Non classé

Event > Ford révèle Lommel

3 minutes de lecture

Cette semaine, SpeedGuerilla a eu la chance de pouvoir pénétrer dans le Lommel Proving Ground… Mais qu’est ce que c’est?

Le centre d’essai Ford pour l’Europe: 80km de piste, extrêmement bien gardé et tenu secret, conçu dans le but de faire souffrir les futurs véhicules de Ford avant une mise en production. Les pires routes d’Europe y sont reconstituées mais aussi un anneau de vitesse… 70 ingénieurs et 300 personnes au total travaillent sur le site, le nombre de km parcourus par an est en moyenne de 8 à 10 millions. Le décor est planté et pour vous imaginer encore mieux à quoi ressemble les routes du LPG ( Lommel Proving Ground ), voici une courte vidéo en anglais (désolé):

L’évènement était basé sur 4 axes: Qualité, Environnement, Sécurité et Intelligence. Et autant dire qu’avec un tel complexe pour rouler, les Ford sont soumises à rude épreuve avant de rejoindre les concessions, de quoi s’assurer une très bonne qualité du produit fini.

Commençons par le design, Ernesto Rupar était présent pour nous parler de sa dernière création, la Evos, et du futur style de la marque. L’Evos préfigure bien ce que devront être les futures productions Ford. En particulier ce qui concerne l’avant, mais avec des optiques beaucoup plus ouverts. L’arrière est tronqué comme sur une Mustang, la voiture préférée d’Ernesto Rupar.

Il faut dire que j’avais eu un peu de mal avec cette voiture la première fois en photo, ensuite à Francfort je me suis dit qu’elle n’était pas si mal. Cette fois ci, j’en veux une. Hélas, ils ne la feront jamais…

Côté green: l’essai de véhicules électriques et hybrides. Et bien je dois dire que je suis agréablement surpris par le tout électrique. Le bruit, le couple conséquent, c’est fun à conduire et ça respire le futur, des moteurs plus puissants sont les bienvenus. La technologie existe, il ne reste plus qu’à la vendre. Et peu importe l’autonomie, nous avons bien acheté en masse des iphones qui ne tiennent qu’un jour en batterie contrairement à nos vieux téléphones portables. L’hybride m’a très peu convaincu, à mon sens, ces voitures ne servent qu’a abaisser quelques peu un taux de CO2 et énormément le taux de sensations.

Est-ce l’énergie du futur? Je pense qu’il faut creuser un peu plus et arriver à proposer des carburants alternatifs, chose que l’on a trop peu cherché à faire…

Ford tient à nous montrer ce qu’il a dans ses cartons. Des tas d’idées, certaines vont très bientôt être commercialisées comme SYNC, un système multimédia embarqué tactile que l’on peut aussi contrôler par la voix, autant pour trouver sa destination que pour choisir la musique.

Un airbag dans la ceinture de sécurité.

Des clés paramétrables pour limiter par exemple la vitesse du véhicule en fonction de l’utilisateur.

L’Active City Stop qui stoppe le véhicule avant la collision lorsque vous n’êtes plus concentré.

Le Park Assist qui gare la voiture tout seul ou encore l’alerte de franchissement de ligne qui veille sur vous et combat la somnolence au volant…

Tant d’innovations qui permettent de rendre la voiture plus accessible, plus sûre surtout. Mais aussi bourrée d’électronique! C’est un choix à faire.

Le voyage est ponctué d’une séance de sport animée par les pilotes d’essais maisons. Les voitures ils les connaissent par coeur, et pour cause, ce sont eux qui les ont mises au point. Le circuit? Ils pourraient le faire les yeux fermés. Pour nous secouer l’estomac, ils se sont équipés de leurs meilleurs joujoux: une Focus RS500 et une Mustang BOSS 302 Edition Laguna Seca…. Pas mal non?

A bord de la Mustang, le pilote s’en donne à coeur joie! Glissades, gros freinages, sauts… tout y passe!

Cerise sur le gateau?  Le SportVan, un utilitaire de 200ch. La camionnette est propulsion et retrouve avec un moteur TDCi 3,2 litres 5 cylindres 200 ch. Ce moteur délivre un couple exceptionnel de 470 Nm dès 1.600 tr/min et je peux vous certifier que c’est ultra fun!

Lors des parcours sur circuits, il ne fut pas rare de croiser quelques prototypes ou voitures d’essai comme cette Focus passant à haut régime, son turbo lui soufflant dans les branches. Je m’exclame alors: “La Focus ST!” L’ingénieur Ford à mes côtés se mettant à rire de ma perspicacité mais ne souhaitant pas confirmer mes propos. Encore mieux, cette Fiesta sur jantes 17 ou 18″, rabaissée, double sortie d’échappement et très très rapide… Aurais-je vu une probable Fiesta RS… ?

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
Reportage

La dernière en WEC de Ford

3 minutes de lecture
Ford nous a invité sur le circuit des 24H du Mans pour sa dernière en WEC lors de la journée test. L’occasion…
7.8
Essais

Essai Ford Focus ST-Line 1.0L Ecoboost 125ch

3 minutes de lecture
Lancée en 1998, la Ford Focus s’est écoulée à 7 millions d’exemplaires en Europe. Pour 2018, Ford lance la quatrième génération de…
Essais

Essai Ford Fiesta ST 2018

4 minutes de lecture
Quasiment un an après avoir essayé la Fiesta ST-Line, me voici au volant de la Fiesta ST 2018 pour vérifier si elle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 13 =