Non classé

Peugeot 208 HYbrid FE

2 minutes de lecture

Si Toyota viendra à Francfort avec une Yaris de 420ch, Peugeot aura non seulement une 308R de 270ch mais aussi un concept de voiture hybride sportive, un peu plus réaliste pour une mise en production.

Il s’agit de la 208 HYbrid FE. Un concept qui avait comme objectif le 49-8, c’est à dire des émissions de 49 grammes de CO2/km et un 0 à 100 km/h abattu en 8 secondes équivalent à la 208 GTI. Le projet a été réalisé en partenariat avec les ingénieurs du pétrolier Total. Un travail énorme pour arriver à ses chiffres.

Le projet 208 HYbrid FE associe des notions jusqu’alors antagonistes: Fuel Economy et Fun&Efficent.

Peugeot a tout d’abord travaillé sur le poids : fibre de carbone et matériaux composites pour la structure, vitres en polycarbonate… Une suspensions complétement revue avec l’absence de ressorts et des triangles inférieurs. Peugeot a opté pour une lamelle en fibre de verre conçue par Hutchinson, une filiale de Total, et qui joue à elle seule le rôle de bras inférieur et de barre antiroulis. Ce sont des dizaines de kilos économisées! Le poids avoisinerait les 800kg.

Ensuite l’aérodynamique: Le Cx progresse de 25%, soit une valeur légèrement inférieure à 0,25. Pour cela, l’air est fendu par la calandre flottante au dessin revu pour une perméabilité réduite de 40%. En effet, la motorisation ayant évolué, son besoin en refroidissement est inférieur. Sur les flancs de la carrosserie, la suppression des éléments perturbateurs facilite la progression du flux. Les pneumatiques, spécialement développés par Michelin, sont de type Tall&Narrow, c’est-à dire de grand diamètre et faible largeur (145/65 R19). Ils chaussent des jantes de 19’’ en aluminium sur lesquelles des volets aérodynamiques en carbone comblent l’espace entre chaque rayon. La partie arrière, en pan coupé, comporte dans sa partie basse un extracteur d’air. Il évacue le flux qui se propage sous la voiture sans entrave grâce au fond plat. Enfin, pour réduire au maximum l’empreinte dans son environnement, les feux à LED de 208 HYbrid FE reçoivent de fines dérives verticales, inspirées du concept car Onyx. Ces appendices reconstituent les flux d’air au plus loin de la carrosserie et, ainsi, minimisent les turbulences.

Côté moteur, cette 208 Hybrid FE reprend comme base le trois cylindres Vti dont la cylindrée est passée de 1.0 à 1.2, sans pour autant que la puissance grimpe (elle reste à 68 ch). Le moteur adopte des pièces mobiles spécifiques comme les bielles en titane ou les pistons en alliage. Peugeot annonce avoir porté le taux de compressions à 16:1, contre 11:1 à l’origine, tout en ayant travaillé le système de refroidissement en conséquence. La partie thermique est aidée par un moteur électrique de 30 kW qui permet à cette 208 de rouler en mode tout électrique, sur de petites distances sans doute (la batterie n’a que 0,56 kWh de capacité). Une huile moteur spécifique à viscosité extrêmement faible a été élaborée par Total Lubrifiants à partir d’huiles de bases ultra-fluides et par l’adjonction de réducteurs de frottement au molybdène. De grade 0W12, cette huile développe ses propriétés très rapidement avec un temps réduit de montée en température. Optimisée en frottement, elle conserve à chaud comme à froid un avantage par rapport aux meilleures références du marché. Réduisant ainsi la consommation, quelques grammes sont là encore gagnés !

Pas de commercialisation prévue mais une jolie démonstration technologique à mettre en face de la Volkswagen XL1 par exemple.

Peugeot 208 HYbrid FE (1) Peugeot 208 HYbrid FE (2)

Articles similaires
Essais

Essai Peugeot 508 GT 2.0L BlueHdi 180ch

3 minutes de lecture
Les berlines ne sont plus trop dans l’air du temps, si vous ne l’aviez pas encore remarqué l’époque est au SUV. Mais…
Non classé

La Peugeot 508 annonce le changement

1 minutes de lecture
Parce qu’il n’y a pas que les SUV dans la vie, Peugeot présente la remplaçante de la 508 après 7 ans de…
Non classé

Peugeot dévoile la 308 TCR

2 minutes de lecture
Évolution de la Racing Cup, la lionne sort les griffes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *