Essais

Essai de l’Audi RS3 Sportback 367ch

4 minutes de lecture

La RS3 sort officiellement aujourd’hui en France. Ce weekend, je prenais la direction de Strasbourg pour la découvrir en avant première. Un roadtrip jusqu’au circuit Paul Ricard, point d’orgue de 1500 km de routes en tout genre mais surtout sinueuses.

Sans RS1 au catalogue, la RS3 est donc la plus petite des RS. Elle arrive seulement deux ans après le lancement de la dernière génération d’A3, c’est à dire rapidement pour une fois!

RS comme Racée et Sportive

La RS3 n’existe qu’avec la carosserie sportback de l’A3. Relativement discrète, un œil averti remarquera rapidement les énormes disques de freins et la double sortie d’échappement encadrée par un diffuseur qui la différencie du reste de la gamme. Pour les autres, ça ne sera qu’une A3 avec un kit S-Line… Mais cette compacte cache bien son jeu: L’aéro est subtilement travaillée à l’avant comme à l’arrière, et une couleur vive mais en avant ce travail en soufflerie qui lui fait prendre du muscle, sans être ostentatoire.

RS comme Raffinement et Sobriété

A l’intérieur, la RS3 conserve le tableau de bord moderne et épuré de la dernière A3. Le Virtual Cockpit découvert sur la TT nous manque déjà, quoi qu’il en soit, tout est parfaitement assemblé et organisé. La finition est soignée et les matériaux de qualité.

Les inserts en carbone, le compteur qui monte à 300 km/h, les sièges racing capitonnés et le volant bi matière cuir/alcantara apporte le côté sportif à l’habitacle de cette RS3.

A l’usage, j’ai trouvé les sièges sport RS un peu large pour mon postérieur lorsqu’il s’agissait d’allez vite mais très confortable pour un usage quotidien. Il existe au catalogue des baquets qui règlent ce soucis.

RS comme Raaah ce Son

Sous le capot, on retrouve le cinq cylindres TFSI de l’ancienne génération. Il est associé exclusivement à une boîte s-tronic à sept rapports et transmission intégrale quattro. Il développe tranquillement ses 367 ch (340 ch dans la première RS3 ) et 465 Nm. Cela fait d’elle la compacte la plus puissante du marché, rien que ça! A noter que la fin du couple max à 5550 tr/min et le début de celle de la puissance max disponible jusqu’a 6800 tr/min!

Les performances sont en adéquations avec ces chiffres, surtout que la RS3 profite de la plateforme MQB et n’accuse que 1595kg à vide, le 0 à 100 km/h est expédié en 4,3 secondes et la vitesse maxi est portée à 280 km/h si on choisit de prendre l’option qui fait sauter la bride. Idem pour les reprises qui n’ont rien à envier à un diesel.

La boite s-tronic est rapide, et efficace même en automatique, et surtout ne reprends pas la main lorsque l’on est en mode manuel à part en cas de sous régime. A noter qu’elle dispose d’un launch control et d’un 7eme rapport long pour économiser quelques litres d’essence sur l’autoroute.

Mais plus que ses performances, c’est le son complètement envoûtant qui s’échappe de l’échappement sport (encore une option) lorsque l’on passe en mode Dynamic. Deux clapets dans les pots d’échappements permettent d’émettre une mélodie plus rauque qui varie selon la vitesse. C’est jouissif!

RS comme Rigueur et Stabilité

Transmission quattro oblige, la RS3 est un TGV en ligne droite. On ne ressent aucun remontée de couple dans le volant malgré la force du moteur. Et lorsque ça tourne, cela devient encore plus intéressant. Avec la batterie et le différentiel Haldex à l’arrière, la répartition des masses reste quand même lourde pour le train avant: 60/40. Et bien cela n’empêche pas la RS3 d’enrouler les virages comme des perles. La transmission quattro permet désormais d’envoyer 100% de la puissance sur l’essieu arrière. La motricité n’est jamais prise en défaut et les Pirelli P Zero scotche l’auto au bitume. En gros si vous ne tournez pas, c’est que vous n’aviez pas mis assez de volant (ou alors que vous arriviez vraiment vite mais là…).

Prévenante, rassurante, presque sécuritaire, la RS3 permet d’allez vite sans se faire peur, à l’image de son freinage puissant et facile à doser. Il est composé d’énormes disques de frein (370 mm à l’avant, 310 mm à l’arrière) logés dans des jantes de 19 pouces. Pour ceux qui en veulent toujours plus, les freins carbone céramiques seront bientôt disponible, une première sur une voiture compacte.

Les quelques tours sur circuit m’ont confirmé ce caractère rigoureux dans le comportement mais aussi d’enfin la pousser dans ses retranchements. Là, elle accepte de glisser pour l’inscrire en virage. L’ESC étant même étonnamment permissif (il dispose de 3 niveaux: On/Sport/Off). Le tout dans un contexte d’efficacité et de performances hallucinantes.

Conclusion

La plus exclusive et la plus performante des Audi A3 vous permettra sans conteste de vivre la rapidité sans être pilote de course.

Prix maximum TTC du modèle de base : 56 900 €

Elle est équipée de série:

  • Audi Drive Select
  • Audi Parking system plus
  • Chassis sport RS
  • Direction progressive
  • MMI GPS plus
  • Régulateur de vitesse
  • Xenon plus

Et comme options sur la plupart des modèles essayés:

  • Audi Connect à 1995€
  • MMI GPS Advanced à 1390€
  • Sortie d’échappement Sport RS à 1030€
  • Vitesse maximum relevée à 280km/h à 1800€
  • Audi Magnetic Ride à 1190€
  • Bang & Olufsen sound system à 645€
  • Jantes 19″à 850€
  • Sièges sport RS à l’avant à 900€
  • Application décorative en carbone à 965€
  • Capot moteur avec application carbone à 605€
  • Etrier de freins laqués rouge à 365€

Photos de l’Audi RS3 Sportback 367ch

Fiche Technique
MOTEUR
Type : 5 cylindres en ligne, 20 soupapes
Position : transversal AV
Alimentation : turbocompresseur
Cylindrée (cm3) : 2480
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 367 de 5550 à 6800
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 465 de 1625 à 5550
TRANSMISSION
Intégrale
Boîte de vitesses (rapports) : auto (7)
POIDS
Données constructeur DIN à vide (kg) : 1595
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 4,34
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 250
0 à 100 km/h : 4″3
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 8,3
CO2 (g/Km) : 194
Puissance fiscale : 25 CV

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
8.3
Essais

Essai de l'Audi A3 Sportback 35 TDI 2020

5 minutes de lecture
Depuis 1996, c’est environ 5 millions d’A3 vendues par Audi, une success story sur trois générations, mais aujourd’hui le segment des compactes…
Reportage

Joyeux anniversaire Audi Sport!

6 minutes de lecture
Au début d’Audi Sport, il y a la technologie quattro. Si elle est désormais présente sur tous les véhicules électriques Audi, qu’ils…
7.9
Essais

Essai Audi A1 citycarver

3 minutes de lecture
Direction la Belgique et plus précisément la ville d’Anvers ( que j’adore ) pour essayer la nouvelle Audi A1 citycarver. Un drôle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × trois =