Découverte des pneus été Kleber Dynaxer UHP et HP4

Après 2 ans de développement, Kleber, marque du groupe Michelin depuis 1981, présente ses nouveaux pneus été : les Kleber Dynaxer UHP et Kleber Dynaxer HP4. Je suis allé découvrir ces pneus, la marque et les hommes qui la font dans le sud de la France. Plus précisément sur la piste d’essai de Fontange.

Pour anecdote, la construction de ce site d’essais a débuté en 1987 pour s’achever en 1990. Ce fut à l’origine une centre de test pour les pneus Kleber, pour ensuite être utilisé par l’ensemble des marques du Groupe Michelin. Le site comprenant différentes pistes s’étend sur 56 hectares. 8 pistes d’essais sur une longueur totale de 7 km permettent de réaliser des tests d’adhérence sur sol sec et mouillé, des tests de bruit, de confort et de freinage.

Découverte de la marque Kleber

La marque Kleber, fondée en 1910, a une longue histoire puisque centenaire. A l’occasion de cette journée de la présentation et des essais des nouveaux pneus Kleber Dynaxer HP4 et Kleber Dynaxer UHP, la marque française appartenant au Groupe Michelin depuis 1981 a d’ailleurs mis l’accent sur son histoire et son positionnement.

L’objectif fondamental de Kleber est de pouvoir gagner des parts de marché en affichant les valeurs de l’entreprise. Les nouveaux pneus Kleber allient performance et durabilité, avec un haut niveau d’adhérence. Dans ce sens, Kleber propose l’offre Trust : 30 jours 100 % satisfait ou remboursé.

Le terrain de prédilection de Kleber est la sécurité avec une excellente tenue de route sur sols mouillés et un excellent rapport qualité prix. Les nouveaux pneus Kleber Dynaxer UHP et Kleber Dynaxer HP4 ne dérogent pas à cette réputation et vont encore plus loin dans l’amélioration de leurs performances par rapport à la génération précédente, le Kleber Dynaxer HP3.

Cette nouvelle gamme présente des performances encore améliorées sur routes mouillées avec des distances de freinage plus courtes grâce au nouveau composant breveté de la bande de roulement et aux lamelles autobloquantes qui réduisent la déformation du pneu. La distance de freinage sur sol mouillé diminue de 13 % par rapport à la génération précédente avec un Label A pour le Kleber Dynaxer UHP et pour le Kleber Dynaxer HP4 en 16 et 17 pouces – Label B en 14 et 15 pouces.

La bande de roulement asymétrique avec les 2 sillons externes continus permet d’accentuer l’asymétrie et d’assurer le maintien dans les courbes et évacuer l’eau. La technologie des lamelles autobloquantes aide à apporter à la sculpture une meilleure rigidité dans la zone de contact et engendre une meilleure résistance au roulement et donc une consommation de carburant réduite.

Essai du pneu Kleber Dynaxer HP4

Le pneu été Kleber Dynaxer est fabriqué dans une large gamme en termes de taille et vise un grand nombre de véhicules. Le Dynaxer HP4 est le remplaçant du Dynaxer HP3, il offre une meilleure longévité et adhérence sur route sèche et mouillée.

Pour s’en rendre compte, Kleber a proposé un atelier freinage d’urgence sur chaussée mouillée, d’abord avec une Volkswagen Golf chaussée en Dynaxer HP3 puis sur une autre équipée de Dynaxer HP4. Deux freinages par pneumatique mettent en évidence le gain de performances!

Avec un élan de 95 km/h puis freinage jusqu’à l’arrêt. Le boitier Racelogic installé à bord de la Golf donnait une différence d’environ 4 m entre les deux générations. Vraiment pas mal!

Essai du pneu Kleber Dynaxer UHP

Le second pneu conçu par Kleber, le Dynaxer UHP, est une déclinaison plus sportive du Dynaxer HP4 pour des montes pneumatiques de 17 à 20 pouces. Son nom de code UHP signifie Ultra High Performance et il se reconnait par un dessin de la bande de roulement plus sportif. Le mélange de gomme est par contre identique au Dynaxer HP4.

Pour l’essayer, deux ateliers de conduite étaient proposés : pilotage sur le piste mouillée et slalom sur piste sèche.

Pour le pilotage sur piste humide, c’est à bord d’une Audi A4 B9 berline que ça se passe. La piste était totalement humide, arrosée en permanence pour avoir entre 1 et 3 mm de hauteur d’eau correspondant à un gros orage. J’attaque directement au volant de l’Audi et le comportement du pneu est surprenant car impossible à prendre en défaut. A aucun moment, la voiture ne montrait des pertes d’adhérence malgré mes efforts au volant.

Le deuxième atelier consistait à prendre le volant d’un Mini Cooper S équipée de pneus Kleber Dynaxer UHP pour tester son comportement sur piste sèche.

Les essais ont démarré avec une départ arrêté puis un freinage d’urgence sur chaussée sèche afin de se rendre compte du grip des pneus. Le Dynaxer UHP renvoie un très bon feeling au volant, et il serait intéressant de le comparer avec une référence comme le Michelin Pilot Sport 4 par exemple. Un slalom permet de mettre la Mini en appui et sentir le grip latéral du pneu. Avec une vitesse conseillée de 60 km/h, je m’aperçois rapidement que ma vitesse est bien supérieure. Le moniteur me laisse faire, et je quitte le slalom à presque 90 km/h !

Des pneus été au meilleur rapport qualité/prix

Surprenant, voilà ce que je retiendrais de cette journée. Le ressenti au volant est excellent, la tenue sur route mouillée des pneus Kleber Dynaxer HP4 et Dynaxer UHP est plus que rassurante.

Leurs prix attractifs additionnés à leurs performances en font des pneus de qualité, destinés avant tout à ceux qui ont un budget limité et qui souhaitent rouler l’esprit tranquille, sans se soucier des pneus justement.

Merci à Kleber pour cette journée d’essais.

Michelin Track Connect, comment ça marche?

Michelin nous a convié sur le circuit d’Andalucia dans le sud de l’Espagne pour tester sa nouvelle solution innovante: Michelin Track Connect .

Track Connect qu’est ce c’est?

Track Connect est la première offre pneu connecté du marché pour enrichir les expériences de conduite sur circuit. Il s’agit d’un pack de 4 capteurs, d’un récepteur et d’une application mobile.

Pour utiliser les capteurs, il vous faut des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 Connect dans lesquels un installateur agréé viendra placer les capteurs. Pour l’instant, la gamme ne proposera que 11 dimensions ( Cela couvre déjà l’ensemble des sportives récentes comme les Porsche 911, Ferrari 458 et 488, Renault Megane RS, Ford Focus RS…) :

LARGEUR HAUTEUR DIAMÈTRE CHARGE VITESSE SPÉCIFICATION
235 35 R19 91 ZR(Y) XL E C 71 dB
235 40 R18 95 ZR(Y) XL E C 71 dB
245 35 R19 93 ZR(Y) XL E C 70 dB
245 35 R20 95 ZR(Y) XL F C 71 dB
265 35 R20 99 ZR(Y) XL E C 73 dB
295 30 R18 98 ZR(Y) XL E C 73 dB
295 30 R20 101 ZR(Y) XL E C 73 dB
305 30 R19 102 ZR(Y) XL E C 73 dB
305 30 R20 103 ZR(Y) XL E C 73 dB
325 40 R19 105 ZR(Y) XL E C 73 dB
325 30 R21 108 ZR(Y) XL E C 73 dB

Une fois les capteurs installés, le récepteur s’occupera d’envoyer les signaux à l’application Track Connect installée sur votre smartphone. L’application fonctionne aussi bien sur iOS que sur Android. Michelin fournit 2 câbles USB de longueurs différentes, un allume cigare pour alimenter le récepteur ( qui ne fonctionne pas sur batterie ) et un support ventouse pour le smartphone de bonne qualité.

L’Application Track Connect

Michelin a voulu une application simple d’utilisation. Après s’être enregistré, le menu se présente comme suit:

  • MES RUNS permet au pilote de consulter son historique et de retrouver toutes les informations relatives à ses séances de roulage passées. Ses sessions sont classées par circuit.
  • LES CIRCUITS lui permet de retrouver des informations sur les différents circuits pré- chargés dans l’App. Il peut aussi demander à être guidé jusqu’au circuit qui l’intéresse depuis ce menu.
  • MON GARAGE lui permet de déclarer et de configurer son ou ses véhicules équipés des pneus Michelin Pilot Sport Cup2 Connect.
  • MON PROFIL répertorie les informations relatives à son compte, à la version de l’App qu’il utilise et lui permet d’échanger directement avec les équipes Michelin.
  • Le bouton START l’invite à démarrer son expérience de roulage connecté.

La première étape est donc de configurer son véhicule. Puis d’appareiller le récepteur à l’application. Tout s’effectue rapidement et c’est parfaitement fluide. Ensuite on choisit un circuit, ils sont classés selon votre choix par proximité ou par ordre alphabétique. Voilà, on est prêt.

Place à la pratique

Je suis donc sur le circuit d’Andalucia en Espagne. Fraîchement terminé, il a été spécialement créé par Tito Rabat, champion du Monde MOTO 2, c’est en somme sa nouvelle piste d’entrainement pour être au top en Moto GP. Le tracé est l’addition de tous les virages qu’il déteste… tout l’inverse du circuit d’Ascari en somme. Un circuit horrible? Pas du tout, avec 14 virages et du dénivelé avec 4 changements de niveaux et 10 à 12 m de largeur de piste, une ligne droite de 700m vallonnée à la façon d’un gros circuit Italien bien connu… et un cadre idyllique puisqu’il est situé au cœur du désert d’Almeria, ce circuit est une pure merveille!

Le choix du jouet est aussi compliqué que le circuit est beau: Porsche 911 GT3, Porsche 911 Carrera S ou Ferrari 488 GTB… Merci Michelin pour ce beau plateau! Après avoir apprivoisé le circuit (c’est un bien grand mot) dans la GT3 à grand coup d’excès d’optimiste (et de volant), c’est à bord de la Carrera S que je découvre Track Connect.

C’est encore une fois très fluide et très intuitif. Michelin Track Connect me donne en temps réel les informations de pression et de température de chacun des quatre pneus du véhicule. J’appuie sur Go! et c’est parti!

Les tours s’enchaînent, l’application me donne mes temps, et un dong retentit à chaque passage sur la ligne: signe que j’améliore mes chronos! Mais l’auto est de plus en plus joueuse du train arrière. Un rapide coup d’œil sur le tél m’indique que les pneus du train arrière sont dans le rouge. Oups. je continue, et là c’est l’avant qui s’y met. Cette fois ci, tout est dans le rouge. Il est temps de rentrer aux stands.

Que s’est il passé? C’est très simple, les pressions constructeurs pour un pneu sont données pour une utilisation sur route et par tout temps. C’est donc un compromis. Sur circuit, le pneu chauffe beaucoup plus, la pression monte, ce qui a tendance à « arrondir » le pneu et réduire la surface de contact. Moins de contact = moins de grip, moins de grip = moins rapide. Cela provoque également une usure prématurée du pneu.

Une fois que j’ai appuyé sur Stop, l’application me recommande de baisser mes pressions précisément pneu par pneu. Pour une analyse plus fine, l’ensemble de ces informations est stocké et accessible a posteriori. C’est reparti pour un second run?

Je m’élance à nouveau et là surprise. La Porsche n’a plus rien à voir, le grip est présent, le train avant à gagner en pouvoir directionnel et les temps tombent! En dégonflant le pneu, on a « aplati » la surface de contact de manière optimale grâce au recommandation de l’application. Mais surtout grâce au travail des ingénieurs Michelin qui connaissent les pressions optimales de leurs pneumatiques pour chaque voiture.

Une solution brevetée

En usage intensif sur circuit, les freins sont fortement sollicités et transmettent une grande quantité de chaleur aux jantes. Ce phénomène peut perturber des mesures de pression par la valve et rendre les ajustements moins précis, pour cette raison, Michelin a choisi un capteur fixé à l’intérieur du pneu pour s’assurer d’avoir un accès fiable et précis à la température du pneu. Cette position du capteur dans le pneu a été brevetée. Ces capteurs transmettent les informations à un récepteur placé à l’intérieur du véhicule ne nécessitant aucune intervention professionnelle et aucun outil.

Pourquoi c’est l’objet indispensable pour les trackdays?

Michelin Track Connect préconise les pressions en fonction de la météo, du véhicule, de la température et surtout du style de conduite. C’est comme avoir un ingénieur Michelin à disposition dans sa voiture. Le rêve?

A la fin de cette journée, il est clair que Michelin Track Connect est la solution indispensable pour les pilotes amateurs qui participent régulièrement sur des trackdays. Simple et facile d’usage, il permettra aux passionnés d’optimiser leur sortie circuit et de prendre encore plus de plaisir.

Une solution développée avec une coopération externe innovante dans l’esprit de la French Tech. En plus du savoir faire de Michelin, Exotics Systems s’est occupé du récepteur et Openium de l’application mobile (Cocorico). Pour le prix, il faudra compter 400€ pour le kit Michelin Track Connect (hors pose et hors pneus). Pour en savoir plus ça se passe ici.

// Merci Michelin France pour l'invitation.

Mes meilleurs moments de l’année 2017

L’année 2017 est encore une très belle année sur Crank.fr, un nom adopté depuis peu et qui succède à SpeedGuerilla, un changement pour encore plus de nouveauté que vous découvrirez très vite en 2018!

Le rêve Américain

L’année 2017 a commencé en beauté avec l’un des plus prestigieux événements auxquels j’ai eu la chance de participer. Michelin avait réuni à Palm Spring à côté de Los Angeles les meilleures supercars du monde afin d’essayer au mieux le nouveau PS4S! A relire ici.

Traversée du Maroc en Audi Q5

Difficile de ne pas s’arrêter tous les 500m lorsqu’on travers les magnifiques paysages du Maroc! Un essai réalisé à bord du nouvel Audi Q5. A relire ici.

Drift sur un circuit de glace

On connait tous (ou presque) le Trophée Andros. Pouvoir réaliser le même genre de figure au volant d’une Clio RS fut un sacré moment de rigolade! A relire ici.

Le chant du V10

Le pays de Galles au volant d’une supercar découvrable au V10 aimant chanter? Le combo parfait pour un moment magique, surtout lorsque celui ci s’arrête sur le circuit d’Anglesey. A relire ici.

Haute technologie

Être aux premières loges pour le reveal de la nouvelle F1 de Renault, un moment privilégié. A relire ici.

Catapulte à 4 roues

Audi améliore sa RS3 avec désormais 400ch sous le capot et un comportement encore meilleur. A relire ici.

Voiture de course

Une RS3 c’est bien? Une RS3 LMS, c’est encore mieux! A relire ici.

140ch à l’assaut du Ricard

Encore au Paul Ricard mais cette fois au volant d’une modeste Fiesta de 140ch? Le plus drôle dans tout ça? La horde de voitures tellement plus puissante autour de nous et la Fiesta livrant bataille pour se frayer une place! A relire ici.

Démonstration allemande

Passé au salon de Francfort pour admirer les nouveautés. A relire ici.

Weekend Rallycross

Être au cœur d’une écurie de course est toujours un grand moment de découverte, c’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit du team EKS de Mathias Ekstrom qui sévit en WRX! A relire ici.

Voiture de course bis

Le circuit d’Ascari est l’un des plus beaux tracés où j’ai eu la chance de piloter. Après quelques avec la nouvelle Peugeot 308 GTi, je prends le volant de la version course: rien à voir! A relire ici.

Sac de sable

Copilote de Manu Guigou. Attention l’article n’est pas encore publié mais ça ne devrait pas tarder!

Ce rêve bleu

L’année 2017 se termine en beauté puisqu’elle fut marqué par l’essai de l’Alpine A110. Une si longue attente pour un résultat plus que convaincant! A relire ici.

Michelin présente le PS4S Limited Edition aux 24h du Mans

Quelle meilleure scène que les 24h du Mans pour présenter un pneu hautes performances ? Michelin a en effet choisi la Messe Mancelle pour nous présenter son nouveau PS4S Limited Edition. Découverte…

Continuer la lecture de Michelin présente le PS4S Limited Edition aux 24h du Mans

Michelin réunit les meilleures supercars du monde à Palm Springs

En janvier dernier, Michelin nous a convié en Californie pour la présentation de son dernier pneu sportif, le PS4S. Qui dit pneu sportif, dit automobile sportive. Ça tombe bien, il y avait de quoi se mettre sous la dent sur le circuit de Thermal Club!

Audi R8, Ferrari California T, Honda NSX ancienne et nouvelle génération, Mercedes C63 AMG, Aston Martin Vulcan mais aussi One 77. Entre rareté et légende automobile, le bibendum frappe fort en réunissant tout ce petit monde au même endroit!

Votre Porsche préférée? 918 Spyder ou Carrera GT, n’hésitez plus: les deux sont là! Vous l’aurez compris, Palm Springs et le circuit de Thermal Club se sont transformés le temps d’un weekend en royaume de la supercar!

Exceptionnel, excellent, parfait… les superlatifs manquent pour décrire cet événement à l’image de la marque Française, véritable référence mondiale du pneu.

Le guide MICHELIN France 2017 sera disponible dès le 15 février

Le guide MICHELIN sélectionne les meilleurs restaurants et hôtels à travers les 28 pays dans lequel il est présent. Véritable vitrine de la gastronomie mondiale, il met en lumière le dynamisme culinaire d’un pays, les nouvelles tendances et les talents de demain. Créateur de valeur pour les restaurants grâce aux distinctions qu’il attribue chaque année, le guide MICHELIN contribue au rayonnement de la gastronomie locale et à l’attractivité touristique des territoires. C’est aussi une bonne raison pour organiser un roadtrip…

Michelin dévoile aujourd’hui la nouvelle sélection du guide MICHELIN France 2017, qui récompense 616 restaurants d’une ou plusieurs étoiles, dont 70 nouveaux. Cette année, le restaurant le 1947, situé à l’hôtel Cheval Blanc, à Courchevel, obtient trois étoiles MICHELIN. Le chef Yannick ALLENO, déjà distingué de trois étoiles pour son restaurant le Pavillon Ledoyen à Paris, propose dans cette maison d’exception une expérience gastronomique hors norme.

La sélection 2017 s’enrichit également de 12 nouveaux restaurants deux étoiles, Le Pressoir d’Argent-Gordon Ramsay et La Grande Maison de Bernard Magrez, à Bordeaux, Le Pré-Xavier Beaudiment situé à Clermont-Ferrand, Le Montgomerie et Le Kintessence à Courchevel, La Maison des Bois-Marc Veyrat à Manigod, La Grenouillère à Madeleine-sur-Montreuil, Kei, La Table de l’Espadon et le Clarence à Paris, L’Hostellerie de Plaisance à Saint Emilion, et enfin le Gindreau à Saint-Medard.

57 restaurants obtiennent leur première étoile dans l’édition 2017 du guide MICHELIN, répartis sur l’ensemble du territoire, preuve de la vitalité de nos régions et du fort maillage territorial de la gastronomie française aujourd’hui. C’est le cas par exemple dans le Nord et le Pas-de-Calais où le restaurant La Liegeoise à Wimereux et le Haut Bonheur de la Table à Cassel obtiennent pour la première fois une étoile, mais aussi en Ardèche avec le W à Annonay, ou encore dans les Landes avec Le Hiltau. Cette année, les inspecteurs ont également constaté que les chefs continuent de privilégier une cuisine décomplexée, soucieux de l’empreinte écologique et économique de leur travail. Conscients des limites de la nature et respectueux de ce que les producteurs peuvent proposer, ils sont de plus en plus nombreux à élaborer des cartes courtes, à l’image de Pertica, situé à Vendôme, qui propose un menu unique.

[quote cite=’Michael ELLIS, Directeur international des guides MICHELIN’]C’est une véritable leçon de haute cuisine que le chef Yannick ALLENO et son équipe propose au 1947 : une expérience mémorable qui, sans nul doute, vaut le voyage et séduira le palais des plus fins gastronomes du monde entier. Son travail autour des sauces, résultat de longues recherches autour de l’extraction et la fermentation, allié à une parfaite maitrise des techniques et du mariage des saveurs sont la promesse d’une cuisine d’émotions ! Une cuisine qui met en valeur la richesse du terroir savoyard, puisque le chef utilise des produits locaux comme l’omble chevaliers, les crozets, la féra ou encore les herbes de montagne.[/quote]

Attentifs à la maîtrise des prix et aux attentes des clients, les chefs ont conscience qu’une cuisine de qualité doit aussi être synonyme de prix modéré, et portent une attention particulière aux prix qu’ils proposent. C’est le cas par exemple de L’Auberge Tiegezh, située à Guer, où le jeune chef Baptiste Denieul, âgé seulement de 25 ans, propose un menu à 25 euros, de L’Alchémille, à Kaysersberg, où le chef Jérôme Jaeggle propose, dans un ancien PMU, un menu du marché à 24 euros, ou encore le Restaurant H, situé à Paris, où le chef Hubert Duchenne propose un menu à 30 euros.

Le guide MICHELIN France 2017 sera disponible dans tous les points de vente dès le 15 février, au prix de 24,90 euros. La sélection sera accessible et les restaurants réservables sur les supports web et mobile de MICHELIN Restaurants et ViaMichelin. Cette nouvelle édition réunit 3222 hôtels et maisons d’hôtes, et 4362 restaurants.

Via Michelin.

Essai du Michelin Pilot Sport 4s

De la passion authentique naît l’exceptionnel. Et l’exceptionnel je l’ai vécu puisque Michelin m’a convié à Los Angeles pour la présentation de son nouveau pneu, le Pilot Sport 4s ( ou PS4s ).

Dans la gamme Pilot Sport, on trouve déjà le 4 , le Cup 2, et le Super Sport. Le 4S est un pneu à ultra hautes performances, il vient remplacer le Super Sport et s’adresse aux jantes 19 et 20″, laissant les plus petites dimensions au 4 tout court . Le Cup 2 est taillé pour le circuit, mais homologué pour la route.

D’ailleurs, Michelin indique s’être inspiré de la technologie issue de la compétition pour concevoir son PS4S. Le design de sa bande de roulement a été étudié à partir des résultats observés sur les pneus de Formula E.

Comme tous les pneus haut de gamme de Michelin, le PS4S adopte des flancs Michelin Premium Touch Technology, autrement dit à l’aspect velours. Pour l’esthétique, on reconnait un Pilot Sport aux entailles en forme d’éclairs.

Autre petit plus, il est doté d’un bourrelet protecteur de jante qui permettra dans de nombreux cas d’éviter tout contact entre la jante et le trottoir.

Michelin peut être fier de son pneu, et il y a de quoi. Il utilise (entre autres) la bi-compound technology. Explication: La partie extérieure de la bande de roulement utilise un nouveau matériau hybride qui favorise le grip sur sol sec, alors que la partie intérieure accueille un mélange inédit de silice et d’élastomères dits fonctionnels, qui permettent au pneu d’offrir une adhérence de chaque instant sur sol mouillé.

Direction donc le circuit de Thermal Club en Californie pour le rencontrer en chair et en gomme.

Des tests pour prouver sa suprématie

Le Michelin Pilot Sport 4s est le résultat d’un savoir-faire unique, développé par des ingénieurs passionnés par leur métier.

Adapté pour évoluer au meilleur niveau sur route mais également sur circuit, il se positionne d’ores et déjà comme le numéro 1 de sa catégorie avant même sa commercialisation.

Lors de tests réalisés par l’organisme indépendant TÜV SÜD, en Allemagne, il a surpassé ses cinq concurrents sur différents ateliers majeurs, et devient ainsi le premier pneu à ultra hautes performances à dominer plusieurs critères fondamentaux de manière simultanée.

Dommage par contre qu’à travers ces graphiques, on ne puisse pas apprécier l’évolution par rapport à son prédécesseur le Super Sport.

Freinage sur sol sec

Freinage sur sol mouillé

Temps au tour

Sur un circuit long de 2,6 km, le PS4S s’est montré entre 0,4s et 1,39s plus rapide au tour. C’est près d’une seconde en moyenne, sur un tracé relativement court. C’est énorme!

Longévité

Des tests d’usure organisés par Dekra Test Center, ont démontré que le nouveau pneu ultra hautes performances de Michelin offrait la meilleure longévité de la catégorie, et qu’il était le seul à franchir la barre des 50 000 km. Oui 50 000 km, pour un pneu sport c’est presque un miracle.

Essai du Michelin Pilot Sport 4s sur une BMW M3

Il est temps de prendre le volant pour apprécier ce nouveau pneu. C’est sur le circuit du Thermal Club qu’une belle BMW M3 rouge m’attend, elle est chaussée en PS4S 235/35 ZR19.

La piste est composée d’une grande parabole, de pifs pafs, d’une épingle, de virages à 90°… de quoi mettre en contrainte le pneu comme il faut.

Les 431 ch et 550 Nm de couple du 6 cylindres en ligne ne font pas peur aux gommes Françaises. A son volant, l’adhérence est bluffante et on prend rapidement ses marques en repoussant les limites. Lorsqu’on les dépasse, les pertes d’adhérences savent être prévenantes et l’on reste toujours confiant au volant, gage de sécurité.

Les quelques tours ne m’ont pas permis de ressentir l’évolution du pneu dans le temps, en tout cas son usure semble parfaitement contenu. Aucun ingénieur ne s’est jeté sur les pneus pour vérifier leur état…

 

Slalom humide en BMW 340i

Ok le PS4S est particulièrement efficace sur piste sèche, mais quand il pleut comment se comporte t’il?

Pour cela, Michelin avait prévu un slalom sur piste humide avec comparaison sur une gomme concurrente. J’ai choisi le Continental SportContact 6 pour étalonner mes sensations. A la fin du parcours, un freinage à 100 km/h permet de vérifier en réel la distance d’arrêt en fonction du pneumatique.

C’est parti pour le slalom: Le Michelin continue à proposer un grip phénoménal, comme sur le sec. Pratique pour mettre de l’angle dans un slalom. En la provoquant, la BM se met à drifter de manière très contrôlée. La distance de freinage est … courte. La technologie bi-gomme agit ici à merveille pour proposer de belles prestations.

Ensuite, pas la peine de préciser qu’il ne s’agit plus de gomme Michelin au volant pour sentir la différence de grip. Le Continental n’est pourtant pas à la peine mais se retrouve plus rapidement à la limite , le drift est plus facile à provoquer et l’on peut même maintenir la glisse pour enrouler la courbe. Pour jouer le chrono, il faudra être beaucoup plus doux et progressif au volant. La distance de freinage est (logiquement) plus longue.

Conclusion

Le savoir faire Français est ici parfaitement représenté avec le nouveau Pilot Sport 4s. Offrir un tel grip mêler à une longévité folle prouve à quel point les sorciers de Clermont-Ferrand peuvent être fiers de leur travail. Michelin hisse la qualité du pneu sport haut de gamme à un niveau jamais vu auparavant!

Dimensions disponibles. Le nouveau Michelin Pilot Sport 4S sera disponible dès janvier 2017 en Europe, et dès le mois de mars aux Etats-Unis.

45 SERIES

  • 19″ 225/45 ZR 19 (96Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 20″ 235/45 ZR 20 (100Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 255/45 ZR 20 (105Y) ZR PILOT SPORT 4 S

40 SERIES

  • 18″ 245/40 ZR 18 (97Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 19″ 225/40 ZR 19 (93Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 235/40 ZR 19 (96Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 245/40 ZR 19 (98Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 20″ 245/40 ZR 20 (99Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 255/40 ZR 20 (101Y) ZR PILOT SPORT 4 S

35 SERIES

  • 19″ 225/35 ZR 19 (88Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 235/35 ZR 19 (91Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 245/35 ZR 19 (93Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 255/35 ZR 19 (96Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 265/35 ZR 19 (98Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 275/35 ZR 19 (100Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 285/35 ZR 19 (103Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 20″ 235/35 ZR 20 (92Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 245/35 ZR 20 (95Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 255/35 ZR 20 (97Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 265/35 ZR 20 (99Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 275/35 ZR 20 (102Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 285/35 ZR 20 (104Y) ZR PILOT SPORT 4 S

30 SERIES

  • 19″ 245/30 ZR 19 (89Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 255/30 ZR 19 (91Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 265/30 ZR 19 (93Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 275/30 ZR 19 (96Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 295/30 ZR 19 (100Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 305/30 ZR 19 (102Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 325/30 ZR 19 (105Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 20″ 245/30 ZR 20 (90Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 265/30 ZR 20 (94Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 275/30 ZR 20 (97Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 285/30 ZR 20 (99Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 295/30 ZR 20 (101Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 305/30 ZR 20 (103Y) ZR PILOT SPORT 4 S
  • 345/30 ZR 20 (106Y) ZR PILOT SPORT 4 S

Photos : Dominique Fontenat, Vice et CRANK.fr

Michelin présente le Pilot Sport 4

Le nouveau pneu MICHELIN Pilot Sport 4 (PS4) , développé en partenariat avec des constructeurs automobiles comme Audi ou Ford, vient s’inscrire dans la gamme des pneus Michelin performants, sûrs, polyvalents et répond à une attente forte du marché.

Ce nouveau pneu, dont les innovations technologiques proviennent de l’expérience Michelin en compétition notamment de Formula E, pour ce qui concerne la bande de roulement ultra réactive, s’adapte en permanence à la route, grâce à la maîtrise des interactions dynamiques entre l’architecture, la sculpture et le matériau permettant une gestion optimale de l’aire de contact.

Il inaugure la nouvelle technologie Dynamic Response qui consiste en une ceinture faite d’un renfort hybride d’aramide et de nylon qui assure un contrôle optimal de la trajectoire. Grâce à une fibre de très haute ténacité, extrêmement résistante (cinq fois plus que l’acier) à la traction et particulièrement légère, la force centrifuge à haute vitesse est ainsi parfaitement maîtrisée et l’aire de contact du pneu reste constante même à haute vitesse.

[quote cite=’Thierry CHICHE, Directeur de la Ligne de Produit Tourisme et Camionnette Michelin.’]Comme beaucoup d’automobilistes, vous aimez le plaisir de conduite. Et ce plaisir ne doit sacrifier aucune autre performance, que ce soit la sécurité ou la longévité ! Ainsi, le nouveau Michelin Pilot Sport 4 qui sera commercialisé dès janvier 2016 en Europe, va changer la référence en matière de pneus de haute performance pour les berlines sportives et haut de gamme.[/quote]

Ces performances de haut niveau sont obtenues grâce à un nouveau mélange de gomme très homogène incluant des élastomères fonctionnels 1 et de la silice. En complément, des rainures longitudinales larges et profondes permettent un drainage efficace sur routes mouillées. Ce nouveau mélange intervient aussi sur la longévité du pneu et son efficacité énergétique.

Via Michelin.

Liste des dimensions

  • 205/45 ZR 17 (88Y)
  • 225/40 ZR 18 (92Y)
  • 215/45 ZR 17 (91Y)
  • 225/40 ZR 18 (92W)
  • 225/45 ZR 17 (94W)
  • 235/40 ZR 18 (95Y)
  • 225/45 ZR 17 (94Y)
  • 245/40 ZR 18 (97Y)
  • 235/45 ZR 17 (97Y)
  • 255/40 ZR 18 (99Y)
  • 245/45 ZR 17 (99Y)
  • 255/35 ZR 18 (94Y)
  • 225/45 ZR 18 (95Y)
  • 265/35 ZR 18 (97Y)
  • 245/45 ZR 18 (100Y)
  • 275/35 ZR 18 (99Y)
  • 245/40 ZR 17 (95Y)
  • 255/35 ZR 19 (96Y)
  • 215/40 ZR 18 (89Y)

Photos du Michelin Pilot Sport 4

Liste des véhicules pouvant être équipés du Michelin Pilot Sport 4 par taille

205/45 ZR 17 (88Y)

ALFA ROMEO 4C CITROEN C3 citroen ds3 fiat Punto Abarth mazda mx5 mini Cooper mini Cooper S peugeot 207 RC peugeot 208 peugeot 208 Gti renault Clio IV renault Clio IV RS

255/35 ZR 19 (96Y)

AUDI A4 / A5 AUDI S4 / S5 AUDI TT / TTs

215/45 ZR 17 (91Y)

fiat Punto Abarth OPEL Corsa OPEL Corsa OPC RENAULT Clio III RS SUBARU BRZ TOYOTA GT 86 VOLKSWAGEN polo

265/35 ZR 18 (97Y)

MERCEDES Classe E MERCEDES E 55 AMG MERCEDES E 63 AMG

275/35 ZR 18 (99Y)

bmw Serie 5

225/45 ZR 17 (94w)

ALFA ROMEO Giulietta AUDI A3 BMW Serie 1 BMW Serie 3 BMW Z4 CITROEN C4 HONDA Civic HYUNDAI i30 KIA Pro Cee’d Lexus is MERCEDES Classe A MERCEDES Classe C MERCEDES Classe CLA MERCEDES Classe CLC PEUGEOT 308 RENAULT Megane III SEAT Exeo SEAT Leon SKODA Octavia SKODA Superb VOLKSWAGEN Golf vi VOLKSWAGEN Golf vi gti VOLKSWAGEN Golf vii VOLKSWAGEN Golf vii gti VOLKSWAGEN Scirocco

225/45 ZR 17 (94Y)

AUDI A3 HONDA Civic MERCEDES Classe B MERCEDES Classe C SKODA Octavia RS VOLVO V40

235/45 ZR 17 (97Y)

FORD Mondeo MERCEDES Classe E SUBARU Impreza VOLKSWAGEN CC VOLKSWAGEN Eos VOLVO S60 / V60

245/40 ZR 17 (95Y)

BMW Serie 1 BMW Serie 3 MERCEDES Classe CLC MERCEDES SLK

245/45 ZR 17 (99Y)

AUDI A4 / A5 AUDI A6 AUDI TT / TTS BMW Serie S MERCEDES Classe CLS MERCEDES Classe E VOLVO S80 VOLVO V70

215/40 ZR 18 (89Y)

ALFA ROMEO Mito CITROEN DS3 CITROEN DS3 Racing fiat Punto Abarth HYUNDAI Veloster CITROEN C4 RENAULT Clio III RS VOLKSWAGEN Polo

255/40 ZR 18 (99Y)

BMW Serie 3 BMW Serie 4 BMW Z4 LEXUS IS MERCEDES Classe CLS MERCEDES Classe LS

255/35 ZR 18 (94Y)

BMW Serie 3 LEXUS IS MERCEDES C 63 AMG MERCEDES Classe C MERCEDES Classe E MERCEDES CLK 63 AMG MERCEDES SLK 55 AMG

225/40 ZR 18 (92W)

ALFA ROMEO Giulietta BMW Serie 3 BMW Z4 CITROEN C4 HONDA Civic MERCEDES Classe A MERCEDES Classe CLA PEUGEOT 308 RENAULT Megane III SEAT Exeo SEAT Leon VOLKSWAGEN Golf vi VOLKSWAGEN Golf vii VOLVO V40

245/45 ZR 18 (100Y)

AUDI A4 Allroad AUDI A6 BMW Serie 5 BMW Serie 6 CITROEN C5 HONDA Legend HYUNDAI Genesis INFINITI G35 JAGUAR XF NISSAN 350Z OPEL astra GTC OPEL insignia PEUGEOT 508 RXH

225/40 ZR 18 (92Y)

AUDI A3 AUDI S3 BMW Serie 1 BMW Serie 3 CITROEN C4 HONDA Civic KIA Pro Cee’d LEXUS IS MERCEDES Classe B MERCEDES Classe C MERCEDES Classe CLA MERCEDES Classe CLC MERCEDES CLK 63 AMG RENAULT Megane II RS RENAULT Megane III RENAULT Megane III RS SEAT Leon Cupra SKODA Octavia SKODA Octavia RS SKODA Superb TOYOTA GT 86 VOLKSWAGEN Golf vi GTI VOLKSWAGEN Golf viI GTI VOLKSWAGEN Jetta VOLKSWAGEN Touran

245/40 ZR 18 (97Y)

AUDI A4 / A5 AUDI A6 AUDI S4 / S5 AUDI TT / TTS BMW Serie 5 HYUNDAI Genesis JAGUAR XE LEXUS GS MERCEDES Classe C MERCEDES Classe E MERCEDES E 55 AMG MERCEDES E 63 AMG MITSUBISHI Lancer Evo X SUBARU Impreza VOLVO S80 VOLVO V70

225/45 ZR 18 (95Y)

BMW Serie 3 BMW Serie 4 BMW Z4 CITROEN DS4 HYUNDAI Genesis HYUNDAI Sonata JAGUAR XE KIA optima MAZDA 6 MAZDA RX-8 MERCEDES Classe C MINI Countryman MINI Jonh Cooper Works NISSAN 350Z NISSAN Juke NISSAN Juke Nismo PEUGEOT 3008 RENAULT Laguna SUBARU Legacy TOYOTA Avensis VOLKSWAGEN Passat Volvo V40 Cross Country

235/40 ZR 18 (95Y)

ALFA ROMEO 4C FORD Focus FORD Mondeo MERCEDES C 63 AMG MERCEDES Classe A MERCEDES Classe A45 AMG MERCEDES Classe E MERCEDES GLA 45 AMG LMERCEDES SLK 55 AMG RENAULT Clio IV RS RENAULT Megane II RS RENAULT Megane III RS VOLKSWAGEN CC VOLKSWAGEN Passat VOLKSWAGEN Scirocco VOLVO S60 / V60 VOLVO V70

Nissan Deltawing

Basée sur un châssis d’Aston Martin AMR-One, la Delta Wing est l’aboutissement d’un projet de plusieurs industriels américains dont Ben Bowlby, Dan Gurney et Don Panoz, entrepreneur américain à qui on doit la création du championnat ALMS, et plusieurs projets qui ont courru au Mans, comme la Panoz Esperante, et la Panoz Esperante hybride. Le support technique est effectué par le Highcroft Racing, multiple champion ALMS.

Sélectionnée pour occuper le 56e stand lors des 24h du Mans 2012 attribué à la recherche et l’innovation, elle pourrait symboliser l’avenir du sport automobile. En effet, contrairement aux LMP1 actuelle, la Delta Wing mise sur un 1,6l turbo consommant peu, un poids plume de 475 kg (soit la moitié de ce qu’autorise le règlement actuellement), et un coefficient de traînée aérodynamique de seulement 0,24, quand ses concurrentes sont à environ 0,50. Pour cela, cette voiture n’est équipée d’aucun aileron, mais d’un extracteur d’air sous l’arrière de la voiture, et d’une dérive verticale afin d’éviter que la voiture ne parte en vrille en cas d’accident.

Michelin s’est déjà porté partenaire pneu de ce projet innovant. Aujourd’hui, Nissan a officiellement rejoint le projet en apportant un moteur 1,6 litre turbo à injection directe développant 300 ch. Il permet à la Deltawing de dépasser les 300km/h. Véritable Batmobile des circuits, elle sera pilotée par Marino Franchitti et Michael Krumm. On ne connait pas encore le nom du 3eme pilote. Pour son développement, ils seront rejoints par le Français Erik Comas.

En bonus, une petite Go pro sur le capot (et oui ça tourne):

Quitter la version mobile