Essais auto

Essai VW ID3 2023 : l’alternative à la Golf

6 minutes de lecture

L’ID3 n’a pas eu le départ le plus propice dans la vie. Le premier modèle 100% électrique de Volkswagen a été retardé au lancement en raison de problèmes avec son logiciel, ensuite il a été ouvertement critiqué pour sa qualité intérieure et ses problèmes de charge. Sans compter sur ses rivaux moins chers mais mieux équipés. Ce lifting de mi carrière est donc le bienvenu. Allons donc le découvrir en Bretagne!

Pendant des décennies, la marque Volkswagen a brouillé les frontières entre haut de gamme et grand public, offrant la qualité et les prestations du premium, mais à un prix beaucoup plus abordable. Ces dernières années, VW a commencé à perdre pied. La Golf qui était la référence absolue a été surpassée par une concurrence féroce. Et malheureusement, la première voiture 100% électrique de la marque qu’est l’ID3 n’a pas fait mieux. D’ailleurs, elle a été immédiatement critiquée pour sa technologie d’info-divertissement et ses garnitures intérieures de qualité inférieure à celle attendue.

Mais maintenant, trois ans après son introduction, cette propulsion reçoit un nouveau souffle avec un lifting qui vise à corriger ses premières faiblesses et à stimuler davantage les ventes. C’est simple, les suggestions des clients ont été prises en compte: le design extérieur est affiné, plus mature et la qualité des matériaux est désormais améliorée dans l’ensemble de l’habitacle.

Au-delà de l’ensemble des améliorations intrinsèques à la nouvelle ID3, la gamme a été entièrement revue afin de proposer un tarif d’entrée environ 3 100 euros inférieur à celui de la précédente génération, tout en conservant un excellent niveau d’équipements.

Un design plus mature pour ID3

À l’avant, le nouveau modèle a un visage moins souriant. Pour ma part j’aimais beaucoup le design joyeux de l’ID3. Désormais, le bouclier adopte deux entrées d’air verticales. Le capot apparaît désormais plus long car la large bande noire sous le pare-brise a été supprimée, et il a été remodelé. Les phares, alignés sur le reste de la gamme ID, sont conçus pour ressembler à l’œil humain. Lorsque le conducteur s’approche du véhicule avec la clé, l’ID3 semble se réveiller et ouvrir les yeux, avec les blocs projecteurs pivotants.

Sur le côté, il y a une bande chromée le long du toit et les autocollants ont disparu du montant arrière. A l’arrière, il y a de nouveaux feux arrière en deux parties qui s’étendent sur le couvercle du coffre. Si vous choisissez les phares matrix LED en option, vous obtenez également des motifs d’éclairage animés qui accueillent et disent au revoir au conducteur.

Il y a aussi de nouvelles roues et trois nouvelles couleurs, dont une appelée Dark Olivine Green. Le toit noir est de série. Quoi qu’il en soit, ID3 dispose toujours de sa carrosserie monocorps.

Beaucoup mieux à l’intérieur

La partie vraiment intéressante de la nouvelle ID3 est à l’intérieur. Il semble que tous les matériaux soient repensés pour se sentir beaucoup plus dans une Volkswagen. Il y a encore beaucoup de place à l’arrière, cela n’a pas changé. Mais la qualité n’a pas autant évolué que pour les occupants avant de la voiture.

Le nouveau tableau de bord reçoit un revêtement en cuir synthétique, ainsi que des plastiques et des tissus de qualité supérieure. Il y a maintenant un écran d’info-divertissement standard de 12 pouces. Il reçoit le dernier logiciel et avec lui une nouvelle structure de menu numérique, une résolution plus élevée, une réponse plus rapide et un fonctionnement plus transparent.

Petite note critique, pourquoi avoir utilisé du plastique noir brillant pour des zones manipulée aussi souvent que la clef, les poignées de porte ou les boutons sur le volant (qui chauffe étrangement)?

Plus de technologie

Le résultat est un environnement de conduite plus agréable avec une meilleure qualité perçue et, malgré des similitudes apparentes avec l’ID3 précédente, des commandes plus intuitives et plus faciles à commander.

Les sièges avant sont plutôt plats malgré leur aspect baquet. Cependant, la position assise élevée permet une excellente vision. Un plancher plat offre également un logement supérieur à la moyenne de sa catégorie, notamment un dégagement pour les jambes à l’arrière. La capacité du coffre reste à 385 litres.

La fonction Car 2X permet aux différentes VW de communiquer entre elles et d’avertir d’un danger ou d’un itinéraire plus rapide. C’est malin. Par contre le déclenchement aléatoire de la commande vocale est agaçante. L’activation se fait en prononçant  » Bonjour ID ». Est ce mon accent du Nord ou Alsacien de mon camarade de roadtrip, Stéphane de Kambouis.com? Personne ne le sait.

Moteur

La puissance provient du même moteur électrique monté à l’arrière qu’auparavant. Il continue de développer 204 ch et 310 dans les ID 3 Pro et Pro S, qui reçoivent respectivement des batteries lithium-ion de 58,0 kWh et 77,0 kWh. La nouvelle ID3 Pro accélère de 0 à 100 km/h en 7,3 secondes. La vitesse maximale est de 160 km/h.

L’autonomie officielle de la batterie 58 kWh est estimée à 427 km, soit un peu plus que l’ancienne voiture. Selon VW, cela est dû aux améliorations aérodynamiques du nouveau modèle. La batterie 77 kWh est donnée pour 557 km. La plus petite batterie peut charger jusqu’à 120 kW, tandis que la plus grande peut prendre jusqu’à 170 kW. Les deux accepteront une alimentation de 11 kW.

Il y a quelques éléments de technologie qui rendent la voiture plus facile à vivre et à charger. Le plus utile est Plug & Charge, ce qui signifie que vous pouvez simplement arriver à un chargeur et le brancher. Tant que vous avez configuré le compte, la voiture et le chargeur discuteront et vous serez facturé plus retard, sans avoir à trifouiller dans des applications.

Au volant de l’ID3 2023

C’est en partant de Rennes en direction de Saint Malo, avec un détour par Cancale, que j’ai eu l’occasion d’essayer cette nouvelle mouture de l’ID3.

Au pays du beurre salé, l’ID 3 Pro revisité se conduit avec légèreté mais précision, bien qu’il y ait peu de retours réels dans le volant. Un châssis bien amorti lui confère un contrôle impressionnant sur des routes plus difficiles. Il y a aussi une bonne adhérence à l’avant, ce qui permet une maniabilité prévisible et fiable. Cependant, sa capacité à prendre des virages est limitée par son poids.

La réponse à l’accélérateur est efficace, ce qui rend l’ID3 agréable en ville. C’est là où le modèle Volkswagen se sent le plus à l’aise. Les performances sur route sont également satisfaisantes grâce à la nature flexible de l’électricité. La transmission est silencieuse, tout comme les pneus et le bruit du vent à des vitesses plus élevées est modéré.

Une belle efficience

Vous pouvez modifier la quantité de récupération d’énergie et l’effet de freinage en modifiant le mode de conduite et via le sélecteur de vitesse monté à l’extrémité de l’écran d’instruments. Malgré tout, on continue a sentir la transition entre la résistance et le freinage mécanique dans la pédale de frein.

Jusqu’à présent, l’ID3 était en quelque sorte une ébauche de VW dans le merveilleux monde de l’électrique. Mais avec l’introduction de ce nouveau modèle, Volkswagen semble enfin avoir livré l’alternative électrique à la Golf qu’elle avait toujours promise. Les améliorations par rapport à l’ID3 d’origine sont subtiles, mais elles contribuent à renforcer son attrait dans des domaines clés. Reste à savoir si ça sera suffisant à relancer les ventes.

Conclusion

Cela n’a peut-être pas l’air très différent, mais la Volkswagen ID3 cru 2023 a une liste d’améliorations qui prouvent que VW écoute ses clients. Elle est beaucoup plus mature, surtout à l’intérieur. La garniture améliorée la rend beaucoup moins « budgétaire » et elle conserve tout l’espace du modèle précédent.

En version Pro Performance, la nouvelle ID.3 offre 3 niveaux de finition : Life Plus à partir de 42 990 euros, Style à partir de 44 990 euros et Style Exclusive à partir de 46 990 euros. L’ensemble de ces finitions sont positionnées sous le seuil des 47 000 euros, seuil d’éligibilité au bonus de 5 000 euros sur les véhicules électriques pour les particuliers. En version Pro S, la nouvelle ID.3 offre 2 niveaux de finition haut de gamme : Style à partir de 49 990 euros, et Style Exclusive à partir de 52 990 euros. Cela reste une proposition plutôt chère.

Notation

Design
7.5
Vie à bord
7
Performances
7.5
Plaisir de conduite
7
Intérieur revu
Efficience
Sensation pédale de frein
Tarifs
7.3
Fiche Technique de la VW ID3 Pro 2023 58Kwh
MOTEUR

Type : Électrique
Puissance maxi : 150 kW ( 204 ch )
Couple maxi : 310 Nm
TRANSMISSION
Propulsion
Boîte de vitesses : automatique
POIDS
Données constructeur à vide : 1805 kg
PERFORMANCES
Vitesse maxi : 160 km/h
0 à 100 km/h : 7″3 sec
CONSOMMATION
Batterie: 58 kW
Autonomie: 427 km

Photos de la VW ID3 2023

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir... Ma deuxième passion est le vélo. Vous avez du le voir!
Articles similaires
Essais auto

Essai VW ID.7 : le vaisseau amiral

7 minutes de lecture
Voici la VW ID.7, c’est déjà le 6eme membre de la famille ID.! Après des mois de teasing avec des voitures déguisées,…
Essais auto

Essai VW Amarok 2023 : le retour du pickup

6 minutes de lecture
Ce nouveau VW Amarok est l’un des premiers produits du partenariat entre VW et Ford, qui verra les deux sociétés partager le…
Essais auto

Essai Volkswagen ID Buzz : déjà iconique

7 minutes de lecture
Le véhicule électrique le plus cool du moment? En s’inspirant du design du combi de 1950, VW pourrait bien recréer la success…