Essais auto

Essai Hyundai i20N : une vraie GTI?

5 minutes de lecture

Voici la i20N, la dernière petite citadine épicée de Hyundai. Après l’i30N, qui n’est hélas plus au catalogue Français, mais qui fut une très belle entrée en matière de Hyundai dans le monde du sport; C’est un réel plaisir de voir la marque s’engager dans un segment de plus en plus délaissé par les constructeurs en France avec un malus qui joue les épouvantails.

L’i20N affiche son côté sportif

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre lorsque Hyundai a dévoilé sa marque N, un département performance créé pour développer des versions sportives à partir des véhicules de la gamme. Mais la i30N qui en a résulté ne m’a pas laissé de doute sur le fait que l’équipe N savait exactement ce qu’elle voulait accomplir et comment y parvenir.

Aujourd’hui, c’est au tour de la i20 de passer par la case N. Pour transformer sa citadine en sportive, la i20N sort le grand jeu! Bouclier agressif, diffuseur avec une belle sortie d’échappement ovale, spoiler qui dépasse du toit, jupe latérale avec badge N, et grosses jantes 18″: tout y est pour le look!

Vous n’aurez aucun mal à repérer une i20N si elle porte la teinte Performance Blue avec le toit contrasté Phantom Black. Un petit tour par le configurateur, permet de découvrir les 3 autres teintes: la métallisée Sleek Silver, la solide Polar White et celle de mon modèle d’essai: la perlée Dragon Red.

Autant vous dire que si vous voulez vous prendre pour Thierry Neuville, vous opterez pour le bleu, autant j’ai beaucoup aimé l’élégance de mon rouge.

L’intérieur de l’i20N

À l’intérieur, il y a des sièges baquets spécifiques de marque N et un cockpit au design élégant qui comprend deux écrans numériques – un pour le conducteur et un écran tactile plus grand pour la configuration de l’infodivertissement.

Partout, il y a des surpiqûres Performance Blue et des inserts. C’est assez joli, mais c’est surtout le volant qui fait son petit effet. Deux palettes N qui permettent d’activer les modes de conduite les plus performants. Il y a aussi le gros bouton rouge REV. Les connaisseurs ont repéré le joli pommeau de vitesse.

L’équipement est très complet, surtout en matière de sécurité. Comme l’assistance active au maintien de voie (LKA ) qui émet des alertes visuelles et sonores dès qu’il détecte que le véhicule quitte sa voie sans clignotants activés. Il corrige même la trajectoire pour vous ramener en position sûre. La reconnaissance des panneaux de limitation de vitesse affiche les limites de vitesse, et peut même réduire automatiquement l’allure en cas de dépassement. Et je n’ai pas besoin de vous expliquer la détection de fatigue.

La sono est signé Bose, pour ceux qui aiment les basses accentuées. Pour ma part j’ai préféré apprécier l’échappement actif.

Moteur spécifique pour l’i20N

L’i20N utilise un moteur quatre cylindres turbocompressé de 1.6L que l’on connait déjà chez Hyundai. Il dispose d’un turbo et d’un refroidisseur intermédiaire retravaillés pour produire 204 ch et 304 Nm de couple. Il embarque la technologie Continuously Variable Valve Duration permettant une gestion optimisée de la durée d’ouverture, de calage et de levage des soupapes pour obtenir une courbe de couple parfaitement régulière sur une plage d’utilisation la plus grande possible, entre 1750 et 4500 trs/min en l’occurrence.

Avec seulement 1190 kg à vide sur la balance, le 0 à 100 km/h est expédié en 6,2 secondes et la vitesse de pointe est annoncée pour 230 km/h.

Il existe 5 modes de conduite( Eco, Normal, Sport, N & N-Custom) qui autorisent des réglages sur l’assistance de direction électrique, l’ESC et la réponse du moteur sur 3 niveaux. Pour ceux qui ne maitrisent pas le talon pointe au rétrogradage, Hyundai a rajouté une fonction Rev Matching accessible via le gros bouton rouge sur le volant!

Pas de boite auto au programme, le seul choix est cette boite manuelle à six rapports, avec un entraînement passant par un différentiel à glissement limité mécanique de style Torsen.

Faites par des passionnés pour des passionnés

Dès l’allumage, je sens que cette i20N n’a pas décidé de faire les choses à moitié. Le régime moteur élevé, histoire de faire chauffer la mécanique, et l’échappement donne de la voix: le ton est donné!

L’auto dispose de 5 modes de conduite diffèrents, c’est autant d’expériences à son volant! Le mode Eco privilégie les économies de carburant comme son nom l’indique. Le mode Normal assure des performances dynamiques mais sereines, avec une sonorité adaptée à l’environnement urbain. Ensuite, le mode Sport offre une meilleure réactivité tout en réduisant le contrôle électronique de la stabilité (ESC). Le mode N offre une réponse maximale du moteur et la sonorité d’une sportive pour un plaisir de conduite ultime. Et le N-custom permet de se faire une configuration à la carte.

Dès les premiers mètres au volant de cette i20N, il est facile de ressentir à a quelle point la suspension est ferme… Et heureusement les sièges offrent un bon soutien sans être inconfortable. Autant rentrer directement dans le vif du sujet et j’active le mode N via la touche sur le volant. L’animation des compteurs est géniale et modifie les informations affichées. Le tableau de bord présente un gros compte-tours, les températures d’huile et de liquide de refroidissement. Je choisi d’ajouter les pressions des pneumatiques plutôt que le chrono ( je ne suis pas sur circuit après tout… ).

Cela montre à quel point les ingénieurs N ont réfléchi à ce qu’un passionné veut savoir!

Essai Hyundai i20N
Essai Hyundai i20N

Prenez du plaisir au volant de cette i20N

À cet égard, il semble que la Hyundai i20N transpire l’esprit GTI sans jamais le nommer. Il faut dire que la caisse est légère, et cela se ressent à travers son volant et sa direction précise.

Le grognement de l’échappement sera déjà un facteur d’achat. Le souffle à l’accélération, les pétarades au lâcher de gaz, et le coup d’accél au rétrogradage remplissent l’habitacle. Tout est là pour vous donner le sourire! Le petit moteur de 1,6L parcourt toute la plage de régime avec vigueur. Il tire dès les bas régimes et pétille ensuite. Une fois la zone rouge atteinte, il faut monter un rapport. Le changement est très rapide via le levier bien ferme. Ferme comme les suspensions. Tout aussi ferme que la sensation à la pédale de frein.

A l’approche d’un virage, il suffit de freiner fort et tourner. Le train arrière de l’i20N pivote de manière très prévisible et contrôlable. Le châssis est tellement rigide qu’il est possible que vous soyez sur 3 roues à ce moment là! Tout dépend du cœur mis à l’ouvrage… On sent l’action du différentiel mécanique sur le train avant. C’est une sensation excitante, et je me demande alors où sont les limites. L’adhérence des pneus Pirelli P Zero spécifique est surprenante et la voiture semble toujours être capable de passer plus fort.

Fou? Oui! Les autres modes de conduites se sentent bien seuls… J’ai bien utilisé le mode Eco pour faire de l’autoroute. Mais vous aurez compris que ce n’est pas le but de cette i20N. La conso sur autoroute est contenue entre 7 et 8L. A l’usage, je suis resté sous les 10L.

Conclusion

Quelle belle surprise! C’est surement grâce à des autos comme Ioniq 5, qu’aujourd’hui encore, Hyundai peut nous proposer des i20N à la vente, et rien que pour ça: MERCI!

A la recherche d’une petite sportive? Foncez!

Notation

Design
8.5
Vie à bord
8
Performances
9
Plaisir de conduite
9
Chassis
Ambiance sonore
Equipement
Fatigante sur autoroute
8.6

Photos de la Hyundai i20 N

Fiche Technique de la Hyundai i20 N
MOTEUR

Type : 4 cylindres 1.6L turbocompressé
Position : Transversale avant
Cylindrée : 1598 cm3
Puissance maxi : 204 ch
Couple maxi : 304 Nm
TRANSMISSION
Traction
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (6)
POIDS
Données constructeur à vide : 1090 kg
Rapport poids/puissance : 5.34 kg/ch
PERFORMANCES
Vitesse maxi : 230 km/h
0 à 100 km/h : 6″2
CONSOMMATION
Moyenne normalisée : 7,0 L/100 Km
CO2 : 158 g/Km
Puissance fiscale : 11 CV

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir... Ma deuxième passion est le vélo. Vous avez du le voir!
Articles similaires
Essais auto

Essai Hyundai i20 N Line : Craquante !

3 minutes de lecture
Encore une finition pour le style et rien d’autres me direz vous!? Et bien non, certes ce n’est pas la terrible i20N,…
Essais auto

Essai Hyundai Kona N Line 1.0 T-GDi 120ch : sacré look !

4 minutes de lecture
A défaut d’un redoutable Kona N de 280 ch tué dans le berceau par un malus sans pitié, Hyundai propose au catalogue…
Essais auto

Essai Hyundai Ioniq 5

6 minutes de lecture
Frapper un grand coup? C’est surement l’objectif de Ioniq 5 puisque la marque Coréenne n’est pas nouvelle dans le monde de l’électrique….