Essais

Essai Volvo V60 T8 Polestar Engineered 2020

5 minutes de lecture
8.5
Après la S60, les Suédois un peu fous de chez Polestar se sont attaqués à la V60 pour construire un break (très) rapide, avec un boost électrique non négligeable.

Design

Si comme moi vous préférez les breaks aux énormes SUV, vous allez être heureux avec la V60, et pas seulement pour une question de maniabilité et d’économie de carburant. Le break signé Volvo est tout simplement magnifique.

Après avoir passé quelques temps avec la V60 classique, j’avais hâte de voir ce que ça pourrait donner avec une version plus sportive. Et bien en passant par la case Polestar Engineered, cela reste sobre avec la petite touche sport qu’il faut sans tomber dans la caricature.

Les grilles de déflecteurs avant et arrière sont désormais noir laqué, la double sortie d’échappement intégrée adopte une finition chrome noir et les badges Polestar Engineered discrets sont des indices pour reconnaître la V60 Polestar Engineered.

Les jantes 19 pouces Polestar Engineered, en alliage forgé, créées exclusivement pour la V60 Polestar Engineered, apportent la touche sportive finale à la présence imposante et saisissante du véhicule. Le poids non suspendu réduit des jantes en alliage forgé, plutôt que moulé, accentue l’agilité dynamique.

La signature lumineuse est conservée avec les marteaux de Thor dans les phares, et les feux triturés permettent de reconnaître immédiatement qu’il s’agit d’une Volvo, mais d’une sacrément belle Volvo.

Élégance et discrétion, même sportive.

Essai Volvo S60 T8 Polestar Engineered 2020

Moteur

Dans cette version un peu spéciale, les ingénieurs de Polestar se sont penchés sur le calculateur pour sortir une puissance combinée de 405 ch et une gestion de la boite à 8 rapports revue en conséquence également pour un tempérament plus sportif.

Techniquement, le T8 embarque sur son essieu arrière un moteur électrique de 87 ch et de 240 Nm de couple. Celui-ci entraîne les roues arrière. La batterie de 10,4 kWh se trouve dans le tunnel central. Le quatre cylindres de 2 litres à compresseur et turbo entraîne l’essieu avant. Le moteur thermique développe quand à lui 318 ch et 430 Nm.

Cela lui permet de réalise le 0 à 100 km/h en seulement 4,6 secondes et atteindre une vitesse de pointe limitée à 250 km/h.

Cette V60 est capable d’évoluer en tout électrique durant une cinquantaine de kilomètres. Lorsque le rythme s’accélère, le moteur électrique apporte un soutien non négligeables lors des phases d’accélérations et de reprises. Après avoir vidé la batterie électrique assez rapidement dans les bouchons Parisiens, il est quand même possible de profiter du boost électrique car la batterie se régénère lors des phases de freinage. Ce n’est pas grand chose mais ça permet d’apporter beaucoup de douceur et de fluidité lors d’une relance. La Volvo ne connait pas les saccades et lenteurs, un phénomène qui est soudainement apparu avec le passage des nouvelles normes WLTP sur de nombreux modèles en boite auto pour passer de la première à la deuxième.

L’association des deux moteurs est imperceptible d’autant plus que la boîte automatique à 8 rapports fait preuve d’une douceur impressionnante tout en conservant une rapidité de passages des rapports. L’intérêt d’acheter une hybride rechargeable est un soucis écologique ( et économique ). Volvo annonce une moyenne mixte légèrement supérieure à 2 l/100 km. En réalité, elle m’affiche une moyenne de 9.3L/100km, ce qui reste une très bonne valeur pour un véhicule de 405 ch et de plus de 2 tonnes sur la balance!

Performante et qui consomme peu, des mots qui vont rarement ensemble, et pourtant!

La signature lumineuse se distingue à travers le coucher de soleil.

Essai Volvo S60 T8 Polestar Engineered 2020

A l’intérieur

L’intérieur de la V60 Polestar Engineered allie le luxe scandinave à des accents sportifs comme les ceintures couleur or. Les sièges Sport Contour offrent autant de confort que de maintien. Les incrustations en aluminium dans le mobilier de la planche de bord apportent une touche sportive supplémentaire.

La tradition Suédoise est respectée, avec des sièges au confort remarquable. L’ambiance est apaisante, l’ergonomie bien pensée… Fidèle à l’idée de salon moderne, tout est question de connectivité ici. D’ailleurs, tout vous semblera familier si vous avez déjà connu une autre Volvo post-2014. Il y a un grand écran tactile en position portrait qui est riche en fonctionnalités.

Le système Bowers & Wilkins est l’équipement audio haut de gamme du V60. Fruit d’une collaboration avec le célèbre fabricant Bowers & Wilkins, il délivre une puissance de 1 100 watts via 15 haut-parleurs, dont un subwoofer ventilé exclusif produisant des basses profondes. Chaque haut-parleur est positionné pour optimiser l’acoustique à bord, tandis qu’un haut-parleur d’aigus monté sur la planche de bord réduit la réflexion acoustique sur le pare-brise.

Les trois modes – Studio, Scène et Gothenburg Concert Hall – vous permettent d’accorder la restitution sonore avec votre humeur, tandis que des éléments visuels comme les panneaux d’enceintes en acier inoxydable, les logos Bowers & Wilkins et les cônes jaunes caractéristiques de la marque rehaussent l’atmosphère exclusive qui règne dans l’habitacle. Dommage que l’on ne puisse pas plus personnaliser le son en fonction des frèquences.

La S60 conserve les valeurs de Volvo et c’est un endroit très placide lorsqu’on s’y installe. Mais cela ne veut pas dire ennuyeux. Comme pour l’extérieur, Volvo a réussi à tout mettre en valeur.

Ambiance reposante au volant, même lorsque la vitesse augmente.

Essai Volvo S60 T8 Polestar Engineered 2020

Au volant

L’ensemble s’installe sur la nouvelle plate-forme SPA de Volvo, comportant à l’avant des jambes McPherson, et à l’arrière un essieu multibras. Classiques et de bonne facture, ces trains roulants se voient agrémentés sur cette version Polestar de freins Brembo et d’amortisseurs Öhlins réglables.

Alors évidemment avec de tels attributs, les amortisseurs maîtrisent bien les mouvements de carrosserie et cela a aussi pour effet de rendre la voiture assez communicative. La V60 vire à plat et met en confiance. Mais tout n’est pas parfait. Bien que Polestar ait établi un partenariat avec les maestros de la suspension Öhlins, prétendument avec la promesse d’une conduite plus précise et réactive, la direction semble un peu engourdi au centre, puis devient un peu trop réactive. Et bien que le modèle 2020 soit équipé d’étriers de frein à six pistons mis à jour, le freinage n’est ni communicatif ni linéaire. Sans oublier le son, ou son absence, le moteur se faisant des plus discrets.

Mais qui poussera sa Volvo dans ses retranchements? Personne (ou presque). Vivre avec la belle Suédoise pendant le temps d’un weekend permet de découvrir d’autres plaisirs. Parce qu’en vrai, la sensation de conduite dépend de ce que vous attendez d’une Volvo, en tant que conducteur et c’est là qu’elle prends tout son sens. Pénétrer dans une Volvo, c’est rentrer dans un cocon, où vous vous sentez en sécurité. La douceur de l’électrique en ville, l’adhérence de la transmission intégrale, les aides électroniques qui vous accompagnent partout, et la motorisation puissante et silencieuse pour vous emmener loin et confortablement. Voilà ce qui fait cette Volvo.

J’apprécie autant sa douceur, que sa poigne lorsqu’il s’agit de s’insérer sur l’autoroute. J’aime son charisme autant que sa discrétion. Et même si certaines Allemandes sont plus affûtées en termes de conduite, aucune n’approche de cette merveilleuse zénitude scandinave.

Le trait est soigné, évocateur.

Essai Volvo S60 T8 Polestar Engineered 2020

Conclusion

Avec des proportions taillées pour surmonter n’importe quel déménagement. La V60 T8 Polestar engineered sera une parfaite alliée du quotidien grâce à une hybridation réussie et pour les longs voyages grâce à une environnement qui apporte calme et sérénité.

Photos de la Volvo V60 T8 Polestar engineered

Fiche Technique Volvo S60 T8 Polestar engineered

MOTEUR
Type : 4 cylindres 2.0L turbocompressé + électrique
Position : Transversale avant
Cylindrée (cm3) : 1969
Puissance maxi : 405 ch
Couple maxi : 430 Nm
TRANSMISSION
Intégrale
Boîte de vitesses (rapports) : automatique (8)
POIDS
Données constructeur à vide : 2079 kg
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 5,13
PERFORMANCES
Vitesse maxi : 250 km/h
0 à 100 km/h : 4″6
CONSOMMATION
Moyenne normalisée : 2,1 L/100 Km
CO2 : 48 g/Km
Puissance fiscale : 18 CV

Notation

8.0

Sex Appeal

9.5

Vie à bord

8.5

Performances

8.0

Plaisir de conduite

Ce que j'aime

  • +Performances
  • +Consommations
  • +Confort

Ce que j'aime moins

  • -Ou est le son?
Articles similaires
Essais

Essai Volvo XC40 T5 Recharge

3 minutes de lecture
Avec le XC40 T5 Recharge, Volvo décline son meilleur produit sur le marché en hybride rechargeable. Voyons voir… Design Découvert il y…
Essais

Essai Volvo S60 T8 Polestar engineered

4 minutes de lecture
Volvo lance sa nouvelle berline S60, première Volvo construite aux États-Unis mais dernière d’une gamme désormais complètement renouvelée! Direction Cassis, pour un…
Essais

Essai Volvo V60 2018

4 minutes de lecture
Chez Volvo, le break est une tradition. C’est aussi un véhicule qui a su s’imposer en compétition, je pense directement au championnat…