Essais

Essai de la Mazda Racing By Mx-5

2 minutes de lecture

Seulement 25 exemplaires numérotés et nous voilà en compagnie de la numéro 01, la Mazda Racing By Mx-5 joue sur le côté exclusif mais sans oublier son côté racing… double jeu donc! Après avoir essayé la Black by Mx-5 l’année dernière, nous passons derrière le volant de cette nouvelle édition limitée de la Mazda Mx-5…

DESIGN

Toujours aussi craquante, ce petit cabriolet a su rester frais et sa ligne n’a pas pris une ride au fil des années. Ce long capot lui donne des faux airs de Dodge Viper, et le porte à faux de la malle arrière d’où s’échappe la double sortie d’échappement lui procure une vraie stature: petite mais costaud!

Pour cette édition limitée, elle reçoit des jantes 17″ spécifiques. Le hardtop et les rétroviseurs deviennent noir brillant. Le sticker qui part du pare choc jusqu’aux portières ainsi que le badge Racing By sont les seuls moyens de la différencier de la version classique.

A l’INTERIEUR

On prend place dans des sièges en cuir gris. Techniquement on aurait préféré des alcantara noir, moins salissant et moins glissant. Soit, ils sont chauffants et permettent de rouler décapoté lorsqu’il fait encore 5° dehors. Le chauffage puissant est lui aussi un allié de bravoure. Positionné au max, il nous a permis de se faire plaisir cheveux aux vents entre deux averses!

On retrouve une finition bluffante et la sono signé Bose, mais aucune débauche de technologie: l’ouverture de la trappe à essence se fait toujours manuellement à l’aide d’un petit levier à tirer dissimuler derrière le siège passager.

MOTEUR

Ce bon vieux 4 cylindres en ligne 2.0L de 160ch et 188Nm fait toujours office sous le capot. Atmo, il faudra emmener l’aiguille haut dans les tours pour le faire chanter, mais il est capable de rouler “sur le couple” (celui ci se trouve en fait à 5000 tr/min), idéal pour cruiser sur des petites routes de campagne. Sa boîte se commande avec un court levier précis et efficace, plaisant à magner.

Même si la puissance peut paraître faible, il faut rappeler le poids de l’auto: 1170kg à vide. Ce qui lui permet de réaliser le 0 à 100km/h en 7.9sec et  218km/h en pointe.

CHÂSSIS

La légèreté de l’ensemble couplé à une répartition des masses idéales offrent un comportement excellent à l’auto. Les suspensions sont relativement souples, tout est relatif, pour ne pas vous casser le dos et rouler à en vider le plein. Car la Mx-5 est comme le bon vin, on la savoure de plus en plus au fil des km!

La pluie nous a incité à une conduite coulée avec cette petite propulsion, mais nous avons aussi pu déconnecter l’ESP, histoire de la faire drifter un peu. Et bien on peut vous dire qu’elle en est tout à fait capable!

CONCLUSION

La Mx-5 est une surprise à chaque fois que l’on passe derrière son volant. Seul ombre au tableau, ces sièges que l’on aurait préféré noir (les goûts et les couleurs, vous savez!?). Pour tout le reste: on prend!

Photos de la Mazda Racing By Mx-5

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
8.6
Essais

Essai Mazda MX-5 30ème Anniversaire

4 minutes de lecture
Pour fêter 30 ans de carrière, Mazda a offert à sa MX-5 une série spéciale 30ème Anniversaire limitée à 3000 exemplaires dans…
Non classé

La Corvette ZR1 Cabriolet se dévoile à Los Angeles

1 minutes de lecture
Deux semaines après avoir présenté la Chevrolet Corvette ZR1, le constructeur Américain crée à nouveau la surprise en dévoilant la version découvrable,…
Essais

Essai de l'Audi TT RS Roadster 2.5L TFSI 400 ch

3 minutes de lecture
Lorsque j’ai essayé le TT de 230ch je me suis dit que c’était pas mal. Lorsque je suis passé sur le TT-S…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + dix-neuf =