Essais

Essai de la Renault Twingo 2 RS

3 minutes de lecture
Lancée en 1993, la Twingo était pour Renault une petite citadine économique. En 2007, la Twingo 2 apparaît et Renault ose une version RS. Puis présentée officiellement le 13 septembre 2011, la Twingo 2 phase 2 subit un restylage très agressif. Elle inaugure la nouvelle identité visuelle de la marque, particulièrement prononcée au niveau de la face avant. Aujourd’hui je prends le volant de la nouvelle Twingo 2 RS phase 2 disponible depuis mars. Verdict…

Design

Ce nouveau style, on aime… ou pas du tout. La nouvelle Twingo est dessinée par Laurens van den Acker. Dans sa version RS, elle se découvre des airs de petite teigneuse.

On retrouve la lame F1, trait stylistique désormais transversal à la gamme Renault Sport, qui est un clin d’oeil au succès de Renault en Formule 1. La face arrière est dotée d’un becquet  sur le hayon, d’un bouclier intégrant un diffuseur spécifique, ainsi que d’élargisseurs aérodynamiques sur les passages de roues arrière.

Les connaisseurs n’auront pas de mal à reconnaître qu’il ne s’agit pas d’une Twingo comme les autres…

Ses ailes musclées et son petit becquet sur le hayon rappellent ses prétentions dynamiques

Essai Renault Twingo 2 RS

A l’intérieur

Des surpiqûres jaunes font leur apparition à l’intérieur de Nouvelle Twingo R.S. (sur le volant, les sièges et la casquette de planche de bord). La planche de bord et sa console radio, le boîtier de compte-tours et les aérateurs latéraux sont relevés d’inserts noir brillant qui ont parfois tendance à réfléchir dans le pare brise.

Le blanc est introduit sur le haut du volant avec une couture noire qui rappelle un repère de braquage de roue, les assises et dossiers de sièges qui auront tendance à vite se salir, le cerclage du compte-tours et les boutons de climatisation manuelle.

Le pédalier alu est très sympathique, on regrette juste qu’il n’y est pas de repose pied de la même matière.

Le poste de pilotage respire la simplicité et les rappels Renault Sport sont nombreux

Essai Renault Twingo 2 RS

Moteur

Il s’agit d’un 1.6L atmo de 133 ch à 6.750 tr/min et 160 Nm à 4.400 tr/min. Une puissance qui pourrait faire sourire pour une “sportive” et pourtant… Dès que l’on tourne la clef on découvre le vrai visage de cette petite RS. “Renault Sport” apparaît sur le tableau de bord, et du sport vous allez en avoir. L’acoustique a été travaillé et le son est plutôt flatteur! Il n’y a pas d’isolant sous le capot, et l’échappement distille une voix roque. L’étagement de la boite 5 est resserré, le passage des vitesses est rapide grâce au levier court. C’est entre 4000 et 7000 tr/min que ce 4 pattes aime être emmené, et c’est un plaisir de l’y emmener pour le coup!

Malgré tout, les vitesses ne sont pas hallucinantes, le 0 à 100 km/h est abattu en 8.7 sec et la vitesse maxi grimpe à 201 km/h. Mais les sensations sont bien là et c’est le principal! Cela mettra par la même occasion votre permis en sécurité.

Lame F1 et badge RS, la Twingo RS affiche son style!

Essai Renault Twingo 2 RS

Châssis

Mais cette petite Twingo n’est pas faite pour les lignes droites, ce qu’elle aime c’est les virages!

Le comportement dynamique est tout simplement exceptionnel! Sur notre version d’essai nous avons eu le droit au châssis Cup. Par rapport au châssis sport livré d’origine qui rabaisse la caisse de 10 mm, ajoute des bras de suspension en aluminium, des tarages plus fermes de 30% ainsi qu’une barre antiroulis plus épaisse. Le châssis Cup remplace les jantes de 16 pouces par des 17, rabaisse encore la caisse de 4 mm supplémentaires et raffermit également les tarages de suspension.

Poussé dans ses retranchements, l’ESP reste discret, sachant qu’il entièrement déconnectable. Elle sait freiner fort, et grâce à la rage de son petit moteur 16s, elle enroule les virages comme une championne de rallye: Impressionnant!

Son châssis est vif, précis, mais reste sain et facile en toutes circonstances !

Cette petite Twingo RS câche bien son jeu!

Essai Renault Twingo 2 RS

Conclusion

Un régal à emmener cette petite Twingo RS! Elle cache bien son jeu dans son physique de citadine, c’est au volant d’une véritable sportive concoctée par Renault Sport que l’on a attrapé un grand sourire. Pari réussi!

Photos de la Renault Twingo 2 RS

Notation

8.1 Note
Pour
  • Ecole de pilotage
  • Plaisir simple
  • Petit prix
  • Contre
  • Reste une Twingo
  • Boite 5
  • Sex Appeal7.5
    Vie à bord7
    Performances9
    Plaisir de conduite9

    Fiche Technique Renault Twingo 2 RS

    MOTEUR
    Type : 4 cylindres
    Alimentation : Atmo
    Cylindrée (cm3) : 1598
    Puissance maxi (ch à tr/mn) : 133 à 6750
    Couple maxi (Nm à tr/mn) : 160 à 4400
    TRANSMISSION
    Traction
    Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (5)
    POIDS
    Données constructeur DIN à vide (kg) : 1049
    Rapport poids/puissance (kg/ch) : 7,88
    PERFORMANCES
    Vitesse maxi (km/h) : 201
    0 à 100 km/h : 8″7
    CONSOMMATION
    Moyenne normalisée (L/100 Km) : 5,6
    CO2 (g/Km) : 155

    Thomas Boulenger

    Blogueur auto depuis 2009, je partage avec passion mes essais et mes voyages autour de l'auto. J'aime quand ça va vite, mais avec l'âge je commence à apprécier le confort du cuir...
    Articles similaires
    7.8
    Essais

    Essai Renault Clio 5 RS Line 2019

    4 minutes de lecture
    La Clio passe la 5. Ça ne se voit peut être pas tant que ça mais elle évolue sur tous les plans….
    Videos

    Essai vidéo - Renault Clio 5

    1 minutes de lecture
    Mes premières impressions sur la Renault Clio 5 dans sa finition RS Line associée au moteur 1.3L TCe de 130ch. L’essai plus complet est à retrouver dans la rubrique ESSAIS du site.
    Videos

    Essai vidéo - Renault Megane 4 RS

    1 minutes de lecture
    Mon avis à chaud de la nouvelle Renault Megane 4 RS 280ch et sa boite EDC. L’essai plus complet est ici.

    5 Comments

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    dix-sept + 4 =