Essais

Essai Porsche 911 Carrera 4s 992

5 minutes de lecture

La Porsche 911 a fait preuve d’une incroyable résistance aux modes depuis plus de 50 ans. Son look, sa dynamique et son but ont été constants au fil des années. Il est maintenant temps de passer à l’étape suivante! Voir arriver une nouvelle 911 s’est produit seulement 8 fois depuis 1963. Avec parfois de grands bons en avant comme la 996 qui était refroidie à l’eau et vraiment une voiture entièrement nouvelle. Parfois moins, c’est le cas avec cette 992 qui est une solide évolution de la type 991.

Design

Une 911 ressemble à une 911. Cette génération 992 ne déroge pas à la règle. Un design intemporel, interprété de façon contemporaine. La silhouette incomparable de la 911 se caractérise par sa ligne légendaire. Elle n’a pratiquement pas changé depuis 1963 et caractérise l’ADN de tous les modèles Porsche

Elle adopte quand même quelques particularités, comme le capot creusé en hommage aux 911 des années 70. Les poignées de portes sont escamotables ce qui purifie encore plus la ligne et permet un gain aérodynamique. A l’arrière un bandeau noire intègre les échappements et la plaque d’immatriculation. La grille moteur intègre les feux stop et est chromée en partie supérieure, cela permet d’ailleurs de la reconnaitre d’une simple Carrera S qui est entièrement noire.

En tout cas, il est difficile de ne pas succomber à sa ligne, que vous soyez amoureux de la marque ou non. Le paradoxe est que la 911 comme toutes les 911 est juste une voiture avec un coffre, des sièges à l’arrière pour les enfants, un habitacle pratique. Tout simplement tout fonctionne. Mais il y a cette aura et ce patrimoine endurci par la course que la 911 incarne. Cette maîtrise contradictoire à la fois du prosaïque et du passionnant est toujours ce qui a fait une 911.

C’est ce qui fait que cette 911 est toujours aussi incroyable, bien dans son époque, tout en respectant la tradition.

A l’intérieur

Comme pour le design extérieur, l’habitacle de la 911 a bien évolué, mais la nouvelle 992 va un peu plus loin qu’avant. Le plus flagrant est l’ensemble d’instrumentation à cinq cadrans dont quatre sont désormais numériques. L’intérieur de la 992 est élégant, à la finition parfaite, tout comme le choix des matériaux, et peut bien sûr être encore amélioré avec une liste incroyable d’options.

Le reste de l’intérieur reprend plusieurs indices qui ont été introduits avec la Panamera actuelle, d’une console centrale plate ornée d’interrupteurs tactiles au large écran tactile au centre du tableau de bord. L’environnement est certes plus traditionnel que l’approche high-tech de la Panamera, mais tout à fait différent de celui des précédentes 911. Le sélecteur de vitesse du PDK est également différent.

L’écran central tactile de 10,9 pouces est de la bonne taille pour le tableau de bord. Le système est rapide, ne prenant que quelques secondes pour démarrer lors d’un démarrage à froid et répondant rapidement aux touches. La navigation intégrée est incluse et sa fonction de recherche (combinée à une connexion 4G LTE intégrée) peut trouver à peu près tout ce que vous recherchez.

En plus de l’écran d’info divertissement, il y a deux écrans plus petits de chaque côté du grand tachymètre central. Entièrement paramétrables, ils permettent d’afficher la navigation, la partie audio ou encore des informations sur le véhicule à l’aide de la molette sur le volant. Les écrans les plus à droite et à gauche contiennent les informations les moins pertinentes, ce qui est bien, car la jante du volant les cache la plupart du temps. Volant à trois branches qui rappelle celui de la 918 d’ailleurs.

La position de conduite est excellente, et en tant que 2 + 2 avec un coffre étonnamment grand sous le capot avant, la 911 continue d’offrir plus de praticité que de nombreuses voitures que vous considérez comme des rivales.

Moteur

Pour rappel, le moteur d’une 911 se trouve toujours à l’arrière. C’est toujours surprenant, mais c’est encore important de le signaler, surtout que désormais tout est invisible sous le plastique lorsqu’on ouvre le capot!

Le flat-six de 3.0L à double turbocompresseur de la Carrera 4S développe 450ch et 530Nm de couple. Comme son nom l’indique ( le 4 ), elle utilise une transmission intégrale, et une boîte de vitesses à double embrayage PDK à huit rapports, contrôlée comme toujours par une paire de palettes derrière le volant et via un nouveau sélecteur de transmission sur le tunnel central.

Les 992 sont également équipées de filtres à particules d’essence dans le système d’échappement pour la première fois, ce qui permet de respecter la réglementation sur les émissions Euro 6.

Plein partout, le flat-six prend 7 500 tr/min avec plaisir et le temps de réponse des turbos tend vers zéro. Quant à la boîte PDK, elle reste remarquable de rapidité et d’à-propos dans ses décisions. Les sensations d’accélération sont donc bien au rendez-vous. En revanche, sur le plan auditif, les turbos avaient déjà quelque peu étouffé la sonorité caractéristique du flat-six, avec le filtre à particules c’est encore pire! L’échappement sport est donc plus que recommandé!

Au volant

Si entrer dans l’habitacle de cette Porsche 911 suggère une prise de maturité, alors l’expérience de conduite continue sur cette observation initiale.

Il faut juste maintenant creuser un peu plus pour découvrir des qualités qui étaient auparavant beaucoup plus proches de la surface. Cela peut, au début, être un peu décevant pour certains inconditionnels de la 911. D’autant plus que la 992 est un peu moins tactile que la 991 qu’elle remplace, offrant moins de sensations au niveau de la direction et des pédales, mais aussi des échappements étouffés par un filtre à particules. Conduite à un rythme modéré, tout semble un peu trop «normal».

La bonne nouvelle est qu’au fur et à mesure que vous augmentez le rythme, les choses deviennent beaucoup plus claires et intenses. Mettez la boite PDK en mode manuel, l’échappement en mode sport et grimpez dans les tours! Freinez plus fort, tournez plus vite, les sensations sont là, et toutes les qualités de la 911 vous collent un énorme sourire sur le visage. Le plaisir est là!

L’inconvénient de tout cela est que, étant donné que le seuil de performance de la 911 est maintenant si élevé, il est quasiment impossible d’explorer toutes les capacités de cette auto. La 718 Cayman démontre toujours ses talents à un niveau plus accessible, et c’est d’autant plus vrai à mesure que la 911 s’élargit au fil des générations. La même sensation se retrouve par exemple entre une M2 et une M4. Quoi qu’il en soit, l’équilibre intrinsèque de l’auto permet une excellente maniabilité et dans les situations que l’on appellera “délicates”, c’est toujours très divertissant, tout en gardant précision et confiance.

La 911 reste à ce jour ce qui se fait de mieux en matière de GT. Rien n’est laissé au hasard, la précision et l’ingénierie Porsche montrent plus que jamais son savoir faire qui fait qu’une fois au volant, vous savez pourquoi depuis 1963, ces trois chiffes 9 1 1, sont devenus un mythe.

Conclusion

À chaque nouvelle génération, la 911 parvient à faire encore mieux. Cette 992 ne déroge pas à la règle et renforce encore son efficacité et ses performances, tout en devenant toujours plus accessible et facile à l’usage. Elle n’a rien perdu de sa polyvalence au passage, même si la sonorité du flat-six est de plus en plus étouffée.

Photos de la Porsche 911 Carrera 4s (992)

Fiche Technique de la Porsche 911 Carrera 4s (992)

MOTEUR
Type : 6 cylindres à plat 3.0L turbocompressé
Position : Arrière
Cylindrée : 2981 cm3
Puissance maxi : 450 ch
Couple maxi : 530 Nm
TRANSMISSION
Intégrale
Boîte de vitesses (rapports) : automatique (8)
POIDS
Données constructeur à vide : 1565 kg
Rapport poids/puissance : 3,47 kg/ch
PERFORMANCES
Vitesse maxi : 306 km/h
0 à 100 km/h : 3″6
CONSOMMATION
Moyenne normalisée : 10,5 L/100 Km
CO2 : 253 g/Km
Puissance fiscale : 34 CV

Notation

9.5

Sex Appeal

9.5

Vie à bord

9.5

Performances

9.5

Plaisir de conduite

Ce que j'aime

  • +Parfaite

Ce que j'aime moins

  • -La perfection a un prix

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
9.6
Essais

Essai Porsche Cayman GT4 Clubsport

4 minutes de lecture
Il y a des jours meilleurs que d’autres, et lorsque l’on vous propose d’essayer la Cayman GT4 Clubsport, celle réservée à la…
Reportage

24H du Nürburgring 2018 : au coeur de la Légende !

12 minutes de lecture
Pour la cinquième année consécutive, me voilà sur la grille de départ des 24H du Nürburgring ! Je vous raconte tout, des…
Non classé

Porsche fête ses 70 ans avec la 911 Speedster Concept

1 minutes de lecture
Lors de la soirée organisée pour fêter ses 70 ans, Porsche a dévoilé un concept de 911 Speedster. Une production en petite série…