Essais

Essai Peugeot 308 Racing Cup: la lionne de compétition

3 minutes de lecture

Peugeot nous a convié la semaine dernière en Espagne sur le circuit d’Ascari pour essayer la 308 GTi restylée. Cerise sur le gâteau: la possibilité de prendre le volant pour quelques tours de la 308 Racing Cup de compétition!

Peugeot Sport a quitté le WEC et les 24H du Mans, mais le sport est loin d’être mort chez le lion. La preuve avec les 208 Racing Cup pour le circuit, les 208 R2 et R5 pour le rallye, la 208 WRX pour le rallycross et bien entendu l’impressionnante 3008 DKR pour le rallye-raid. Le dernier championnat à la mode? Le TCR pardi! Peugeot Sport a aussi une voiture pour ça: il s’agit de la 308 Racing Cup!

Ascari, un circuit unique en son genre

Monsieur Klaas Zwart a inventé et déposé le brevet d’un système de prévention des incidents sur les plate-formes pétrolières Off-shore. Grâce à cette invention, Klaas Zwart devint millionnaire. Et qu’est ce qu’un millionnaire fait quand il est passionné de sport automobile? Il construit un circuit pour s’amuser avec ses amis. Voilà comment le circuit d’Ascari vu le jour.

Klaas Zwart choisit donc le sud de l’Espagne pour le climat et l’espace disponible. Le circuit se nomme Ascari Resort, en hommage au 1er pilote double champion du monde sur Ferrari. Il tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et est composé des virages préférés de Zwart. 26 virages en tout, 13 qui tournent à gauche, et donc 13 qui tournent à droite.

Que serait un circuit sans voitures? Le personnel du circuit nous a fait une faveur en ouvrant le garage climatisé sur 3 niveaux de Zwart. Exceptionnel à plus d’un titre, on y trouve de tout! Porsche, Ferrari, Rolls-Royce, Formule 1, GT40… Mais aussi des raretés comme une Zagato GT3 et les productions maison: Ascari KZ1 et Ecosse. La claque! Interdit de prendre des photos mais je me serais cru dans un jeu vidéo.

Peugeot sort ses légendes

La marque au Lion avait sorti le grand jeu lors de cet essai en amenant directement du musée Peugeot 3 modèles historiques: 205 T16 de Bruno Saby, 306 maxi de Gilles Panizzi et 307 WRC de Marcus Grönholm.

De quoi raviver de nombreux souvenirs…

La 308 Racing Cup en chiffres

La 308 Racing Cup, c’est un 1.6L THP de 308ch et 400Nm ( A comparer aux 270ch et 330Nm de la version de série) et 1100 kg sur la balance.

Les 2.0L sont logiquement plus rapide et plus puissant en TCR. Peugeot Sport devrait rectifier le tir rapidement. Il faudra attendre la fin d’année pour voir apparaître un kit TCR qui augmentera la puissance et l’appui aérodynamique.

Embarquement immédiat!

Alors que la température extérieure avoisine les 47 degrés (c’est ça aussi le sud de l’Espagne), j’enfile ma combinaison, mes bottines, cagoule et casque. Même si mon corps est en train de passer à l’état liquide, je ne boude pas mon plaisir.

Je me contorsionne pour rentrer dans le baquet entre les tubes d’arceau. Une fois installé, il faut encore serrer le harnais aussi fort que je suis bête. Je retrouve à ma droite Charlotte Berton, quadruple championne de France féminine des rallyes. J’ai déjà croisé Charlotte par le passé, toujours aussi sympathique, c’est la première fois que j’ai le droit à un coaching de sa part!

Le casque avec l’intercom permettra de converser en toute aisance malgré les râles du moteur. D’ailleurs, c’est l’heure de commencer la procédure de démarrage pour réveiller la lionne: Amorçage de la pompe, Start, Boum!

Tour de manège

Je m’élance avec prudence sur le circuit. Même si j’ai poussé la 308 GTi dans ses retranchements le matin. La Racing Cup n’a absolument plus rien à voir: pneus slick, différentiel autobloquant, pas d’ABS, pas d’ESP, 63% du poids sur l’avant. Heureusement, pour avoir essayé récemment une de ses rivales, je suis relativement serein au volant. En plus, Charlotte me prodigue rapidement de précieux conseils.

Si je trouvais la motricité de la 308 GTi bonne, la 308 Racing Cup est une véritable ventouse. L’association des pneus slick et de l’autobloquant est difficile à mettre en défaut. Ça tracte vraiment fort, la cartographie spécifique compétition du 1.6 THP transfigure ce moteur. Les rapports se passent en un éclair grâce aux palettes en carbone de la transmission Sadev. Non assisté, le freinage demande qu’on lui tape dedans pour ralentir la voiture et réaliser un beau freinage dégressif. Je braque, point de corde, l’autobloquant permet de m’extraire du virage en un éclair!

Wahou!

Le rythme s’accélère. La 308 Racing Cup est une voiture de course, donc physique. Et à vrai dire, il faut vraiment beaucoup de talent pour l’utiliser à son maximum. Mais le principal est là: le plaisir pris à son volant est énorme avec une facilité déconcertante.

Conclusion

Plus puissante, plus légère, plus efficace, la 308 Racing Cup est une vraie voiture de course incomparable avec une 308 GTI classique. D’ailleurs ça donnerait presque envie de retrouver certains éléments sur une improbable 308 GTI extrême…

Reste son prix: 74 900 € HT. Un tarif accessible pour une voiture de course.

Photos de la Peugeot 308 Racing Cup

Fiche technique
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Cylindrée (cm3) : 1598
Alimentation: turbo
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 308 à 6500
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 400 de 3000 à 5000
TRANSMISSION
Avant
Boîte de vitesses (rapports) : Séquentielle (6)
POIDS
Données constructeur (kg) : 1100

Articles similaires
Reportage

Joyeux anniversaire Audi Sport!

6 minutes de lecture
Au début d’Audi Sport, il y a la technologie quattro. Si elle est désormais présente sur tous les véhicules électriques Audi, qu’ils…
Essais

Essai Audi Q3 Sportback

4 minutes de lecture
Vous aimez l’Audi Q3 mais voilà, Audi vient de présenter le Q3 Sportback avec un style assez fou… Direction Valence en Espagne…
Essais

Essai Audi SQ7 2019

4 minutes de lecture
Après l’apparition de la deuxième génération de Q7 en 2015, voici le restylage de mi carrière pour 2019. Quoi de mieux que…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *