#ROADTRIP / Rencontre avec la Nissan DeltaWing

La Nissan Deltawing était à Magny Cours ce jeudi pour des essais en vue de préparation du Mans. La voiture, ou plutôt la Batmobile dessinée par Ben Bowlby, a été retenue pour occuper le stand 56 lors des 24H du Mans 2012, stand attribué à la recherche et l’innovation, elle pourrait symboliser l’avenir du sport automobile.

Ce rendez-vous exceptionnel fut l’occasion de côtoyer Don panoz, légende automobile et entrepreneur américain, qui a fondé en 1989 Panoz Auto Development. Panoz est un participant de longue date des voitures portant son propre nom au Mans et, en 1999, a fondé l’American Le Mans Series.

Un air très américain flâne dans le stand. Le team est détendu, ouvert à toutes questions, et surtout, surtout: ne se cache pas derrière de multiples bâches! Nissan et Michelin apportent leur savoir faire à l’équipe, c’est un véritable défi de mettre au point un prototype aussi rapidement pour une course aussi longue. Leur présence ne se justifie pas au simple sticker collé à la carrosserie noir mat. Leur but est d’innover et de bouleverser le sport auto.

Du côté de chez Nissan, le moteur partage énormément de pièces avec celui de grande série présent dans la Juke. Il reçoit bien sur son lot d’améliorations pour atteindre les 300ch! Michelin quant à lui, a su développer un pneu complètement nouveau pour le train avant, aussi fin que ceux d’une antique Citroen 2cv. La voiture a des allures de dragster.

Marino Franchitti confie qu’il ne lui a fallu que 2 tours pour s’habituer à la voiture, pas plus dure à piloter qu’une autre voiture de course. Lauréat de la première GT Academy, Lucas Ordonez, officialisé le matin même, était impatient de réaliser ses premiers tours de roues.

Le chemin est encore long jusqu’au Mans et il ne reste plus beaucoup de temps. Souhaitons-leur de réussir leur pari!

Historique du projet
Août 2008: Ben Bowlby commence à étudier de nouveaux concepts IndyCar pour les nouvelles règles de 2012.
Décembre 2008: Bowlby vient d’abord avec le concept DeltaWing.
Février 2010: La DeltaWing est dévoilée pour la première fois au Salon de Chicago. C’est une nouvelle proposition pour remplacer le châssis Dallara utilisé depuis 2003.
Juillet 2010: IndyCar se prononce contre la sélection de la DeltaWing pour 2012.
Septembre 2010: Ben Bowlby a sa première réunion avec les représentants des American Le Mans Series, y compris l’homme qui allait devenir le DeltaWing – Projet 56 Managing Partner, Don Panoz.
Octobre 2010: Ben Bowlby a sa première rencontre avec l’Automobile Club de l’Ouest et le président du club, Jean-Claude Plassart.
Avril 2011: Ben Bowlby a sa première rencontre avec le Highcroft Racing Duncan Dayton.
Juin 2011: La DeltaWing a été annoncé comme le choix du « Garage 56 » pour les 24 Heures du Mans 2012.
Septembre 2011: Début de la construction de la DeltaWing.
Septembre 2011: Michelin est annoncé comme partenaire technique.
Octobre 2011: Essais en soufflerie.
Novembre 2011: EMCO Gears (boîte de vitesses) et Performance Friction (freins) sont annoncés comme partenaire.
Janvier 2012: Le premier moteur de DeltaWing est monté.
Février 2012: Les premiers pneus Michelin pour la DeltaWing arrivent aux États-Unis.
Février 2012: La DeltaWing à l’échelle 1entre en soufflerie.
Mars 2012: Alex Gurney, pilote d’essai et le fils de Dan Gurney DeltaWing constructeur devient le premier homme à tester la voiture à Buttonwillow Raceway en Californie.Gurney est rejoint par Marino Franchitti.
Mars 2012: Nissan est annoncé comme partenaire technique pour le projet 56.
Mars 2012: La Nissan DeltaWing fait ses débuts en public avec démonstration aux 12H de Sebring.
 
Fiche technique
Moteur: 4 cylindres 1.6L Nissan DIG-T
Puissance: 300ch
Couple: 312Nm
Boite séquentielle 5 vitesses
Freins carbone
Pneu avant: Michelin 10/31 en 15″
Pneu arrière: Michelin 310/620 en 15″
Châssis monocoque carbone
Réservoir: 40L
Poids: 575kg
Cx: 0.313

 

Photos de la Nissan DeltaWing

Vidéo de la Nissan Deltawing

Présentation de la voiture par Marino Franchitti

Présentation de la voiture par Lucas Ordonnez

Aston Martin AMR-One

Aston Martin aime le Mans et l’endurance. C’est avec une originale LMP1 dénommée AMR-One pour Aston Martin Racing One (comme victoire?) qui remplace l’ancienne construite avec Lola. Celle ci est entièrement l’oeuvre du constructeur anglais. Le choix est surprenant quand Audi ferme sa barquette, Aston prend le chemin inverse… Question de prix certainement. Autre surprise, l’aérodynamique, plutôt massive et « simple ».

Techniquement, il s’agit d’un six cylindres en ligne 2.0L turbo d’environ 540ch, pour un poids de 900kg.

A cause d’une arrivée tardive, l’AMR-One ne pourra pas débuter sa saison lors des 12 Heures de Sebring. C’est à se demander si tous ces choix sont vraiment judicieux… La réponse, c’est le chrono qui le donnera!

Audi R18 LMP1

Audi dévoile son nouveau prototype pour les prochaines 24h du Mans. Fini le proto ouvert, place à un proto fermé. Amélioration de l’aérodynamique et plus de confort pour les pilotes, et non, ce n’est pas d’inspiration Peugeot… quoi que?

Le moteur de la R18 est toujours un diesel, un V6 3.7L TDI dont la puissance et le couple sont sagement gardés top secret. Pour abaisser le poids au maximum, Audi a opté pour une monocoque en carbone. Et lorsque la nuit commencera à tomber, il sera facile de la reconnaître avec ses phares LED.

La décoration définitive sera dévoilée le 24 avril lors des 24H de Spa.

Quitter la version mobile