Essais

Essai de la Volkswagen Scirocco R 280ch

3 minutes de lecture

Lancée en 2008, puis restylée en 2014, la Scirocco de 3ème génération continue sa belle carrière. La plus puissante d’entre elle porte le badge R, je l’ai essayé sur le circuit de Juvincourt.

Pour patienter jusqu’a la 4ème génération, VW a rafraîchit sa compacte sportive, les différences ne sont pas flagrantes. On notera surtout des optiques arrières redessinées. La ligne reste très agréable, racée à point, mais ne tombe pas dans l’outrance. En plus le vert vipère est toujours au catalogue!

INTERIEUR

A l’intérieur, la planche de bord est empruntée à l’Eos. Un grand classique de VW mais à la finition impeccable. En plus on trouve au sommet de la console centrale trois cadrans qui ajoute une touche de sportivité: température d’huile, chronomètre et pression de turbo.

La position de conduite est bonne, les sièges en Alcantara limitent la glisse, et il sera possible d’opter pour de très beaux baquets mais en option. A noter, le niveau sonore s’avère étonnamment bien contenu au-delà de 200 km/h.

Assez rare pour le souligner, il y a 4 vraies places et non un semblant de banquette pour nain unijambiste.

MOTEUR

Le moteur 2.0L TSI passe de 265 à 280 ch avec le restylage, il offre 350 Nm de couple dès 2 500 tr/min. Au choix il sera possible d’opter pour une boîte manuelle ou à une DSG, toutes deux à 6 rapports.

La sonorité rauque est renforcée par un dispositif acoustique artificiel. Le rendu est sympathique et bien présent dans l’habitacle lors des phases d’accel.

Essayée en boite DSG, lorsque l’on met pied au plancher, le turbo laisse sentir un léger temps de réponse. Moins prononcé à haut régime. La boite est par contre un poil trop lente lorsque l’on rétrograde même en mode sport. On préférera l’utiliser en manuel, surtout sur circuit. Je rappelle quand même que l’essai a été réalisé dans des conditions extrêmes et non sur route ouverte, là où on a besoin de plus de douceur au quotidien.

Les 200 km/h sont atteints rapidement, il faudra plus de temps par contre pour atteindre sa vitesse maxi qui pointe à 250 km/h. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 5,5 sec.

CHASSIS

Contrairement à la Golf VII, la Scirocco ne bénéficie pas encore de la plateforme MQB et n’est pas non plus une intégrale comme la Golf R.  Elle se contente d’envoyer la puissance sur les roues avant et d’un différentiel électronique XDS.

Ce n’est pas une raison: la Scirocco R s’en sort très bien! La puissance passe au sol, et on ne subit pas de remontée de couple, en tout cas sur le sec. La caisse est plus basse de 15 mm par rapport à une Scirocco non R. Elle utilise des jambes McPherson à l’avant et un essieu multibras à l’arrière. Elle disposait également d’amortisseurs pilotés qui permettent de changer le comportement de l’auto via une commande au tableau de bord.

Trois modes sont proposés: Normal, Sport et Comfort. Le mode Sport affermit les amortisseurs et la direction, l’accélérateur est plus vif et la sonorité amplifiée.

L’auto est bien équilibrée et ne met jamais ses occupants en danger, le train arrière est rivé au sol et en cas de dérobade, l’ESP préalablement désactivé arrive à la rescousse pour prévenir du tête à queue, très rassurant.

Pour finir, le freinage puissant et facilement dosable est à la hauteur de la cavalerie sous le capot.

CONCLUSION

Au final, la Scirocco séduit par son homogénéité, son efficacité et sa qualité générale. Le R signifiera Rigueur plutôt que Radical, plus pratique pour un usage au quotidien.

Prix maximum TTC du modèle de base : 41 600 € ( 39 970 € en boite meca)

Mon modèle d’essai était équipé de série:

  • Aide au stationnement avant et arrière
  • Climatisation automatique
  • Feux arrière à LED
  • Interface bluetooth pour téléphone
  • Jantes 18″ Cadiz
  • Projecteurs bi-Xénon directionnels avec feux de jour à LED
  • Radionavigation RNS 315
  • Toit électrique panoramique
  • Volant cuir multifonction

Et comme options:

  • Teinte Rising Blue à 640 €
  • Jantes 19″ Cadiz à 775 €
  • Système d’amortissement piloté DCC à 1065 €
  • Caméra de recul à 255 €

Elle s’affichait donc à 44 335 €.

Fiche Technique
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : transversal AV
Alimentation : turbocompresseur
Cylindrée (cm3) : 1 984
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 280 ch à 6 000 tr/min
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 350 Nm à 2 500 tr/min à 5 000 tr/min
TRANSMISSION
Traction
Boîte de vitesses (rapports) : auto (6)
POIDS
Données constructeur DIN à vide (kg) : 1375
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 4,9
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 250
0 à 100 km/h : 5″5
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 7,9
CO2 (g/Km) : 185
Puissance fiscale : 18 CV

Articles similaires
Essais

Essai Audi Q3 Sportback

4 minutes de lecture
Vous aimez l’Audi Q3 mais voilà, Audi vient de présenter le Q3 Sportback avec un style assez fou… Direction Valence en Espagne…
Videos

Essai vidéo - VW Golf 8

1 minutes de lecture
Mes premières impressions sur la nouvelle VW Golf dans sa finition Style associée au moteur 1.5L eTSI de 150ch. L’essai plus complet est à retrouver dans la rubrique ESSAIS du site.
Essais

Essai Volkswagen Golf 8 eTSI 150ch

6 minutes de lecture
Volkswagen se prépare à lancer son plus important modèle avec la huitième génération d’un best-seller qui s’est déjà vendu à plus de…

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *