Essais

Essai de la Volvo V40 R-Design T5

3 minutes de lecture

Lorsque Volvo place son fameux 5 cylindres 254ch dénommé T5 dans sa V40, la marque crée une belle Suédoise que l’on a forcément envie d’essayer!

On trouve donc ce moteur bien rempli dans la V40 R-Design que nous avons essayé cette semaine sur les routes Cathares.

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (1)

Sa silhouette se veut la plus sportive des V40. Elle reçoit une grille de calandre noir laqué avec badge R-Design et un bouclier spécifique. Tout comme le diffuseur qui entoure 2 sorties d’échappement chromée. Le plus visible sera certainement les coques de rétroviseur argent ou ceux qui choisiront le pétant bleu rebelle comme couleur de carrosserie. Une teinte exclusive pour R-Design tout droit tiré de l’univers Polestar, préparateur historique de Volvo.

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (5)

La ligne est en tout cas particulièrement dynamique, même à l’arrêt. Les feux très travaillés ainsi que les multiples plis de carrosserie participent à cet effet visuel. Les jantes Ixion 17 pouces et 18 en option finissent un dessin réussi.

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (2)

En tout cas on peut dire qu’elle est très loin l’époque où une Volvo ressemblée à une brique…

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (4)

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (3)

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (6)

A l’intérieur on prend place dans de jolis sièges en cuir au confort ultime. Les kilomètres ne lui font donc pas peur. Autre sentiment prédominant, celui de sécurité, renforcé par une ceinture de caisse haute. Revers de la médaille, la visibilité à l’arrière s’en trouve pénalisée. Heureusement on trouve radar et caméra de recul à la rescousse.

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (7)

Le compteur est entièrement digital avec des petites animations sympa au démarrage, rappelant que vous êtes dans une R-Design.

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (18)

Le tableau de bord reçoit une bande argenté avec un liseré bleu exclusif. Toutes les fonctions y sont concentrées entourées par 4 molettes, on s’y retrouve vite! Le levier de vitesse de la boite auto transparent est du plus bel effet.

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (16)

On regrettera juste l’absence de palettes derrière le volant pour passer les rapports.

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (8)

Les cuirs sont d’un confort exceptionnel, au toucher comme au fil des kilomètres. Autant ceux des sièges que celui du volant. La direction est assistée électriquement avec 3 modes de réglage : Ville / Autoroute / Sport. C’est bien sur ce dernier mode que l’on préfère!

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (9)

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (10)

En plus du châssis dynamique offrant une tenue de route hors pair, la Volvo V40 R-Design peut être équipée de l’option châssis Sport à 445 € qui a été développé avec le pilote suédois Robert Dahlgren de l’écurie Volvo Polestar Black R, un châssis rabaissé de 10 mm et raffermi par rapport au châssis dynamique.

Sous le capot on trouve donc ce fameux T5. Un 2.5L 5 cylindres turbo de 254ch à 5400tr/min et 360Nm de 1800 à 4200 tr/min. Capable d’abattre le 0 à 100km/h en 6.5sec avec une conso moyenne de 7.9L. Les petites routes en cote ne nous ont pas aidé pour battre un record de consommation, nous tournons plutôt dans les 12L/100km pour une conduite très dynamique. Ce moteur est exclusivement associé à la boite automatique à 6 rapports baptisée Geartronic et la transmission 4 roues motrices.

La boite se fait oublier avec des passages de rapport éclairs, tandis que la transmission intégrale avale les courbes et procure une motricité optimale.

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (14)

Entre vignes et montagnes, les routes empruntées en mettent plein la vue. Les paysages sont tout simplement magnifique.

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (15)

Plutôt typé confort, l’habitacle ne laisse pénétrer que peu de sons extérieurs, on aurait aimé entendre un peu plus le T5 et sa double sortie d’échappement hurler surtout passé 3000tr/min.

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (11)

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (12)

Les connaisseurs remarqueront le décrochage au dessus de la poignée de porte passager, héritage de la belle P1800.

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (13)

Essai de la Volvo V40 R-Design T5 (17)

Conclusion

Terriblement efficace avec son 5 cylindres turbo et ses 4 roues motrices, cette Volvo distille ses performances dans un gant de velours digne d’une GT. Un choix idéal pour ceux qui veulent des performances de tout premier ordre, un confort et un design Suédois inédit, une véritable alternative au choix Allemand.

 

Photos de la Volvo V40 R-Design T5

 

Articles similaires
8.5
Essais

Essai Volvo V60 T8 Polestar Engineered 2020

5 minutes de lecture
Après la S60, les Suédois un peu fous de chez Polestar se sont attaqués à la V60 pour construire un break (très)…
Essais

Essai Volvo XC40 T5 Recharge

3 minutes de lecture
Avec le XC40 T5 Recharge, Volvo décline son meilleur produit sur le marché en hybride rechargeable. Voyons voir… Design Découvert il y…
Essais

Essai Audi Q3 Sportback

4 minutes de lecture
Vous aimez l’Audi Q3 mais voilà, Audi vient de présenter le Q3 Sportback avec un style assez fou… Direction Valence en Espagne…

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *