Reportage

Rouler en E85 ? Ford a la solution !

6 minutes de lecture

Ford revient sur le marché du super éthanol avec le lancement de six modèles compatibles avec le carburant E85 qui séduit de plus en plus d’automobilistes, car plus propre et plus économique. Pour présenter ses nouveaux véhicules, le constructeur a choisi le dépôt emblématique de Gennevilliers de TotalEnergies, 1er distributeur d’E85 en France avec plus de 800 stations-service au sein de son réseau.

Le SuperEthanol ou bioéthanol ou E85: c’est quoi ?

Le bioéthanol est le seul carburant liquide pour moteurs essence qui soit renouvelable et immédiatement disponible puisqu’il est produit à partir de matière première végétale. D’où l’appellation bioéthanol faisant référence à l’origine vivante végétale et non fossile de ce carburant.

En France, le bioéthanol est issu de la fermentation des sucres et de l’amidon contenus dans les betteraves sucrières, les céréales et leurs résidus de transformation. Oui en France, nous produisons du carburant! Sa production concerne moins de 1 % de la Surface Agricole Utile (SAU) nationale, et seulement 0,6% en retirant la contribution des coproduits pour l’alimentation animale, En équivalent temps plein, elle représente 9 000 emplois agricoles et industriels directs, indirects ou induits dans les territoires concernés. Cocorico!

La France est le 1er producteur européen d’alcool agricole, avec 25 % de la production européenne en 2020. Le bioéthanol français est donc fabriqué à partir de matières premières made in France, dans des distilleries implantées dans les territoires ruraux.

Bon pour l’emploi, bon pour le climat

Prenons exemple d’une production que l’on connait bien dans le Nord: La betterave! A partir d’une même betterave, on produit du sucre, de l’éthanol et de la nourriture pour les animaux.

Les betteraves et les céréales absorbent le CO2 de l’atmosphère en quantité importante, lors de leur croissance grâce à la photosynthèse. Elles sont ensuite transformées pour produire du bioéthanol, incorporé dans les essences. Le CO2 rejeté dans l’atmosphère lorsque le moteur fonctionne correspond au CO2 absorbé lors de la croissance de la biomasse.

Surtout, plus on utilise de biocarburant, plus on réduit la part d’énergie fossile pour se rapprocher de la neutralité carbone!

Les différences entre E85 et E10

Le Superéthanol-E85 est un carburant composé de 65% à 85% de bioéthanol en incorporation directe, et d’essence SP 95. Les véhicules flex-E85 d’origine ou les véhicules essence équipés d’un boîtier E85 homologué, fonctionnent au Superéthanol-E85 ainsi qu’à tous les carburants essence.

Le SP95-E10 (aussi appelé E10) est un nouveau carburant sans plomb pouvant contenir jusqu’à 10% de bioéthanol en incorporation directe. Le SP95-E10 a l’avantage de produire moins de CO2 que l’essence ordinaire (car ce carburant contient 10% d’énergie renouvelable) et d’être un peu moins cher à la pompe. 99% du parc essence est compatible avec le SP95-E10.

Le SP95 et SP98 actuellement sur le marché contiennent déjà tous les deux du bioéthanol dans une concentration pouvant aller jusqu’à 5%. Tous les véhicules essences peuvent utiliser ces carburants.

Visite du dépôt de TotalEnergies à Gennevilliers

La neutralité carbone, c’est la grande ambition de TotalEnergies! Les objectifs sont annoncés avec une baisse de 40% d’ici 2030 jusqu’au 0 en 2050 sur les émissions. D’ailleurs cela se traduit par la transformation de Total en TotalEnergies, une compagnie multi-énergies.

C’est sur le site de TotalEnergies à Gennevilliers que commence ma découverte du développement de cette entreprise Française ( rappelons le ) face au défi climatique.

Si la production de biocarburant se limite à 0.3 M de tonnes par an en 2020. TotalEnergies investit énormément pour atteindre les 2 M de tonnes en 2025 puis 5 M de tonnes en 2030! Sans oublier les autres énergies comme l’électricité. Ainsi la marque est 1er distributeur en France avec 800 stations proposant de l’E85. Et puisque la demande est forte: 70 stations sont équipées de bornes de recharge électrique. Avec un objectif de 300 stations d’ici 2023!

Sur le dépôt de Gennevilliers, la logistique est impressionnante, et le balai des camions citernes faisant le plein pour remplir les stations services est incessant!

Rouler en E85 : les avantages !

Bref, revenons à ce qui nous intéresse: l’E85! Voici 3 bonnes raisons de rouler à l’E85:

  • Économique : avec un prix au litre en moyenne à 0,70€ environ 50% moins cher que le SP95-E10 (1,40 €/l)
  • Aucun problème d’autonomie : flexible, on peut faire le plein partout en, E5, E10 et E85
  • Pas de malus : Calcul du Malus favorable avec l’abattement de 40% des rejets en CO2

Comme on l’a vu plus haut, il est aussi moins polluant que l’essence. Ce qui est bon pour la nature qui commence à saturer des activités de l’Homme. Il fait aussi travailler la France, du secteur agricole, de la transformation chimique, de la distribution, et de l’automobile! Il pèse positivement dans notre balance commerciale en réduisant l’importation de pétrole.

Par ailleurs, son prix est beaucoup moins soumis aux fluctuations de celui du pétrole. D’ailleurs au jour où j’écris cet article, le 11 octobre 2021, le prix du gazole vient de battre un nouveau record, battant le précédent de 2018 qui avait déclenché la crise des gilets jaunes. Le litre de gazole est donc vendu plus de 1,53 euro en moyenne dans les stations aujourd’hui.

Et les inconvénients…

Il en faut bien! Pour fonctionner un moteur a besoin d’énergie et pour le même effort, il a besoin de la même quantité d’énergie. Le problème c’est qu’il y a moins d’énergie dans 1L d’E85 que dans 1L d’E10. Il faut donc un peu plus d’E85 (20 à 25%) pour parcourir la même distance. Heureusement, le cout de l’E85 est tellement faible par rapport à l’E10 que le consommateur est toujours gagnant!

Il y a aussi les modifications techniques liées au passage d’un moteur essence à celui acceptant le superéthanol. L’adaptation du véhicule parfois coûteuse : le coût de l’installation pour pouvoir rouler à l’éthanol peut être cher. Ce n’est pas le cas chez Ford qui ne fait pas payer au client le surcout ou très peu ( 300€ sur Kuga ).

Le véhicule doit être équipé spécialement pour supporter l’E85, et quelques modèles seulement sont commercialisés en France. Attention donc à la perte de la garantie constructeur si vous touchez à la mécanique!

Et enfin, on ne trouve pas le carburant partout, même si depuis 2 ans le nombre de stations-service qui le proposent a explosé! 1467 stations il y a 2 ans, 2554 aujourd’hui! Elles sont référencées sur le site bioéthanol. Cela représente 28% des 9000 stations services Française. Et si vous quittez la France, il y a fort à parier que vous devrez faire le plein… à l’essence!

Ford précurseur en France

Si Ford a était l’un des précurseurs du bioéthanol en France, il reste aujourd’hui l’acteur majeur. Après un premier essai en 2005 en France, Ford est revenue en force en 2019 après 8 années d’absence. La marque dispose pas moins de 6 véhicules au catalogue, dont 2 utilitaires. Il s’agit des Fiesta, Puma, Focus et Kuga pour les particuliers.

Le succès est immédiat, notamment pour le Kuga. En seulement 6 mois de commercialisation, les ventes sont passés de 90% de diesel à 85% de moteur E85 en quelques jours! C’est 6 000 Kuga Flexifuel vendus en 6 mois, soit 95% sur la période!

La Ford PUMA Flexifuel à l’essai

J’ai choisi d’essayer la petite Puma dans une jolie finition ST Line. A ne pas confondre avec la puissante ST de 200ch essayée l’année dernière! Ici seule la carrosserie est sportive. Ce qui lui donne un très joli look surtout dans ce bleu Island!

A l’intérieur

Reprise de la Fiesta, la planche de bord est bien pensé pour son ergonomie. L’écran central tactile mesure 8 pouces tandis que l’instrumentation numérique atteint les 12,3 pouces. L’intuitive interface SYNC3 intègre un GPS et sait répliquer les applis des smartphones. Android Auto fonctionne bien, par contre je n’ai pas trouvé comment baisser le volume du guidage dans le GPS…

Un petit mot sur le coffre dont Ford est toujours fier. Il est imposant pour sa catégorie avec ses 410 litres et dispose d’un astucieux bac lavable à l’eau grâce à un bouchon de vidange.

Moteur

Adapté d’origine à l’E85, ce 3-cylindres 1.0 125 ch conserve bien entendu la garantie constructeur, ce que perdent les modèles équipés en après-vente d’un boîtier d’adaptation E85. Les modifications portent sur le circuit carburant prévu pour le super-éthanol plus corrosif, les soupapes et les sièges de soupapes renforcés et les injecteurs au débit augmenté.

Le Puma consomme plus quand il brûle de l’E85, le bioéthanol contenant moins d’énergie par litre que le SP95. Le 1.0L EcoBoost Hybrid se contente de 5.8L/100km de moyenne, ici nous sommes plus à 8.3L/100km de moyenne.

Au volant

Sur la route, ce petit SUV dispose d’un train avant incisif et efficace. Très agréable à emmener, mais cela manque d’engagement à cause d’une assistance de direction un peu trop forte pour bien ressentir l’adhérence. Par rapport au Puma 125 ch doté de la micro-hybridation, difficile de constater une différence à la conduite si ce n’est quelques secondes perdus sur le chrono. L’amortissement est sec, en contrepartie le roulis est bien maitrisé. C’est ça de faire le beau sur des belles jantes de 19 pouces aussi!

Résultat des courses: A peine 20 % de surconsommation avec un carburant facturé 55 % moins cher. Le calcul est vite fait!

Fiche Technique de la Ford Puma Flexifuel 1.0L TSI 110ch

MOTEUR
Type : 3 cylindres turbo
Position : Avant
Cylindrée : 999 cm3
Puissance maxi : 125 ch
Couple maxi : 200 Nm
TRANSMISSION
Traction
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (6)
POIDS
Données constructeur à vide : 1280 kg
Rapport poids/puissance : 10.24 kg/ch
PERFORMANCES
Vitesse maxi : 187 km/h
0 à 100 km/h : 10″00 sec
CONSOMMATION
Moyenne normalisée : 8,3 L/100 Km
CO2 : 135 g/Km
Puissance fiscale : 6 CV

Thomas Boulenger

Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
Articles similaires
9.1
Essais

Essai Ford GT : comme un pilote du Mans !

5 minutes de lecture
Il y a des jours plus exceptionnels que d’autres. Comme celui de poser ses fesses dans une Ford GT! Certainement la Ford…
8.8
Essais

Essai Ford Mustang Mach 1 : Vive l'Amérique!

5 minutes de lecture
Petit rappel historique, Ford présente en 1969 un dérivé sportif de sa Mustang. Elle porte alors le nom de Mach 1. L’appellation…
Videos

Essai vidéo – Ford Puma ST

1 minutes de lecture
Je vous emmène sur le circuit de l’UTAC à Mortefontaine pour découvrir le PUMA ST.