Essais

Ford Performance: 1495ch dans l’écurie!

3 minutes de lecture

La course c’est la vie, tout ce qui se passe avant ou après est juste de l’attente. C’est sur cette citation de Steeve McQueen que la Ford Performance Day a commencé. Ford n’était pas peu fière de présenter sa gamme, et il y a de quoi!

[quote cite=’Steeve McQueen’]RACING IS LIFE, Anything happens before or after is just waiting[/quote]

Ford nous a convié à découvrir sa gamme Performance sur piste. Une journée sous le signe du sport donc, et il y en a pour toutes les bourses chez Ford: De la petite Fiesta ST à la future GT ultra performante. Nous avions comme terrain de jeu le circuit de la Ferté Gaucher et 1495 chevaux à cravacher!

La Fiesta pour se mettre dans l’ambiance

On commence avec la Fiesta Red, qui ne fait pourtant pas partie de la gamme Performance, mais qui extirpe 140 ch de son 1.0L EcoBoost. Une entrée en matière étonnante, car dès les premiers tours de roue, on oublie vite qu’il s’agit d’un 3 cylindres sous le capot! On enchaîne les virages serrés avec aisance et plaisir, dire qu’elle se contente de frein à tambour à l’arrière… Une belle surprise! On se demanderait presque ce qu’il reste à la ST.

Et bien il suffit de passer derrière son volant pour s’apercevoir qu’elle élève le niveau de jeu sur tous les plans: accélération, freinage, comportement. Plus rapide, plus rigide, le pilotage se fait plus intense. Cela ne fait aucun doute, la Fiesta ST est la plus authentique des GTI! Son 1.6L Ecoboost développe 182 ch et 240 Nm de couple.

L’essai complet de la Fiesta ST.

La Focus ST, un diesel sur circuit

Depuis le début d’année, la Focus ST est disponible en diesel. La TDCi reçoit des trains roulants aux petits oignons puisque ce sont les mêmes que la version essence.

Je retrouve la ST TDCi et sa teinte gris Stealth que j’avais emmené sur route ouverte. Rouler sur circuit avec un diesel est anticonformiste, mais la ST ne rechigne pas à pivoter sur son train avant au freinage, avalant les épingles comme il se doit. Il faut juste distiller le couple avec retenu, avec 185 ch mais surtout 400 Nm sur le train avant, il y a de quoi torturer les pneus dès qu’on met un peu d’angle dans le volant.

Point d’envolée lyrique évidemment, mais une consommation hyper raisonnable et un rythme loin d’être ridicule.

Une deuxième ST TDCI était présente mais en break SW avec une monte pneumatique plus grande ( 19″ contre 18″ ). Ford a collaboré avec Michelin pour développer un nouveau pneu qui contribue à l’efficacité du comportement, notamment sur l’adhérence latérale. Immédiatement on s’aperçoit que le train avant sature beaucoup moins vite, on repousse ainsi les limites de l’auto. Merci Michelin!

L’essai complet de la Focus ST TDCi.

La Focus ST avec l’EcoBoost

Avec le moteur essence 2.0L EcoBoost de 250 ch, la Focus ST accélère de 0 à 100 km/h en 6,5 secondes, plus rapide que sa version diesel, plus lyrique également. La ST est censée être polyvalente, elle ne manque pourtant pas d’attributs sur circuit.

La direction est précise, on la caresse du bout des doigts, les pouces calés dans le volant. Seul problème, le différentiel électronique qui agit sur les freins en courbe.  Ces derniers sont mis à mal, le circuit ne pardonne pas.

On prend tout de même énormément de plaisir à son volant.

L’essai complet de la Focus ST.

Mustang, la légende

La Mustang ne laisse personne indifférent, elle était présente avec le moteur EcoBoost 2,3L de 317 ch pour un couple de 432 Nm en boite manuelle et avec le V8 5,0L de 421 ch et 530 Nm de couple en boite automatique.

Si la version EcoBoost ne démérite pas avec de belles performances, c’est le V8 qui m’a laissé sous le charme. Comment ne pas succomber? A priori la Mustang n’est pas destinée à la piste et pourtant! Le moteur vrombit et glougloute comme nul autre.

Grâce au pack performance de série, une option chez nos amis américains, la ‘Stang sait freiner et tourner comme il se doit! Le grand volant communique énormément, on ressent même l’arrachement des pneus sous la force du V8. Pas de filtre, c’est bien une voiture d’homme que l’on a entre les mains! Le rythme s’accélère et l’auto se laisse aller à de joyeuses dérives, quel plaisir!

L’essai complet de la Ford Mustang GT.

Du sport encore et encore! 

Le sport ne s’arrête pas là chez Ford, outre un engagement en compétition, la Focus RS et la GT ne devraient plus tarder à arriver sur nos routes. Et ce n’est pas fini puisque d’ici 2020, Ford devrait introduire pas moins de 12 modèles sportif! Vive l’ovale bleu!

Photos de la Ford Performance Day

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
Reportage

La dernière en WEC de Ford

3 minutes de lecture
Ford nous a invité sur le circuit des 24H du Mans pour sa dernière en WEC lors de la journée test. L’occasion…
7.8
Essais

Essai Ford Focus ST-Line 1.0L Ecoboost 125ch

3 minutes de lecture
Lancée en 1998, la Ford Focus s’est écoulée à 7 millions d’exemplaires en Europe. Pour 2018, Ford lance la quatrième génération de…
Essais

Essai Ford Fiesta ST 2018

4 minutes de lecture
Quasiment un an après avoir essayé la Fiesta ST-Line, me voici au volant de la Fiesta ST 2018 pour vérifier si elle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit + 10 =