Essais

Essai de l’Audi A5 Sportback 2.0L TDI 190ch

4 minutes de lecture

Ce ne fut pas tellement une surprise lorsqu’Audi a révélé sa nouvelle A5 Sportback au mondial de Paris. Tout d’abord parce qu’elle ressemble à la nouvelle A5 Coupé avec une paire de portes en plus, mais aussi un peu à l’ancienne. Et oui, évoluer dans la douceur reste le crédo des constructeurs Allemands. Et franchement, je n’ai aucun problème avec ça… En vérité, lorsque l’on met cette nouvelle A5 à côté de l’ancienne, l’évolution est beaucoup plus prononcée qu’il n’y parait, de quoi faire taire les “C’est les mêmes”…

Donc, voici la version 4 portes de l’Audi A5 Coupé 2 portes, elle même la version deux portes de l’A4, une 4 portes. Vous suivez? On se retrouve donc dans un environnement très familier puisqu’elle partage les intérieurs, les moteurs et toute la technologie des véhicules basés sur la plateforme MLB Evo.

Critique purement personnelle, sa ligne est à tomber. Réussir à reprendre, moderniser, et sublimer les traits de la première génération qui date de 2007, ce ne tient pas du miracle mais presque! Les lignes sont plus aiguisées, plus fines, plus latines et surtout les têtes se dévissent à son passage, preuve de sa prestance sur la route.

Au volant

La plupart des A5 sont vendues en Sportback et finition S Line avec le 2.0L TDI de 190ch, cela tombe bien puisque c’est exactement le modèle que j’essaye. Il est ici associé à la boite auto 7 rapports double embrayage S Tronic ( Le 2.0L TDI est le seul moteur disponible avec une boite manuelle ) et la transmission quattro. A noter qu’en matière de diesel, elle existe aussi avec le 3.0L V6 TDI de 218 ou 272ch.

On se doutera bien que le 190ch n’a pas l’agrément du V6 3.0 TDI  mais il fait largement le job, par exemple, le 0 à 100 km/h est abattu en 7,4 s (équivalent à la Golf GTD) et les reprises sont également de tout premier ordre grâce aux 400 Nm. La boite S Tronic sait se faire douce en mode Normal et rapide en mode Dynamic. Pour le coup, les palettes au volant sont un peu de trop, tellement la boite gère le passage des rapports à la perfection.

Au final, cette A5 Sportback se révèle plus dynamique que l’A4 berline en raison d’un empattement plus important mais également de suspensions plus fermes. Trop ferme? Il suffit de repasser en mode Comfort dans le Drive Select. Quoi qu’il en soit, le comportement reste serein dans toutes les situations.

A l’intérieur

Rendez vous en terrain connu. L’A5 récupère le mobilier de l’A4. Matériaux, finition, ergonomie, tout y est et fonctionne à merveille.

L’A5 Sportback est 10 cm plus longue et 15mm plus haute que le Coupé. Ce qui permet de dégager pas mal de place pour les passagers. Même si la nouvelle est plus longue, elle est aussi plus étroite et plus basse que la voiture qu’elle remplace, mais Audi a creusé dans les portes pour gagner 17mm de plus en longueur et 11mm supplémentaire aux épaules pour votre plus grand confort.

L’excellent système de navigation par satellite d’Audi est fourni en série, le Virtual Cockpit en option (de série sur S Line) semble indispensable pour profiter au maximum du MMI. De tous les tableaux de bord numériques qui existent sur le marché, Audi reste le meilleur. Sans conteste.

Des options, encore des options

La gamme de l’A5 Sportback se décompose en 5 finitions. Comme annoncé plus haut, la S Line représente la majorité des ventes. Elle reprend la dotation de l’entrée de gamme (le Drive Select, le radar de recul arrière, le système de précollision actif, le hayon électrique, la détection de pluie et de luminosité, le démarrage sans clé, le système multimédia MMI, les phares de jour LED, le régulateur-limiteur de vitesse) en y ajoutant une présentation intérieure et extérieure particulière, l’aide au parking avant et arrière, la climatisation automatique tri-zone, les suspensions sport, le Virtual Cockpit, les jantes 18 pouces spécifiques, l’écran multimédia 8,3 pouces avec services connectés, les sièges sport, la sellerie cuir/tissu ainsi que les volant et levier de vitesses sport.

Conclusion

L’A5 Sportback est belle, terriblement belle. Le 2.0L TDI est le choix de raison dans cette auto, efficace et consommant peu. Audi signe une routière de haut vol au succès commercial déjà assuré!


Prix maximum TTC du modèle de base : 40 370,00€ et 54 850,00€ pour la 2.0 TDI 190ch quattro S Tronic 7 S Line

Mon modèle d’essai ( Argent Fleuret ) était équipé de série:

  • Drive Select
  • Radar de recul arrière
  • Système de précollision actif
  • Hayon électrique
  • La détection de pluie et de luminosité
  • Le démarrage sans clé
  • Le système multimédia MMI
  • Les phares de jour LED
  • Le régulateur-limiteur de vitesse

Et comme options:

  • Affichage tête haute à 1190,00€
  • Pack Assistance City à 1570,00€
  • Pack Assistance Route à 1800,00€
  • Phares LED Audi Matrix à 2300,00€
  • Châssis sport avec amortissement piloté à 770,00€
  • Bang and Olufsen sound system à 1030,00€
  • Jantes 19″ en alu à 1150,00€

Elle s’affichait donc à 71 540,00€

Photos de l’Audi A5 Sportback 2.0 TDI 190ch

Fiche Technique
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : transversal AV
Alimentation : turbocompresseur
Cylindrée (cm3) : 1968
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 190 à 3800
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 400 à 1750
TRANSMISSION
Quattro
Boîte de vitesses (rapports) : automatique (7)
POIDS
Données constructeur DIN à vide (kg) : 1675
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 8,8
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 235
0 à 100 km/h : 7″4
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 4,6
CO2 (g/Km) : 121
Puissance fiscale : 11 CV

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
8.3
Essais

Essai de l'Audi A3 Sportback 35 TDI 2020

5 minutes de lecture
Depuis 1996, c’est environ 5 millions d’A3 vendues par Audi, une success story sur trois générations, mais aujourd’hui le segment des compactes…
7.9
Essais

Essai Maserati Ghibli 3.0L Diesel V6 275ch

3 minutes de lecture
Maserati a des plans de croissance ambitieux, et la Ghibli fut la première à mener la charge (rejoint aujourd’hui par le gros…
Reportage

Joyeux anniversaire Audi Sport!

6 minutes de lecture
Au début d’Audi Sport, il y a la technologie quattro. Si elle est désormais présente sur tous les véhicules électriques Audi, qu’ils…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit − sept =