Concepts

Peugeot Onyx Concept

4 minutes de lecture

On avait le droit à un rapide teaser hier, voici la Peugeot Onyx révélée OFFICIELLEMENT!

Sculpté au plus près de la matière, cette supercar a été créé par des passionnés, qui ont puisé leur inspiration dans le monde de la compétition. Avec son moteur V8 en position centrale arrière, Onyx propulse ses admirateurs dans un univers de hautes performances, maîtrisées en toutes circonstances grâce à un poste de pilotage intuitif.

Onyx possède la force du supercar, avec des lignes extrêmement aérodynamiques. Il est unique par son style sculpté, ciselé, par des matières et une architecture innovantes.

Gilles Vidal, directeur du Style Peugeot

La carrosserie affûtée interpelle par le contraste saisissant de ses matériaux et couleurs. Façonnées à la main par un maître-artisan, les ailes et les portières sont réalisées dans une feuille de cuivre pur. Poli miroir, ce métal ne recourt à aucun artifice pour se protéger. Il va donc évoluer en aspect au fil du temps, se patiner. Onyx vit ! Les autres panneaux de la carrosserie sont quant à eux en carbone, peint en noir mat.

Fendant l’air, toute en finesse, la face avant réunit la calandre verticale et des feux full LED, effilés et à la surface limitée au juste nécessaire. Le flux se sépare alors ; une partie pénètre au coeur de la voiture, s’écoulant à l’intérieur de la carrosserie et de la structure pour alimenter le moteur en air. L’autre partie du flux se propage, effleurant les flancs et le toit au double bosselage. Terminant Onyx en beauté, les feux arrière adoptent une signature lumineuse à trois griffes caractéristique de Peugeot. Ils supportent aussi de petites ailettes, qui orientent les flux supérieurs et latéraux. Ceux-ci se réunissent le plus loin possible de la carrosserie pour diminuer les perturbations.

Avec un Cx de 0,30, l’empreinte aérodynamique d’Onyx est inversement proportionnelle à son empreinte visuelle.

Lien entre l’expérience et l’avenir, Onyx intègre le présent en rendant hommage à RCZ par son pavillon à double bosselage et ses arches aluminium. En toute transparence, révélant la structure en carbone et l’habitacle, le vitrage et le pavillon sont réalisés en PMMA, polyméthacrylate de méthyle. Fermant le cocon, ils garantissent aux occupants une protection optimale grâce à leur nanostructure ultra-résistante.

La silhouette d’Onyx est sculptée avec douceur, sensualité mais elle est également vive et technologique. Dès les premières esquisses, j’ai voulu créer une vitrine de l’excellence technologique et de l’artisanat par l’alliance d’éléments signant les hautes performances aérodynamiques, de feux Black Diamond et de panneaux de carrosserie en cuivre façonné à la main.

Sandeep Bhambra, styliste extérieur Onyx

L’ossature de la voiture est une pièce innovante, développée grâce au savoir-faire de Peugeot Sport et de la Direction de la Recherche et du Développement du Groupe. En carbone monolithique, cette structure centrale est constituée de seulement 12 pièces. Elle intègre les brancards avant et arrière, ce qui permet de supprimer les platines rapportées. La raideur torsionnelle et la masse de la structure sont alors optimisées, cette dernière étant mesurée à 100 kg à peine.

Boulonnés à la coque en carbone, le moteur V8 hybride HDi FAP de 3,7 l et les trains roulants sont empreints de l’expérience de Peugeot Sport, acquise et validée sur les pistes du monde entier. Refroidi par des conduits prenant naissance sur le pavillon via des prises NACA, le V8 transmet ses 600ch aux roues arrière via une boîte séquentielles à 6 rapports. Cette puissance exploite idéalement des proportions compactes : 4,65 m de long, 2,20 m de large, 1,13 m de haut … 1100 kg …

Chaussées de pneumatiques spécialement développés par Michelin, en 275/30 à l’avant et 345/30 à l’arrière, les jantes de 20’’ voient leur moyeu maintenu à la structure par une double triangulation et une suspension in-board, à l’avant et à l’arrière. Intelligente, la technologie HYbrid4 récupère l’énergie cinétique normalement perdue durant les phases de freinage. Stockée dans des batteries lithium-ion, cette énergie est ensuite restituée
automatiquement lors des accélérations, boostant la puissance de 80ch supplémentaires. La gestion de cette fonction est transparente pour le conducteur, comme celle du moteur qui a représenté un véritable défi. Les motoristes ont en effet eu à rendre exploitable sur route un moteur qui, en compétition, fonctionne dans une plage extrême.

Avec moins de 2 kg par cheval, Onyx atteint les hautes performances sans altérer la pureté et l’élégance de son style. Pour cela, Onyx est équipé d’un fond plat en carbone, qui crée un puissant effet de sol. Ainsi, les éléments aérodynamiques ont pu être limités au strict minimum, par des extensions de la structure en carbone et par l’aileron mobile, qui charge le train arrière lors des phases de freinage. Celui-ci est assuré par quatre disques carbone de 380 mm à l’avant et 355 mm à l’arrière.

Composé de feutre, compressé et étiré, l’habitacle est modelé en un écrin d’un seul tenant, sans couture ni raccord. Il crée autour des occupants un véritable cocon qui, enchâssé dans la structure en carbone apparente par endroits, remplit les fonctions autrefois assurées par plusieurs pièces : insonorisant, sol, console haute, pavillon, sièges baquet. Les occupants font corps avec une pièce homogène, qui permet en plus de réduire la masse. Leur
confort sportif a été intégré avec l’insertion de mousses, sous le feutre, au niveau des zones de contact avec le corps.

Pour l’intérieur, j’ai été inspiré par un objet de notre quotidien, la boîte à oeufs. Avec une économie de matière remarquable, elle protège des corps très fragiles. J’ai adapté le concept en un espace intuitif, avec un minimum de pièces rapportées, pour faire corps avec la voiture.

Julien Cueff, styliste intérieur Onyx

Et dire qu’on parlait d’un 1.6L THP de 250ch couplé à un moteur électrique… Voilà que Peugeot nous fait la surprise d’une supercar hybride DIESEL! On ne l’attendait pas celle là et on adorerait la voir face aux futures Japonaises (Nissan GT-R, Honda NSX, Lexus LF-CC et Infiniti Emerg-e).

Motion à l’extérieur, Emotion à l’intérieur. Onyx est un hommage au passé sportif de la marque et une direction pour l’avenir…

Photos de la Peugeot Onyx

Articles similaires
Reportage

CUPRA - The rooftop driving experience

2 minutes de lecture
En 2018, nous avons découvert une nouvelle marque automobile : Cupra. Le 26 septembre dernier, j’ai été invité à un dispositif événementiel…
Reportage

Exposition Concept Cars FAI2019

3 minutes de lecture
L’Exposition “Concept-cars et design automobile” du 34ème Festival Automobile International ouvre ses portes du 31 janvier au 3 février 2019 au public….
Essais

Essai Peugeot 508 GT 2.0L BlueHdi 180ch

3 minutes de lecture
Les berlines ne sont plus trop dans l’air du temps, si vous ne l’aviez pas encore remarqué l’époque est au SUV. Mais…

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *