha Rintanen revendiquerait également la victoire sur Grzegorz Hypki.

La première demi-finale entre Duane McKeever et Conor Shanahan était serrée dans un premier temps, avant que Conor ne soit contraint d’arrêter sa voiture au dernier virage, offrant ainsi à McKeever sa deuxième finale. Dans l’autre battle, Jack Shanahan et Juha Rintanen se sont affrontés dans des nuages ​​de fumée. Jack Shanahan voulait simplement vaincre Juha Rintanen, mais Rintanen se vengea de Conor Shanahan en séries éliminatoires pour s’emparer de la troisième marche du podium.

La scène était prête pour la finale – Duane McKeever contre Jack Shanahan. Jack menait le premier, en effectuant un tour rapide, mais avec McKeever à sa porte. Les changements de place et le rythme de McKeever sur Shanahan étaient clairs: son 180SX creusait un écart avec la nouvelle GT86 de Jack. Les juges en avaient assez vu! McKeever avait surpassé toute la grille et fut couronné vainqueur en France pour la deuxième édition consécutive!

Prochaine étape: Plock!

La troisième manche se déroulera au Stade Kazimierz Górski, à Płock, en Pologne, les 28 et 29 juin prochain. La retransmission en live est toujours assurée par Red Bull TV (ou en replay ici), le Site Web du Championnat d’Europe Drift Masters et la page Facebook de Drift Masters.

Lire la suite

Reportage

La dernière en WEC de Ford

Publié

on

Ford GT Le Mans 2019
Ford nous a invité sur le circuit des 24H du Mans pour sa dernière en WEC lors de la journée test. L’occasion d’un ultime roadtrip en Mustang Bullitt!

Ford Performance participera samedi 15 et dimanche 16 juin à ses dernières 24 Heures du Mans en tant qu’écurie officielle en endurance WEC. Quatre Ford GTE Pro et une Ford GTE Am disputeront l’ultime manche de cette Super Season, pour tenter de finir en beauté ces 4 années de courses intenses et riches en titres.

L’ambiance est toujours plus détendue lors de ces journées d’essais. Il est donc plus facile d’approcher les équipes dans les stands et faire quelques photos sur le vif!

Ford GT Le Mans 2019

Des livrées hommages

Vous aurez remarqué les livrées spéciales qui rendent hommage aux victoires de Ford aux 24h du Mans. La Ford GT n°66 de l’Allemand Stefan Mücke, du Français Olivier Pla et de l’Américain Billy Johnson affiche une livrée noire faisant écho à celle de la Ford GT40 de Bruce McLaren et Chris Amon, qui a remporté le Mans en 1966. La Ford GT40 conduite par Dan Gurney et A.J. Foyt au Mans en 1967 sera célébrée par la nouvelle livrée de la Ford GT n°67 pilotée par les Britanniques Andy Priaulx et Harry Tincknell ainsi que par l’Américain Jonathan Bomarito. La Ford GT n°68, dernière Ford victorieuse au Mans lors de la course 2016, sera pilotée par l’Allemand Dirk Müller, l’Américain Joey Hand et le Français Sébastien Bourdais, qui courront sous les mêmes couleurs que lorsqu’ils avaient remporté le Mans en 2016. Enfin, la Ford GT n°69 du Néo-Zélandais Scott Dixon, de l’Américain Ryan Briscoe et du Britannique Richard Westbrook s’inspire de la Ford GT40 qui s’est classée deuxième lors de la célèbre course où Ford avait réalisé le triplé victorieux au Mans en 1966.

Il y a aussi une 5ème Ford GT qui ne passe pas inaperçu. Elle est engagée par  Keating Motorsports en GTE-am en partenariat avec la société Wynn’s, spécialisée dans les additifs automobiles, qui affiche une livrée à dominante violet. C’est la première équipe privée à aligner une Ford GT et elle célébre le 80e anniversaire de la société Wynn’s.

Ford GT Le Mans 2019

Encore des Ford en 2020?

Au détour du motorhome nous croisons le big boss de Ford Performance, Mark Rushbrook.

Avec ce programme, nous voulions revenir au Mans 50 ans après notre première victoire en 1966 avec comme objectif de monter sur la plus haute marche du podium, ce que nous avons réussi dès la première année. Depuis 2016, chaque année une Ford s’est hissée sur le podium au Mans, ce qui démontre notre régularité au plus haut niveau

Alors verra t-on encore les belles Ford l’année prochaine? Multimatic, la société qui assemble les GT, aurait déposé un dossier d’engagement pour la saison 2019/2020. Selon Larry Holt, en charge du motorsport chez Multimatic, trois offres sérieuses sont à l’étude pour la prochaine saison. On pourrait donc revoir la Ford GT en GTE-Pro ou GTE-Am dans des écuries privées.

Ford GT Le Mans 2019

Roadtrip en Mustang Bullitt

En 1968, Steve McQueen roule dans une Mustang un peu modifié dans le film Bullitt. 50 ans plus tard, le dernière Mustang reçoit le même traitement et l’appellation Bullitt.

Une Mustang Bullitt c’est quoi? Teinte vert highland foncé (un noir est possible), désiglage Ford, jantes spécifiques de 19 pouces, sièges Recaro brodés de vert, boule blanche pour le levier de vitesse et plaque numérotée… l’ambiance est là avant même de réveiller le V8!

Sous le capot on retrouve le V8 5.0L de la GT classique mais y apporte un nouveau système d’admission d’air avec un collecteur différent. La puissance grimpe à 460ch et 529Nm de couple! Allumage! Quel son, c’est le rêve Américain sous le pied.

Sur la route, le couple dingue permet une conduite souple et l’on peut se contenter des 4 premiers rapports si l’on ne fait pas attention à la consommation… Attention sur l’autoroute, la vitesse peut vite s’envoler si l’on ne fait pas attention. Le talon pointe automatique lorsqu’on rétrograde est amusant, mais il faudra se rappeler que la Mustang n’est pas une ballerine! Avec plus de 1.8 tonne sur la balance, elle préfère les longues lignes droites aux petites routes sinueuses!

Quoiqu’il en soit, la Mustang Bullitt reste un plaisir à emmener et une compagne de voyage formidable! Parfaite pour un allez retour Paris – Le Mans!

Ford Mustang Bullitt

A suivre en direct

Le départ des 87èmes 24 Heures du Mans sera donné le samedi 15 juin à 15 heures. Après les qualifications, c’est la Ford n°67 qui réalise le meilleur temps de l’armada Américaine avec un joli 3’48”112. Cela la classe 2ème des qualifications en GTE-pro.

Les fans pourront suivre gratuitement et en vidéo la course depuis l’intérieur du cockpit des Ford GT, grâce au Livestream de Ford https://www.youtube.com/FordPerformance

Lire la suite

Tendance