F1Reportage

Rencontre exclusive avec la F1 Renault RS17

3 minutes de lecture

Destination Londres, et plus précisément le Royal Horticultural Hall, une salle d’exposition inaugurée par le roi Edouard VII en 1904. C’est là que Renault Sport F1 a choisi de nous convier pour découvrir sa F1 2017. Cerise sur le gâteau: Devant le hall, Renault Sport avait disposé un joli line-up de ses créations. Dans l’ordre: Megane RS Trophy, Twingo Gt, Clio V6 RS, Megane GT, Clio 4 RS et Spider!

Après une présentation par Thierry Koskas (Vice president du groupe Renault), Jérôme Stoll (Président de Renault Sport Racing), Cyril Abiteboul (Directeur Général de Renault Sport Racing) et Bob Bell (directeur technique de Renault Sport) du travail accompli pendant l’hiver et des ambitions de l’équipe. La RS17 a été dévoilée par les pilotes titulaires, Nico Hülkenberg et Jolyon Palmer.

Sur cette F1 sauce 2017, on remarquera que Renault a adopté un capot-moteur en aileron de requin, à nouveau autorisé cette année. C’est aussi le retour du nez en pointe, là aussi à nouveau autorisé. L’attache de l’aileron avant a un profil original. L’auto est belle, bien aidée par sa livrée. Elle évolue avec du noir désormais présent sur les pontons et le capot-moteur. Un liseré jaune va jusqu’à l’arrière de la monoplace, comme sur les livrées utilisées entre 2002 et 2009. Du côté des sponsors, on remarquera le départ de Total qui laisse sa place à BP et Castrol. MAPFRE fait son arrivée.

Est ce que les éléments aérodynamiques à l’avant comme l’aileron noir permettront de camoufler des solutions miracles aux concurrents? En tout cas l’équipe se renforce grandement. Elle a d’ailleurs annoncé il y a quelques jours l’arrivée de Pete Machin au poste de responsable de l’aérodynamique. Il était jusque là chez Red Bull, où il travaillait dans la soufflerie. Il ne rejoindra Renault que le 3 juillet puisqu’il doit respecter une clause de non-concurrence pendant plusieurs mois, une situation habituelle pour les principaux ingénieurs.

Le moteur est le nouveau RE17, Renault indique que la RS17 ne présente aucun composant commun avec la RS16. Les équipes sont parties d’une feuille blanche et ce afin de répondre au nouveau règlement. Il s’agit donc d’une F1 entièrement conçue par Renault Sport Racing depuis ses deux bases situées à Enstone (Royaume-Uni) et à Viry-Châtillon (France) après le rachat de Lotus.

Sergey Sirotkin était officialisé comme troisième pilote et pilote réserviste. Alain Prost, déjà ambassadeur de Renault, a été nommé conseillé spécial. Jérôme Stoll et Cyril Abiteboul respectivement Président et Directeur Général de Renault Sport Racing, étaient présents:

[quote cite=’Jérôme Stoll, Président de Renault Sport Racing’]La RS17 est la première monoplace qu’Enstone et Viry ont pu intégralement planifier et développer et nous sommes très satisfaits de cette première coopération. C’est une magnifique voiture. L’enthousiasme suscité par la RS17 s’accompagne de l’arrivée de BP, un partenaire essentiel à travers les marques BP et Castrol. Pour 2017, nos objectifs en piste sont clairs. Nous voulons effectuer un pas en avant visible et tangible sur le plan des performances et des résultats. Nous visons la cinquième place du Championnat des Constructeurs.[/quote]

[quote cite=’Cyril Abiteboul, Directeur Général de Renault Sport Racing’]Nous sommes parfaitement placés pour franchir le cap que nous voulons tous passer en 2017. La R.S.17 est le fruit de nombreuses et longues heures de travail sur nos deux sites en tant qu’écurie intégrée. Le résultat est une voiture dont nous pouvons être fiers. Nous avons un personnel de qualité à tous les niveaux de l’équipe et nous sommes ravis de voir Nico et Sergey s’aligner aux côtés de Jolyon en 2017. Un groupe solide de partenaires nous rejoint avec BP, Castrol, MAPFRE et SMP Racing au terme d’une fantastique campagne hivernale d’acquisition de partenaires. Nous sommes l’équipe de Formule 1 avec la plus forte croissance à tous les niveaux et nous devons désormais faire nos preuves en piste. Notre objectif est de marquer des points à chaque course.[/quote]

Renault fête cette année les 40 ans de son premier engagement en F1! Un bel age pour une équipe qui repart aujourd’hui d’une feuille (presque) blanche. La dernière fois que Renault a remporté le championnat, c’était avec Fernando Alonso en 2004 et 2005.

La présentation était également l’occasion de dévoiler la nouvelle identité de Renault Sport, destinée à renforcer les liens entre Renault Sport Racing et Renault Sport Cars. Le damier stylisé laisse sa place à deux diamants superposés. Ils font référence aux voitures sportives de la marque des années 1960 et 1970, qui avaient deux diamants . Cette nouvelle identité n’est pas réservée à la F1. Le coin jaune en bas à droite devient gris pour les compétitions organisées par Renault Sport, et noir pour les modèles de série. L’identité visuelle doit couvrir toutes les activités de Renault Sport.

 

Photos de la présentation de la Renault RS27

Photos officielles de la Renault RS17

Articles similaires
7.8
Essais

Essai Renault Clio 5 RS Line 2019

4 minutes de lecture
La Clio passe la 5. Ça ne se voit peut être pas tant que ça mais elle évolue sur tous les plans….
Videos

Essai vidéo - Renault Clio 5

1 minutes de lecture
Mes premières impressions sur la Renault Clio 5 dans sa finition RS Line associée au moteur 1.3L TCe de 130ch. L’essai plus complet est à retrouver dans la rubrique ESSAIS du site.
Videos

Essai vidéo - Renault Megane 4 RS

1 minutes de lecture
Mon avis à chaud de la nouvelle Renault Megane 4 RS 280ch et sa boite EDC. L’essai plus complet est ici.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *